Clôture Paris : la semaine commence prudemment pour le CAC 40

Clôture Paris : la semaine commence prudemment pour le CAC 40©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 16 juillet 2018 à 18h00

LA TENDANCE

Hésitant en première partie de séance, le CAC40 a finalement opté pour la baisse ce lundi, terminant sa course à 5.409 pts (-0,36% en clôture). L'indice parisien n'a donc pas profité aujourd'hui de l'euphorie collective qui s'est emparée des français ce week-end après la victoire des Bleus au Mondial de football. Les investisseurs gardent la tête froide avant une avalanche de publications de résultats des deux côtés de l'Atlantique dans les prochains jours. Les opérateurs surveillent également le sommet UE-Chine à Pékin sur fond de tensions commerciales avec les Etats-Unis, ainsi que la rencontre entre Trump et Poutine à Helsinki. Du côté du pétrole, le baril WTI replonge de plus de 3%, sous les 70$, à 68,6$ désormais...

ECO ET DEVISES

D'après le Bureau national de la statistique en Chine, la croissance du PIB chinois ressort à 6,7% sur la période avril-juin, en ligne avec le consensus, contre 6,8% au premier trimestre. La production industrielle a quant à elle progressé que de 6% en juin, contre 6,5% de consensus.

Pour la première fois depuis l'élection de Donald Trump, une rencontre historique va avoir lieu à Helsinki entre le président américain et son homologue russe, Vladimir Poutine, lundi. Si aucune avancée majeure n'est attendue à la sortie de ce sommet finlandais, il marque malgré tout le rapprochement symbolique entre deux pays. Moscou espère que toutes les lignes de communications seront rétablies entre les deux nations pour les années à venir, tandis que Donald Trump l'a d'ores et déjà annoncé, il se rend à Helsinki "avec des attentes assez faibles". Vladimir Poutine a beaucoup plus à gagner avec cette rencontre selon de nombreux observateurs. Tout d'abord elle permettra la reconnaissance par les Etats-Unis de Moscou comme une grande puissance qu'il faut prendre en compte. Dans les deux camps, on espère que les diplomates qui ont été expulsés à la suite de l'affaire Skripal (l'empoisonnement d'un ex-agent russe au Royaume-Uni), pourront revenir.

Les ventes de détail aux États-Unis pour le mois de juin 2018 sont ressorties en augmentation de 0,5% en comparaison du mois antérieur, contre +0,5% de consensus de place et +1,3% pour leur lecture révisée du mois de mai. La lecture du mois antérieur est révisée en forte hausse, de +0,8% à +1,3%. Hors automobile, les ventes de détail ont grimpé de 0,4% au mois de juin, en ligne avec les attentes de marché, après un gain de 1,4% pour le mois de mai 2018. La lecture du mois de mai était auparavant de +0,9%. Hors automobile et essence cette fois, ces mêmes ventes américaines de détail auraient grimpé de 0,3% en juin 2018, en comparaison du mois antérieur, contre +0,5% de consensus de place et +1,3% pour la lecture révisée du mois de mai. La précédente estimation du mois de mai était de +0,8%.

L'indice manufacturier américain dit 'Empire State' de la Fed de New York pour le mois de juillet ressort à 22,6, contre un consensus de 21 et un niveau de 25 un mois plus tôt. Il signale toujours une belle expansion, mais traduit aussi un léger ralentissement de croissance par rapport au mois précédent.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1707$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 68,6$ et le Brent s'affiche à 72,6$.

VALEURS EN HAUSSE

* Nanobiotix rebondit de 7,2% pour sa troisième séance consécutive de progression. Le titre bénéficie toujours des résultats positifs d'une étude, publiés il y a trois semaines.

* Technicolor reprend 4,8%. Le groupe doit dévoiler ses comptes semestriels le mardi 24 juillet (après la clôture) sachant que le groupe n'avait pas publié de trimestriels détaillés.

* Coface (+4,3%). Deutsche Bank affiche sa confiance sur le dossier en réitérant son avis "achat".

* Carrefour reprend 1% après 4 séances précédentes de baisse influencées par des avais négatifs d'analystes. Carrefour publiera ses comptes semestriels le 26 juillet.

* Du côté des bancaires, Société Générale gagne 0,5% avec BNP Paribas (+0,3%) ou encore Crédit Agricole (+0,4%).

* Sur le CAC40, Saint-Gobain monte de 0,2% avec Legrand (+0,3%) ou encore Vinci (+0,5%).

* Renault (+0,1%) a dévoilé de très bons chiffres commerciaux pour son premier semestre. Le constructeur a vu ses ventes grimper de 9,8% sur les six premiers mois de l'année, en intégrant les marques Jinbei et Huasong qui sont consolidées depuis le 1er janvier 2018. À périmètre équivalent, la croissance du Groupe Renault est de 5,3% sur un marché mondial qui progresse de 4,2%. Renault confirme ses ambitions de croissance en 2018 portée par le développement des activités à l'international. La firme relève par ailleurs ses prévisions de croissance pour le marché mondial, celui-ci étant désormais attendu en hausse de 3% par rapport à 2017 (précédemment +2,5%). Le marché européen est anticipé en progression de 1,5 % (vs +1%) avec une augmentation de 2% (vs +1%) pour la France. A l'international, le Brésil devrait connaître une hausse de 10% (vs +5%) et la Russie de plus de 10% (vs près de 10%). La Chine devrait croître de 5%, et l'Inde de 8% (vs +6%).

VALEURS EN BAISSE

* Amoeba rechute de 8,8% après son puissant rebond de la semaine dernière.

* TechnipFMC cède 3,2% alors que le baril WTI rechute sous les 69$. Total recule aussi de 1%.

* Alstom cède 2,4%. La Commission européenne a ouvert une enquête approfondie au sujet du rapprochement du groupe français avec l'Allemand Siemens. La Commission européenne a ouvert, en vertu du règlement de l'UE sur les concentrations, une enquête approfondie visant à examiner le projet de rachat d'Alstom par Siemens. La Commission "craint que la concentration ne réduise la concurrence pour la fourniture de plusieurs types de trains et de systèmes de signalisation".

* Sur le CAC40, LVMH perd aussi 1% avec Kering (-0,5%) ou encore Valeo (-1,3%).

* Natixis (-0,5%) a annoncé vendredi la nomination de Nathalie Bricker comme directrice financière et membre du comité de direction générale de la banque d'investissement, à compter du 6 août.

* Airbus (-0,4%). Le groupe poursuit sa moisson de commandes lors du premier jour du Salon aéronautique de Farnborough. Le groupe européen vient d'annoncer qu'un loueur d'avions, dont le nom n'a pas filtré, a signé un protocole d'accord en vue de l'acquisition de 80 appareils de la famille A320neo. Goshawk Aviation Limited, une joint-venture à 50/50 entre NWS Holdings Limited et Chow Tai Fook Enterprises Limited, a pour sa part placé une commande ferme de 20 A320neo.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU