Clôture Paris : le CAC40 a revu les 6.500 points

Clôture Paris : le CAC40 a revu les 6.500 points
Logo de TotalEnergies

Boursier.com, publié le mardi 01 juin 2021 à 18h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Encore une belle séance pour la bourse de Paris qui termine en hausse de 0,66% à 6.489 points. Le CAC40 est parvenu à dépasser les 6.500 points ce mardi, inscrivant en début d'après-midi un nouveau plus haut de plus de 20 ans à 6.521 points.

La performance du CAC40 pour le mois de mai achevé hier a atteint +2,83% pour ce qui constitue le 4ème mois consécutif de hausse, après avril (+3,33%), mars (+6,38%) et février (+5,63%). A la clôture hier, il progressait de +16,14% depuis le 1er janvier.

Le baril de pétrole a animé la séance alors que les membres de l'Opep et leurs alliés se réunissaient ce mardi pour discuter d'une éventuelle augmentation de leur production d'or noir. Le baril de Brent de la mer du Nord échéance août gagne actuellement 2,7% à 71,2 dollars à Londres, au plus haut depuis début mars. Le secteur pétrolier est donc recherché et Total est en tête des hausses parmi les valeurs du CAC40.

VALEURS EN HAUSSE

* Air France KLM grimpe de 2,8% à 4,75 euros. Le titre de la compagnie franco-néerlandaise accroît ses gains dans le sillage des transporteurs américains à Wall Street. Les Américains sont clairement de retour dans les airs puisque selon les données fournies par la 'Transportation Security Administration' (l'agence nationale américaine de sécurité dans les transports), 7.116.027 personnes sont passées par les points de contrôle de la TSA au cours du week-end prolongé du 'Memorial Day'. Près de deux millions de voyageurs ont notamment été comptabilisés sur la seule journée de vendredi, soit un niveau plus observé depuis le 7 mars 2020.

* En tête du CAC40, Total gagne 2,4% à 38,8 euros. L'assemblée générale ordinaire et extraordinaire des actionnaires de Total a décidé le 28 mai 2021 de modifier la dénomination sociale de la société en TotalEnergies SE. Les libellé et code mnémonique des actions et American depositary receipts (ADR) de TotalEnergies seront ajustés. Le nouveau mnémonique sur Euronext, le LSE et le NYSE (ADR) sera 'TTE'. Il prendra effet le 3 juin sur Euronext, le 2 juin sur le LSE et le 11 juin sur le NYSE. Par ailleurs, chaque marché publiera un avis détaillant les libellés et codes mnémoniques des instruments financiers de TotalEnergies SE.

* CGG gagne 5% à 0,93 euro et Vallourec 4% à 28,9 euros.

* Stellantis gagne 0,3% à 16,3 euros et Renault 0,55% à 34 euros. Les immatriculations de voitures neuves en France ont rebondi de 46,5% en rythme annuel au mois de mai, selon les données du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

* Les équipementiers automobiles Valeo (+2,5%) et Faurecia (+5,6%) en profitent pour progresser.

* Saint-Gobain (+1,8%) a cédé la société Saint-Gobain Glassolutions Objekt-Center, spécialisée dans les opérations de transformation de verre du réseau Glassolutions en Allemagne, au groupe privé allemand Aequitta basé à Munich. Cette cession concerne les deux sites de Döring Berlin et Radeburg, qui emploient au total près de 200 personnes et ont réalisé un chiffre d'affaires de 20 ME en 2020.

VALEURS EN BAISSE

* Deux baisses significatives seulement sur le CAC40 : Sanofi cède 1,3% et Atos 1,5%.

* Compagnie des Alpes (-2,4% à 22,5 euros) a pris la décision de proroger son premier PGE (200 ME) avec huit échéances de remboursement échelonnées de 2023 à 2026. Il a par ailleurs perçu, en avril et en mai 2021, 135 ME, sur les 165 ME nets attendus au titre de la compensation partielle des coûts fixes des sociétés de remontées mécaniques. En date du 31 mai 2021, le Groupe a obtenu un accord de la part de ses partenaires bancaires concernés, portant sur la suspension de son covenant de levier d'endettement de 3,5 x pour les deux prochaines dates auxquelles celui-ci devait être testé (covenant holiday), à savoir le 30 septembre 2021 et le 31 mars 2022. Par ailleurs, les obligataires concernés ont également confirmé avoir accepté la suspension du test de levier pour les deux dates mentionnées ci-dessous. Le groupe envisage de réaliser une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription d'un montant d'environ 230 ME et envisage un retour de son activité et de son EBO à leurs niveaux d'avant crise en 2022/2023, puis une reprise de la trajectoire de croissance de son chiffre d'affaires et de son taux de marge d'EBO lors des exercices suivants.

* AB Science (suspendu) a pris la décision d'arrêter les inclusions de nouveaux patients ainsi que l'initiation du traitement dans ses études cliniques au niveau mondial avec le masitinib. Cette décision fait suite à des discussions avec les autorités réglementaires françaises (ANSM) et les autres agences réglementaires. Cette décision concerne la phase 3 dans la mastocytose (AB15003), la phase 3 dans la sclérose latérale amyotrophique (AB19001) et la phase 2 dans le COVID (AB20001). AB Science a identifié un potentiel risque de cardiopathie ischémique avec le masitinib.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.