Worldline, plombé par une dégradation

Worldline, plombé par une dégradation©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 01 août 2018 à 09h26

En queue de peloton du palmarès de la cote parisienne, Worldline recule de 2,6% pour retomber sous les 50 euros ce mercredi en début de séance, affecté par une décision d'analyste. Selon nos informations, HSBC a dégradé le titre d'"acheter" à "conserver", tout en relevant son objectif sur le prestataire de services de paiements électroniques et de services transactionnels de 49 à 53 euros.

Cet abaissement de recommandation intervient quelques semaines après celui réalisé par Kepler Cheuvreux, passé lui aussi d'"acheter" à "conserver" avec 53 dans le viseur, et 9 jours après le point intermédiaire du groupe, jugé très solide par les intervenants.

Au premier semestre 2018, le chiffre d'affaires de Wolrdline s'est élevé à 819 millions d'euros, faisant ressortir une croissance organique de +5,8%. L'Ebitda s'est établi à 179 millions d'euros, soit 21,9% du chiffre d'affaires. La filiale d'Atos a en outre réitéré ses prévisions annuelles, à savoir une croissance de ses revenus comprise 5 et 7% et une marge d'Ebitda de 22-23%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.