Clôture Paris : encore en baisse

Clôture Paris : encore en baisse©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 01 septembre 2020 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 qui progressait de près de 1% en matinée a finalement terminé en baisse de 0,18% à 4.938 pts en clôture, toujours bridé par le seuil des 5.000 points après sa performance mensuelle de +3,42% au mois d'août. La cote américaine s'affirme pourtant dans le vert ce mardi soir, avec les indices manufacturiers. Le Nasdaq grimpe même de nouveau de 0,9% à 11.883 pts, au plus haut de son histoire, toujours stimulé par Apple.

ECO ET DEVISES

Le taux d'inflation annuel de la zone euro a été estimé à -0,2% en août, contre 0,4% en juillet, selon une estimation rapide d'Eurostat. Le marché attendait un ralentissement limité à 0,2%. Il faut remonter en 2016 pour voir la trace d'une inflation négative sur le Vieux continent. S'agissant des principales composantes de l'inflation de la zone euro, l'alimentation, alcool & tabac devrait connaître le taux annuel le plus élevé en août (1,7%, comparé à 2,0% en juillet), suivie des services (0,7%, comparé à 0,9% en juillet), des biens industriels hors énergie (-0,1%, comparé à 1,6% en juillet) et de l'énergie (-7,8%, comparé à -8,4% en juillet). En séquentiel, les prix à la consommation afficheraient un repli de 0,4%.
L'inflation 'annuelle' core serait par ailleurs tombée sur un plus bas historique le mois passé, à 0,4%, après +1,2% en juillet ! Le consensus était positionné à +0,8% par les analystes...

L'indice Markit PMI manufacturier final américain du mois d'août s'est établi à 53,1, contre 53,6 de consensus et 53,6 également pour la lecture préliminaire (flash) du mois.
L'indice ISM manufacturier américain du mois d'août 2020 est quant à lui ressorti à 56, contre 54,5 de consensus de marché et 54,2 un mois auparavant... Ces deux indices traduisent globalement une belle expansion de l'activité manufacturière nationale américaine en août.

Les dépenses américaines de construction pour le mois de juillet 2020, qui viennent également d'être publiées, sont ressorties en timide hausse de 0,1% en comparaison du mois antérieur, contre +1% de consensus de place et -0,5% un mois avant.

Les marchés sont soutenus par ailleurs par l'indice PMI Caixin-Markit manufacturier chinois, qui s'établit à 53,1 pour le mois dernier, contre 52,6 de consensus et 52,8 pour la lecture antérieure. Il progresse ainsi à son meilleur rythme depuis janvier 2011... Sur les devises, l'euro a touché les 1,20/$ en séance, au plus haut depuis deux ans. Le pétrole reste ferme à 45,85$ le Brent.

VALEURS EN HAUSSE

Voltalia : +6% suivi de Bastide

Derichebourg : +3,5% avec X-Fab

Worldline : +2,5% avec 2CRSI

Neoen : +1,8% avec Ateme, Cegedim,

Vilmorin : +1,8% suivi de Kering, Sopra

Nexans : +1% avec LVMH, Synergie, Alstom, Somfy, Airbus, Ubisoft

VALEURS EN BAISSE

Amoeba : -11% avec Solocal (-10%)

Carmila : -6% avec AB Science

Renault : -4% suivi de Klepierre, Navya, Mauna Kea

Veolia : -3% suivi de Beneteau, ADP

Verallia (-2%) a annoncé la démission pour raisons personnelles de son directeur financier, Didier Fontaine, qui a souhaité poursuivre sa carrière professionnelle dans une autre entreprise.

TechnipFMC : -2% avec Icade, Peugeot, SG, Chargeurs, Publicis

Sanofi (-1%) a annoncé que l'essai international de phase III évaluant Kevzara (sarilumab) administré par voie intraveineuse à une dose de 200 mg ou de 400 mg à des patients hospitalisés pour une forme sévère ou critique de COVID-19 n'avait pas atteint son critère d'évaluation principal ni secondaire, comparativement au placebo.

Total (-0,5%) et Green Investment Group (GIG), filiale du groupe Macquarie, ont conclu un partenariat 50/50 en vue de développer un portefeuille de 5 projets éoliens offshore flottants en Corée du Sud représentant une capacité cumulée potentielle supérieure à 2 gigawatts (GW).

Lagardère (-0,5%) : Le Conseil de Surveillance a étudié la demande conjointe d'Amber Capital et Vivendi de convocation d'une Assemblée générale exceptionnelle. Il a considéré que "les conditions juridiques ne sont pas réunies pour déroger au calendrier social connu de tous les actionnaires". La dernière Assemblée générale s'étant valablement tenue, le 5 mai "à l'issue de plusieurs mois de débats intenses sur la gouvernance du Groupe", le Conseil a considéré qu'il n'y avait "aucun motif légitime à la convocation d'une nouvelle Assemblée générale dans l'urgence". Vivendi a réagi ce matin en annonçant qu'il allait saisir, avec Amber Capital, le tribunal de commerce de Paris d'une demande de convocation d'une assemblée générale.

Suez (stable) a rejeté le projet d'offre d'achat présenté la veille par Veolia en opposant sa volonté d'indépendance à l'intention affichée par son principal concurrent de créer un "champion français" de l'eau et des déchets.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.