Clôture Paris : en baisse... Mais les 5.000 points préservés!

Clôture Paris : en baisse... Mais les 5.000 points préservés!
bourse

Boursier.com, publié le vendredi 03 juillet 2020 à 18h00

LA TENDANCE

Dans le rouge mais les 5.000 points sont sauvés! Le CAC40 a reculé de 0,84% aujourd'hui à 5 007,14 points. Le niveau symbolique des 5.000 points est préservé, non sans mal, un plus bas en séance à 4 982,24 points ayant été touché.

Sans l'appui de Wall Street, fermée, les investisseurs ont eu du mal à trouver une direction durant la séance, la performance de la veille (+2,49%) limitant aussi des prises de risque déjà mises quelque peu à mal par la flambée des nouvelles infections signalée aux Etats-Unis, où un record a été à nouveau recensé jeudi avec plus de 55.000 cas.

En outre si les derniers PMI définitifs chinois et en zone euro plaident pour une amélioration de la conjoncture, ils traduisent toujours une contraction de l'activité du secteur privé...

WALL STREET

La Bourse américaine est fermée pour l'Independance Day.

ECO ET DEVISES

L'indice PMI des services chinois calculé par Caixin/Markit a grimpé le mois dernier à 58,4, un plus haut depuis avril 2010, contre 55,0 en mai. Il s'établit ainsi pour le deuxième mois consécutif au-dessus du seuil de 50 qui sépare contraction et expansion de l'activité, loin de la dégringolade constatée en février du fait des mesures de confinement contre le coronavirus qui ont paralysé le pays.

L'once de métal jaune s'échange à 1.775$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1245$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 42,72$.

VALEURS EN HAUSSE

Laurent-Perrier (+0,50% à 76,80 Euros) : Le résultat opérationnel, à taux de change courants, atteint 41,2 millions d'euros, et reste stable par rapport à l'exercice précédent. Hors effet de change, il s'établit à 40,5 millions d'euros, en recul de -2%. La marge opérationnelle progresse de +0,2 point, en données publiées, à 17,8%. A taux de change constants, elle s'établit à 17,6% et reste stable par rapport à l'exercice 2018-2019. Le résultat financier, s'améliore de 7% sur l'exercice, avec un recul du coût de la dette financière nette de - 5,2%. Le taux d'impôt ressort à 31,4%, en retrait de -0,9 point par rapport à l'exercice précédent. Le résultat net s'élève quant à lui à 23,8 millions d'euros à taux de change courants, en progression de +2,6%.

Air France (+1% à 4,21 Euros) : la direction a fait savoir mercredi aux syndicats qu'elle comptait supprimer près de 7.500 emplois d'ici 2022, soit plus de 16% de ses effectifs. Les détails de ce plan devaient être officiellement présentés aux salariés dans la journée. Déjà en matinée, la direction a confirmé que 1.022 postes allaient être supprimés au sein de la filiale régionale Hop! qui compte 2.700 salariés, selon la CGT.

VALEURS EN BAISSE

Bic (-0,27% à 44,20 Euros) a reçu une ordonnance d'exclusion générale de la Commission du commerce international des États-Unis (ITC) qui empêche l'importation aux États-Unis de tous les briquets imitant l'apparence emblématique des briquets Bic, qui porterait atteinte à l'habillage commercial enregistré du groupe. Cette décision conclut une enquête de l'ITC ouverte le 6 décembre 2018 pour arrêter l'importation non autorisée aux États-Unis de briquets de poche fabriqués en Chine qui imitent la conception des briquets Bic.

Virbac (-1% à 202,50 Euros) a annoncé la cession de ses produits antiparasitaires pour chiens des marques Sentinel à MSD Santé Animale, une division du groupe américain Merck & Co. La contrepartie reçue pour la transaction s'est élevée à environ 400 millions US$ en numéraire, sous réserve des ajustements de clôture usuels. Virbac précise que les impacts financiers de cette cession sur le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions (Ebita), devraient se traduire par une diminution d'environ 55 M$ du chiffre d'affaires et d'environ 3 points du ratio d'Ebita sur chiffre d'affaires sur une base pro forma en année pleine.

Sanofi (-1% à 91 Euros) et Regeneron Pharmaceuticals, Inc annoncent que l'essai de phase III de Kevzara (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n'a pas atteint ses critères d'évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

Airbus (-1,17% à 65,63 Euros) : pourrait préserver 2.000 des 5.100 emplois qu'il envisage de supprimer en Allemagne s'il recevait l'aide des pouvoirs publics, a dit Guillaume Faury, son président exécutif, jeudi au journal 'Spiegel', alors qu'en France, les syndicats et des élus régionaux ont demandé à l'avionneur de réduire l'ampleur et le rythme du plan de restructuration.

VALEUR A SUIVRE

SoLocal (suspendu) : doit reprendre sa cotation lundi. Solocal vient de conclure un accord avec ses principaux créanciers en vue du renforcement de la structure financière du Groupe. Le plan, s'il est adopté, doit aboutir à un renforcement des fonds propres à hauteur de 347 Millions d'Euros via une augmentation de capital réservée de 17 millions d'euros, une augmentation de capital de 330 millions d'euros avec maintien du DPS entièrement garantie par les créanciers obligataires. Des montants à mettre ne regard de la capitalisation boursière de la société, qui ressortait à 94 ME au dernier cours coté le 12 juin dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.