Worldline grimpe dans le sillage d'Adyen

Worldline grimpe dans le sillage d'Adyen©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 10 février 2021 à 10h41

Worldline s'adjuge 3% à 77 euros en matinée à Paris. Le titre du spécialiste des services de paiements électroniques grimpe dans le sillage de son concurrent néerlandais Adyen qui flambe de près de 10% à Amsterdam. Le groupe batave évolue sur un plus haut historique en bourse après avoir dévoilé des comptes trimestriels supérieurs aux attentes des analystes et rehaussé son objectif de marge de long terme au-dessus de 65%, contre 55% précédemment. Adyen a enregistré un EBITDA de 236,8 millions d'euros au second semestre pour des revenus nets de 379,4 ME. Dans l'ensemble, la pandémie a contribué à ce qu'Adyen traite 174,5 milliards d'euros de paiements sur la période, soit une augmentation de 29% sur un an avec le bond des dépenses en lignes des ménages coincés chez eux par les mesures de confinement.

Worldline s'adjuge 3% à 77 euros en matinée à Paris. Le titre du spécialiste des services de paiements électroniques grimpe dans le sillage de son concurrent néerlandais Adyen qui flambe de près de 10% à Amsterdam. Le groupe batave évolue sur un plus haut historique en bourse après avoir dévoilé des comptes trimestriels supérieurs aux attentes des analystes et rehaussé son objectif de marge de long terme au-dessus de 65%, contre 55% précédemment. Adyen a enregistré un EBITDA de 236,8 millions d'euros au second semestre pour des revenus nets de 379,4 ME. Dans l'ensemble, la pandémie a contribué à ce qu'Adyen traite 174,5 milliards d'euros de paiements sur la période, soit une augmentation de 29% sur un an avec le bond des dépenses en lignes des ménages coincés chez eux par les mesures de confinement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.