3,50 pts
RAL - FR0000060618 - Holding
-53,95%

Rallye : la dette au coeur des difficultés actuelles

23 mai 2019
La société Rallye et ses filiales Cobivia et HMB, ainsi que ses sociétés mères Foncière Euris, Finatis et Euris annoncent avoir demandé et obtenu, par jugements du 23 mai 2019, l'ouverture de procédures de sauvegarde pour une période de 6 mois. Le Tribunal de commerce de Paris a désigné Maître Hélène Bourbouloux et Maître Frédéric Abitbol en qualité d'administrateurs judiciaires.Les filiales opérationnelles, Casino et Go Sport, ne sont pas concernées par ces procédures."Dans un contexte persistant d'attaques spéculatives et massives dont les titres du groupe font l'objet, les sociétés en ...

Ouverture d'une procédure de sauvegarde envers Rallye, Cobivia, HMB, Foncière Euris, Finatis, et Euris

23 mai 2019
La société Casino a été informée par son actionnaire de référence, Rallye, de l'ouverture de procédures de sauvegarde concernant respectivement Rallye et ses filiales Cobivia et HMB, ainsi que les sociétés Foncière Euris, Finatis et Euris.Elles ne concernent pas le Groupe Casino, ni ses activités, ni ses collaborateurs, ni la poursuite de son plan stratégique en cours d'exécution.Casino commentera cette annonce demain à l'occasion d'une conférence téléphonique qui se tiendra à 8h.

Rallye suspendu, Casino chute !

23 mai 2019
Rallye, qui chutait de plus de 7%, est suspendu depuis quelques minutes à Paris. Aucune raison n'a pour le moment été communiquée. Finatis et Fonciere Euris, les deux autres holdings du groupe sont également suspendues. Casino creuse ses pertes après cette annonce, en baisse d'environ 8% à 27,5 euros, sur un plus bas de huit mois. Plus d'informations à suivre...

Casino : encore en net repli

18 mars 2019
Quatrième séance consécutive dans le rouge pour Casino qui perd encore près de 5% à 39 euros. Les résultats annuels du distributeur continuent à interroger les opérateurs qui doutent de la capacité du groupe stéphanois à réduire sa dette. Rallye, la maison-mère de Casino, est également sous pression, en retrait de 5,2% à 11,2 euros. Mainfirst estime la capacité de désendettement de Rallye très limitée alors que la dette nette de la société est ressortie supérieure aux attentes en 2018. Les résultats de Casino et Rallye, annoncés la semaine dernière, ne montrent "aucun progrès" sur la ...

Rallye : les covenants bancaires sont respectés

14 mars 2019
Le chiffre d'affaires consolidé de Rallye s'élève à 37,5 MdsE. Le résultat opérationnel courant (ROC) s'élève à 1,21 MdE, stable sur l'année.Rallye a maintenu une équation de cash-flow récurrent légèrement positive en 2018 et un dispositif de liquidité solide avec plus de 1,3 MdE de lignes de crédit non-utilisées au 31/12/2018.Le Conseil d'Administration du 13 mars a pris la décision de proposer à la prochaine Assemblée Générale un dividende stable pour la société. Rallye proposera ainsi à l'Assemblée Générale du 15 mai 2019 le versement d'un dividende de 1 Euro par action en numéraire, ...

Rallye : changement de PDG chez Go Sport, craintes pour l'emploi

04 mars 2019
Coup de théâtre chez Go Sport ! André Ségura, le PDG du distributeur français d'équipement sportif, filiale à 100% de Rallye (maison-mère de Casino), a été remplacé par Philippe Favre, un spécialiste de la restructuration d'entreprises, selon des sources concordantes citées lundi soir par l'agence 'AFP' et le site internet du 'Figaro'.Philippe Favre est membre de Prospheres, un cabinet de dirigeants spécialisés dans le management d'entreprises en transformation. Il sera assisté par Brice Garnier, nommé directeur général et lui aussi membre de Prospheres, selon des sources au sein de Go ...

Rallye : communiqué relatif aux achats d'actions

21 novembre 2018
Selon le communiqué relatif aux achats d'actions effectués dans les conditions de l'article 5 du Règlement européen no 596/2014, entre le 13 et le 19 novembre 2018, la société Rallye a racheté 77.984 actions au prix moyen de 9,5385 euros en vue de leur annulation.

Rallye : Barclays coupe drastiquement sa cible

15 novembre 2018
Rallye perd 3,1% à 9,6 euros alors que Barclays a coupé son objectif de 10 à 3 euros sur le dossier, évoquant "une visibilité limitée" sur la capacité de la société mère de Casino à rembourser sa dette, qui semble "insoutenable. "Nous estimons que la société dispose d'une marge de manoeuvre limitée pour rembourser les échéances imminentes de sa dette...autrement qu'en tirant encore davantage sur ses lignes de crédit" écrit notamment le broker, qui réitère sa recommandation 'sous-pondérer'.