Clôture Paris : le CAC40 à l'équilibre

Clôture Paris : le CAC40 à l'équilibre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 24 mars 2021 à 18h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

La Bourse de Paris a terminé quasiment à l'équilibre ce mercredi, le CAC40 gagnant 0,03% à 5.947 points après être passé sous les 5.900 points dans la matinée et avoir aligné trois séances de baisse consécutive. La situation sanitaire reste sous haute surveillance en Europe, avec un reconfinement annoncé en Belgique et trois nouveaux départements français, l'Aube, le Rhône et la Nièvre, qui devraient voir les mesures sanitaires se durcir prochainement...

ECO ET DEVISES

Les indicateurs PMI européens ont plutôt calmé le jeu : L'indice PMI flash des services se situe à 47,8 en France contre 58,8 pour le manufacturier. En Allemagne, l'indicateur manufacturier grimpe à 66,6 alors que l'indice des services atteint 50,8. L'indice manufacturier européen se situe à 62,4, contre 48,8 pour celui des services. Au Royaume-Uni, l'indice des services ressort à 56,8 et le manufacturier à 57,9. Ces indices sont tous ressortis supérieurs aux attentes de marché...

L'indice flash PMI composite américain du mois de mars est ressorti quant à lui à 59,1, contre 59 de consensus de marché et 59,5 pour la lecture révisée (en hausse) de février. L'indicateur manufacturier s'est établi à 59, contre 58,9 de consensus. L'indice des services s'est élevé à 60, contre 59,1 de consensus de place.
Jerome Powell, le président de la Fed, a estimé une fois de plus que la poussée inflationniste était "provisoire".
Auditionné hier par la Commission des services financiers de la Chambre des représentants, Powell a maintenu que la reprise de l'économie et la hausse des prix n'allaient pas entraîner d'inflation durable... Ainsi, l'inflation devrait augmenter durant l'année, mais sa hausse ne devrait être ni importante, ni persistante. Powell souligne par ailleurs que la Fed dispose des outils pour faire face.

Le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains pour la semaine close au 19 mars a fait ressortir quant à lui une hausse de 1,9 million de barils des stocks de brut, une timide progression de 0,2 million de barils des stocks d'essence et une augmentation de 3,8 millions de barils des stocks de distillés. Le pétrole remonte ce soir sur les 64$ le brent. L'euro revient quant à lui à 1,1840/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Inventiva : +13,5% avec Graines Voltz (+8,7%) et Groupe Crit (+7%) avec Vallourec

CGG : +4,5% avec XFab

SMCP : +3,5% avec Europcar, Mercialys, Guerbet, SoiTec, Air France KLM et TechnipFMC (+3%)

LafargeHolcim : +2,5% avec JC Decaux et Vinci

Carrefour gagne 2,5%. Carrefour Brasil a conclu un accord avec Advent International et Walmart en vue de l'acquisition de Grupo BIG Brasil SA, troisième acteur de la distribution alimentaire au Brésil. Cette acquisition renforce la présence de Carrefour Brésil sur ce marché au potentiel de croissance important. Elle lui permettra d'offrir aux consommateurs brésiliens une gamme élargie de produits et de services à des prix plus compétitifs. La transaction valorise Grupo BIG à une valeur d'entreprise de 7 Md BRL1 (environ 1,1 MdE). Cette acquisition offre un potentiel de synergies significatif dès la première année, se renforçant progressivement pour atteindre une contribution nette à l'EBITDA de 1,7 Md BRL (environ 260 ME) additionnels en base annuelle, 3 ans après la réalisation effective de la transaction.

Arkema : +2% avec Eiffage, Akka, SQLI

Klepierre : +1,5%, ADP, Eramet, Crédit Agricole, P&V, Elis, Total, GTT, Saint-Gobain

EssilorLuxottica (+1,4%) a confirmé que la Commission Européenne a autorisé l'acquisition de GrandVision, après un examen approfondi, dont la durée a été considérablement allongée en raison de la pandémie de COVID-19. Cette autorisation a été accordée sous réserve de la cession par EssilorLuxottica d'environ 350 magasins d'optique en Belgique, aux Pays-Bas et en Italie.

VALEURS EN BAISSE

Navya : -7,5% suivi de Guillemot

Solutions30 : -4% suivi de AB Science et Ekinops

Atari : reperd 3,5% avec Beneteau, Trigano et Groupe Gorgé

McPhy : -2,5% suivi de Ubisoft, BioMerieux, Innate, Verallia, Iliad

SES : -2% avec Faurecia, Savencia, Air Liquide, Ipsen

Danone : -1,5% avec Somfy, TF1, Lagardère

Engie (-1,2%) ferme la marche sur le CAC40 en matinée. Le titre du groupe énergétique est victime d'une note de HSBC qui a dégradé son opinion à 'conserver' tout en réduisant son objectif de 15,7 à 13,6 euros. La banque estime que le statut de "piège à valeur" (value trap) de l'entreprise "persistera pour encore un moment". Bien qu'encouragé par les plans de simplification du groupe, HSBC ne croit pas que la société puisse "réduire ses aspérités et atteindre la cohérence qui permettrait de réduire sa décote".

Colas : -1% avec Bic, Orange

L'Oréal (-1%) a annoncé un investissement minoritaire dans la start-up suisse de technologie environnementale Gjosa. Cette société développe des solutions d'économie d'eau. L'Oréal et Gjosa travaillent ensemble depuis 2015 pour optimiser les technologies de rinçage des shampoings dans le but de limiter la quantité d'eau utilisée.

STM -0,4%. Alors que le monde fait face à une pénurie de composants électroniques, dont la très grande majorité est produite en Asie, le géant américain Intel a indiqué hier soir vouloir investir 20 milliards de dollars pour construire deux unités de production de microprocesseurs aux Etats-Unis, en Arizona. Intel, qui dispose déjà de 4 usines aux Etats-Unis, a précisé que son choix avait des "implications de sécurité nationale", au moment où les Etats-Unis et la Chine s'affrontent pour dominer les technologies mondiales. L'annonce confirme qu'Intel entend continuer de produire lui-même une grande partie de ses puces, plutôt que de les concevoir et d'en confier la fabrication à des fondeurs, généralement basés en Asie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.