Clôture Paris : encore en baisse

Clôture Paris : encore en baisse©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 21 janvier 2020 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 qui perdait plus de 1% à la mi-journée proche des 6.000 points a limité son retard à 0,54% ce soir à 6.045 pts.
Wall Street consolide aussi de retour d'un long week-end de trois jours, alors que la cote américaine était fermée hier pour la Journée de Martin Luther King Jr. Une sixième personne est décédée à Wuhan, ville du centre de la Chine, suite à une pneumonie provoquée par un coronavirus d'un type inconnu. Pékin avait indiqué hier que la transmission humaine était possible... De quoi alimenter quelques prises de bénéfices en attendant d'en savoir plus sur les marchés.

ECO ET DEVISES

La journée sera calme du point de vue économique outre-Atlantique, aucune statistique n'étant attendue...
Plus tôt ce jour, les principaux indices asiatiques avaient assez lourdement décliné du fait des craintes concernant le coronavirus. Le SSE Composite chinois a perdu 1,41% à 3.052 pts, alors que l'indicateur Hang Seng de la bourse de Hong Kong a cédé 2,81% à 27.985 pts. L'indice coréen Kospi a abandonné 1,01%. Les opérateurs craignent un phénomène de type SRAS, comparable à l'épidémie de 2003. Il faut dire que le virus apparaît au moment où des millions de Chinois sont supposés voyager à l'occasion du nouvel an lunaire. Une réunion d'urgence à l'Organisation mondiale de la santé est programmée demain mercredi afin d'évaluer l'ampleur des risques...

A Davos cette fois, Donald Trump, ignorant la question de "l'impeachment", a disserté sur différents sujets et souligné les succès de l'économie américaine. Une fois encore, à l'occasion du Forum économique mondial, Trump a estimé que la Fed n'avait pas baissé ses taux assez rapidement, limitant ainsi l'expansion de l'économie des Etats-Unis... Il a par ailleurs fustigé les "prophètes de malheur" de l'écologie...

En Europe, l'amélioration de l'indice ZEW se confirme en janvier. L'indice allemand ressort en effet à 26,7 points après 10,7 en décembre, et contre +15 de consensus. L'indice relatif à la situation actuelle s'établit de son côté à -9,5 contre -19,9 le mois précédent et -13,5 de consensus. L'indice ZEW est compilé chaque mois auprès d'environ 350 experts financiers. Il représente la différence entre la portion d'analystes optimistes et la portion d'analystes pessimistes pour le développement économique allemand à 6 mois.

Au Royaume-Uni, les chiffres de l'emploi sont plutôt positifs ce jour avec un taux de chômage comme prévu logé à 3,8%, stable par rapport à la période antérieure.

Le Fonds monétaire international (FMI) a réduit hier ses prévisions de croissance mondiale pour 2020 et 2021. Ainsi, la prévision 2020 est abaissée à 3,3% contre 3,4% anticipé en octobre. Pour 2021, l'expansion mondiale est désormais estimée à 3,4% contre 3,6%. L'évaluation de la croissance 2019 est pour sa part de 2,9%, contre 3% auparavant.
Les ajustements divergent selon les pays. Ainsi, le FMI relève sa prévision de croissance pour la Chine à 6% en 2020 contre 5,8% précédemment évalué. En revanche, les anticipations concernant l'Europe et les Etats-Unis sont réduites. Pour la Zone euro, le Fonds monétaire international table désormais sur une croissance 2020 de 1,3% du fait notamment de la contraction de l'industrie allemande. L'estimation antérieure était de +1,4%. Concernant les USA, le Fonds monétaire international envisage maintenant une expansion 2020 de 2% seulement, contre 2,1% précédemment calculé. Dans l'ensemble, même si le pire lui semble passé, le FMI se montre plus prudent concernant la croissance globale. Pour 2020, il prévoit ainsi une reprise "poussive"...
L'euro est stable ce soir sur les 1,11/$, tandis que le pétrole revient sous les 65$ le brent.

VALEURS EN HAUSSE

Voluntis : +7% suivi de Adocia et de Neurones

Mauna Kea : +5% avec Albioma, Neoen

Groupe Gorgé : +3% avec Devoteam et SES Imagotag

IPSOS : +2,5% avec Immobilière Dassault

Euronext : +1,5% en compagnie de Savencia, SESQ, FNAC Darty, Infotel, Lectra

Veolia : +0,5% avec Sword, Amundi, Ipsen, Crit.

VALEURS EN BAISSE

Bigben (-6%) a réalisé 85,4 millions d'euros de chiffre d'affaires au troisième trimestre de son exercice 2019-2020, en croissance de 6,3% sur un an. Dans la continuité des trimestres précédents, l'activité Gaming affiche une progression soutenue de ses ventes à 37,7 ME (+19,2%). L'activité Mobile pâtit en revanche d'un marché particulièrement atone dans l'attente d'un calendrier de déploiement en France des nouvelles licences 5G et affiche au 3ème trimestre un chiffre d'affaires de 30,8 ME, en diminution de 10,8%. Sur 9 mois, le chiffre d'affaires s'élève à 212,4 ME (+14%) dont 99,8 ME dans le Gaming (+24%). Bigben confirme ses objectifs annuels avec un chiffre d'affaires compris entre 270 et 290 ME et une marge opérationnelle courante de 11%.

Amoeba : -6% avec Gensight

Archos : -4% avec AB Science, Tarkett et Geci

GTT : -3% suivi de Nexans, Seb, JC Decaux, SoiTec, Eramet et M6

Kering perd près de 2% et LVMH -1%. Bryan Garnier a sorti LVMH de sa liste de valeur favorites mais reste 'acheteur' de la valeur. Le secteur est affecté par les craintes circulant autour du coronavirus. Air France-KLM (-2%) est également impacté.

Lagardere : -2% avec CGG, Atari et Dior

Airbus cède 1%. Afin de faire face à une demande toujours soutenue, Airbus a décidé de créer de nouvelles capacités de production A321 sur son site de Toulouse. D'ici mi-2022, l'usine Jean-Luc Lagardère, site d'assemblage actuel de l'A380 à Toulouse, abritera une chaîne A321 dotée des dernières technologies numériques, dans le cadre d'une modernisation du système de production de l'A320.

Carrefour (stable) a annoncé l'acquisition de la start-up Potager City, leader de la livraison par abonnement en ligne de paniers de fruits et légumes extra-frais et de saison, issus des circuits courts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.