Electricite et Eaux de Madagascar
3,28 pts
EEM - FR0000035719 - Holding
0,00%

Electricité et Eaux de Madagascar : prorogation de l'administration provisoire

22 février 2021
Par ordonnance en date du 19 février, le Président du Tribunal de Commerce de Paris a prorogé la mission de la SELARL BCM, prise en la personne de Maître Bauland, en qualité d'Administrateur Provisoire de la société Electricité et Eaux de Madagascar pour une durée de 6 mois, avec les mêmes fonctions que celles confiées dans l'ordonnance initiale du 7 février 2020, renouvelée par ordonnance du 20 août 2020.

EEM : reconduction de la période d'observation de la procédure de sauvegarde

27 janvier 2021
Par jugement prononcé le 26 janvier 2021, transmis à Electricité et Eaux de Madagascar, le 27 janvier, le Tribunal de Commerce de Paris a décidé de renouveler la période d'observation de la procédure de sauvegarde dont bénéficie EEM pour 6 mois, soit jusqu'au 15 juillet 2021.En outre, il maintient la SCP Thevenot Partners, prise en la personne de Maître Christophe Thevenot, en qualité d'Administrateur judiciaire avec mission d'assistance. BDR & Associés, prise en la personne de Maître Xavier Brouard, est confirmé en qualité de Mandataire judiciaire.

Electricité et Eaux de Madagascar : 1,8 ME de perte consolidée en 2019

18 janvier 2021
Les comptes sociaux de Electricité et Eaux de Madagascar sur l'exercice 2019 se traduisent par une perte de -1,33 millions d'euros, contre une perte de -1,92 ME au titre de 2018.  Le groupe Electricité et Eaux de Madagascar enregistre, au titre de l'exercice 2019, un chiffre d'affaires de 0,153 ME. Le résultat opérationnel courant est de -1,88 ME, en légère amélioration par rapport à l'exercice 2018 (-2,32 ME). Les comptes consolidés du groupe au titre de l'exercice clos le 31 décembre 2019 se traduisent par une perte consolidée de -1,8 ME contre une perte consolidée de -1,4 ME en ...

EEM : États Financiers Sociaux et Consolidés

15 janvier 2021
L'Administrateur Provisoire, assisté de l'Administrateur Judiciaire ont arrêté les états financiers sociaux et consolidés du groupe EEM le 15 janvier 2021.À titre liminaire, l'Administrateur Provisoire et l'Administrateur Judiciaire déclarent que : L'arrêté des comptes au 31 décembre 2019 est effectué dans un contexte extrêmement contentieux sur la foi des informations qu'ils ont pu réunir dans le délai qui leur était imparti ; Ils n'étaient pas en charge de la gestion de la Société sur la période de l'exercice 2019 ; Ils se fondent sur les informations financières et de gestion ...

Electricité et Eaux de Madagascar : l'AG est prorogée jusqu'au 31 mars 2021

23 novembre 2020
Par ordonnance du 12 novembre, Le Président du Tribunal de Commerce de Paris a accepté de proroger jusqu'au 31 mars 2021 le délai de réunion de l'Assemblée générale ordinaire devant être appelée pour statuer sur les comptes d'Electricité et Eaux de Madagascar au titre de l'exercice clos le 31 décembre 2019.

Electricité et Eaux de Madagascar : perte semestrielle de 917 KE

19 octobre 2020
Les comptes semestriels du groupe Electricité et Eaux de Madagascar font apparaître un chiffre d'affaires de 77 KE, contre 262 KE au 30 juin 2018, ainsi qu'une perte de 917 KE principalement constituée d'un résultat opérationnel courant de -797 KE (contre -989 KE au 30 juin 2018).

Electricité et Eaux de Madagascar : prorogation de la mission de l'Administrateur provisoire

26 août 2020
Par ordonnance en date du 20 août, le Président du Tribunal de commerce de Paris a prorogé la mission de l'Administrateur provisoire, la SELARL BCM prise en la personne de Maître Eric Bauland, pour une durée de 6 mois.

Electricité et Eaux de Madagascar : en procédure de sauvegarde pour 6 mois

15 avril 2020
L'administrateur provisoire de la société Electricité et Eaux de Madagascar, désigné à cette fonction par ordonnance en date du 7 février 2020 de le Président du Tribunal de commerce de Paris, indique que le TC de Paris a fait droit à la demande d'ouverture d'une procédure de sauvegarde au bénéfice de la société EEM en date du 15 avril 2020.Cette procédure de sauvegarde court pour une période d'observation de 6 mois.En outre, "compte tenu des difficultés de la société EEM", il n'est pas prévu de solliciter la reprise de la cotation jusqu'à nouvel ordre.