Clôture Paris : cinq de rebond !

Clôture Paris : cinq de rebond !©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 26 février 2018 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40, en hausse de 0,51% ce lundi, à 5.344 points en clôture, vient d'enregistrer une cinquième séance consécutive de rebond, pour un gain cumulé d'environ 1,7%. Le marché parisien reste soutenu par la bonne tenue de Wall Street, qui poursuit actuellement sa progression après avoir déjà enregistré un vif rebond vendredi. Les investisseurs se montrent donc confiants avant l'audition, demain, de Jerome Powell, le nouveau Patron de la Fed, devant les parlementaires américains...

ECO ET DEVISES

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Dallas pour le mois de février 2018 est ressorti positif de 27,9 points, contre 16,8 un mois avant. L'indice d'activité générale a atteint 37,2 en février, contre 33,4 en janvier 2018 et 31 de consensus de place.

D'après les données du gouvernement américain, les ventes de logements neufs aux États-Unis pour le mois de janvier 2018 sont ressorties au nombre de 593.000, contre 640.000 de consensus de place et 643.000 un mois auparavant.

L'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago en janvier 2018 ressort à +0,12 contre un consensus de place de 0,2, et un niveau de 0,14 en décembre 2017.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,2309$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 64,1$ et le Brent s'affiche à 67,7$.

VALEURS EN HAUSSE

* Avenir Telecom début la semaine sur les chapeaux de roues, sur un gain de 23,7%.

* Archos s'envole à nouveau de 20,5% en ce début de semaine, après une baisse de 6,6% vendredi et un rebond monumental de près de 54% jeudi dernier.

* Nokia (+2,4%) multiplie les signaux positifs sur la 5G. Alors que s'ouvre aujourd'hui la grand-messe mondiale des communications mobiles, le salon Mobile Congress de Barcelone, le groupe finlandais a annoncé que les opérateurs télécoms accélèrent leurs projets de déploiement dans la 5G, avec des retombées attendues dès cette année, avec un an d'avance.

* Danone monte de 2,2% et affiche ainsi une cinquième séance consécutive de hausse.

* Sur le CAC40, AccorHotels grimpe aussi de 1,3% avec Kering (+1,1%) ou encore ArcelorMittal (+1,3%).

* PSA Groupe (+0,6%) a choisi la Malaisie pour renforcer ses capacités industrielles en Asie, en signant un accord de co-exploitation de l'usine Naza Automotive Manufacturing de Gurun, dont il devient actionnaire majoritaire. Les premiers véhicules seront produits dès cette année, avec des Peugeot 3008 dans un premier temps. Les modalités financières n'ont pas été communiquées.

* Airbus (+0,6%). Plusieurs entreprises du transport aérien ont constitué une alliance en vue de proposer des solutions de connectivité mobile satellitaire dans les avions, afin d'améliorer le service offert aux passagers. Baptisée "Seamless Air Alliance", l'organisation a pour membres fondateurs Airbus, OneWeb, Delta, Sprint et Airtel. Elle a vocation à s'étendre à d'autres acteurs. Les partenaires veulent "éliminer les coûts élevés et les obstacles généralement associés" à la connectivité en vol.

VALEURS EN BAISSE

* La descente aux enfers continue pour Technicolor, dont le cours passe nettement sous les 2 euros, sur une baisse de 10,2%. L'action cotait encore plus de 3 euros il y a une semaine. Entre les deux, la société a publié des résultats 2017 déficitaires et des perspectives peu enthousiasmantes, notamment en 2018. La transformation du groupe prend plus de temps que prévu et certains professionnels se demandent si elle peut réellement réussir. Compte tenu des résultats, il ne sera pas proposé de dividende, alors que la société avait repris, depuis trois ans, une politique de rémunération des actionnaires qui avait offert un peu de soutien au titre.

* Bouygues perd 1,6%. Crédit Suisse a pris la décision de réduire de 48 à 45 euros son objectif de cours, ce qui ne l'empêche pas conserver une recommandation "surperformance".

* Sur le CAC40, Valeo perd aussi 1,1% avec TechnipFMC (-0,3%) ou encore Société Générale (-0,3%).

* Eiffage (-0,3%) va prendre le contrôle du néerlandais Kropman, un spécialiste multitechnique du génie électrique et mécanique et du contrôle et mesure de contamination. Fort de 800 salariés, il a dégagé 153 ME de revenus en 2017.

* LafargeHolcim termine stable après un avis mitigé de Deutsche Bank. Dans une note envoyée à ses clients, le courtier allemand a coupé de 55 à 52,40 francs suisses son objectif sur le groupe franco-helvétique, en invoquant notamment l'impact des dernières tendances sur le marché des devises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.