Ymagis : le chiffre d'affaires se tasse de 7% en 2019

Ymagis : le chiffre d'affaires se tasse de 7% en 2019
cinéma 3D production film

Boursier.com, publié le lundi 24 février 2020 à 19h17

Le chiffre d'affaires du Groupe Ymagis au 4e trimestre confirme les tendances des 9 premiers mois 2019. Sur l'année le chiffre d'affaires d'Ymagis ressort ainsi à 155,8 millions d'euros (167,1 ME en 2018). Il recule de -7%?

L'activité du pôle Virtual Print Fee (VPF) poursuit sa baisse comme anticipé, sous l'effet des recoupements programmés, avec un recul annuel de -44% (à 28,8 ME) et -74% au 4e trimestre, à 3,5 ME. Le VPF ne représente plus que 18% du chiffre d'affaires annuel, et 8% du chiffre d'affaires trimestriel. Les ventes annuelles de CinemaNext augmentent de +21%, à 75 ME. La croissance reste forte au 4e trimestre (+22% à 28,8 ME). Le chiffre d'affaires du pôle Eclair se tasse légèrement en 2019 (-3% à 50,8 ME). Les nouvelles activités poursuivent leur montée en puissance progressive, en dépit de l'arrêt du projet EclairGame, avec un chiffre d'affaires annuel doublé à 1,2 ME.

Plan de restructuration validé par les actionnaires

L'Assemblée générale du mercredi 19 février 2020 a approuvé à l'unanimité les résolutions relatives au plan de restructuration financière annoncé le 2 décembre. Celui-ci prévoit notamment :
- un abandon de dette financière par les créanciers compris entre 13,9 ME et 16,2ME ;
- l'émission de 9,2ME d'obligations remboursables en actions ordinaires à un prix implicite de 3 euros par action ordinaire ;
- le rééchelonnement sur 7 ans de 26,8ME de dette résiduelle ;
- l'attribution gratuite d'un BSA par action ordinaire au profit des actionnaires existants à la date de prise d'effet de l'Accord de Restructuration, deux BSA permettant de souscrire à une action nouvelle au prix de 3 euros par action.

La mise en oeuvre du plan de restructuration financière et l'émission des ORAR et des BSA restent soumis à l'homologation par le Tribunal de Commerce de Paris du Protocole de Conciliation, prévue courant mars 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.