Clôture Paris : le CAC40 au plus haut depuis mai 2018

Clôture Paris : le CAC40 au plus haut depuis mai 2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 18 avril 2019 à 18h00

LA TENDANCE

La bourse de Paris qui a accusé quelques prises de bénéfices en matinée a rapidement retrouvé le chemin de la hausse pour terminer en nouvelle progression de 0,31% ce jeudi à 5.580 points et afficher 18% de gains depuis le début de l'année.
Seul Kering a perdu du terrain à la suite de ses données trimestrielles jugées décevantes. Les autres publications ont été globalement bien reçues. Le CAC40 est au plus haut depuis le mois de mai 2018. Rappelons que le marché parisien restera fermé pendant 4 jours pour cause de week-end Pascal...

ECO ET DEVISES

Les ventes de détail aux Etats-Unis pour le mois de mars 2019 n'ont pas déçu, bien au contraire... Selon le rapport gouvernemental du jour, elles ont affiché une forte croissance de 1,6% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de +0,9%. Hors automobile, les ventes de détail ont grimpé de 1,2% par rapport au mois de février, contre +0,7% de consensus de place et -0,2% pour la lecture révisée du mois de février. Enfin, hors automobile et essence, les ventes ont augmenté de 0,9% par rapport au mois antérieur, contre +0,4% de consensus et -0,7% pour le mois de février.

Le Département US au Travail a pour sa part annoncé des inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage au plus bas depuis 1969, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, en baisse de 5.000 sur la semaine passée à 192.000. Le consensus tablait sur 205.000.

L'indice PMI composite flash américain du mois d'avril 2019 est ressorti largement inférieur aux attentes, à 52,8 seulement contre un consensus de place de 54,3. L'indicateur manufacturier s'est élevé à 52,4, contre 52,2 de consensus. L'indice des services est ressorti pour sa part à 52,9 contre 55 de consensus de place. Il explique donc la déception sur l'indice composite.
Sur le Nymex, le baril de brut WTI consolide à 63,7$ et l'euro campe sur les 1,13/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

* Soitec : +10%. Le groupe a annoncé un chiffre d'affaires consolidé de 140,3 ME pour le 4ème trimestre de l'exercice 2018-2019, en hausse de 53% par rapport aux 91,7 ME réalisés au 4ème trimestre 2017-2018. Le chiffre d'affaires de l'exercice 2018-2019 a atteint 443,9 ME, en hausse de 43%, soit une progression de 42% à périmètre et taux de change constants par rapport au chiffre d'affaires de l'exercice 2017-2018. Soitec relève sa prévision de marge d'EBITDA de l'activité Électronique pour l'exercice 2018-2019 à autour de 33% contre une prévision autour de 30% précédemment...

* Supersonic : remonte de 9,6% avec Atari (+6,6%) et Vicat (+5,6%)

* FNAC Darty : +4% avec Adocia et Tarkett

* Schneider Electric gagne 2,7%. Le spécialiste mondial de la gestion de l'énergie et des automatismes a enregistré un chiffre d'affaires trimestriel de 6,307 milliards d'euros, 2,9% au-dessus des estimations du consensus. Le groupe a délivré sur la période une croissance très robuste de 8,7% en données réelles et de 5,9% en données organiques. Les effets de change ont eu un impact positif de 2 points, tandis que les variations de périmètre ont apporté un coup de pouce de +0,8 point. La croissance organique a battu le consensus dans les deux divisions, tirée par la Gestion de l'énergie (+7,1%), suivi par les Automatismes industriels (+2,3%). Schneider continue de viser une bonne croissance au global en 2019, et entend poursuivre le déploiement de ses priorités stratégiques sur ses marchés clés. Il réaffirme son objectif d'une croissance organique de l'EBITA ajusté comprise entre +4 et +7% cette année. Cette performance découlerait de la croissance organique du chiffre d'affaires combinée à l'amélioration de la marge. La société table ainsi sur une croissance organique de son chiffre d'affaires comprise entre +3 et +5 % et une hausse organique de sa marge d'EBITA ajusté comprise entre +20 et +50 points de base.

* Bollore : +2% avec Edenred, Valeo, Stentys, Wavestone, TF1 et SES

* Publicis : +1,5%. L'agence de notation Moody's Investors Service vient à son tour de modifier de 'stable' à 'négative' sa perspective associée aux notations de Publicis Groupe. Moody's a néanmoins confirmé pour l'heure ses notes 'Baa2'. La décision du jour fait suite à l'annonce faite par Publicis de l'acquisition d'Epsilon.

* Trigano : +1,5% suivi de Legrand, Thales, Savencia, LafargeHolcim

* EssilorLuxottica +1%. Le groupe a annoncé avoir lancé la recherche de son futur directeur général avec l'appui de deux cabinets internationaux de conseil en recrutement, le groupe franco-italien faisant ainsi un pas vers la résolution de la crise de gouvernance qui le mine depuis sa création.

* Latécoère gagne 1%. Le groupe affiche au premier trimestre 2019 un chiffre d'affaires de 182,6 millions d'euros, en croissance de 16,8% et de 12,8% à taux de change constants. Latécoère précise que le très bon niveau d'activité ce trimestre de la division Aérostructures confirme la fin des difficultés liées au programme d'internalisation des pièces primaires d'aérostructure rencontrées au deuxième semestre 2018.

Danone : +1% avec Atos, BNP paribas, Peugeot, Crédit Agricole, Vilmorin

* Ingenico gagne 0,8%. JP Morgan a repris le suivi du dossier avec un avis à "surpondérer" en ciblant un cours de 78 euros.

* Sartorius Stedim Biotech : +0,5%. Le groupe a enregistré une solide croissance à deux chiffres en termes de prises de commandes, de résultat et de CA au cours du premier trimestre 2019. Le chiffre d'affaires a grimpé de 19,3% pour atteindre 342,9 millions d'euros (déclaré : +22%) face à des résultats relativement modérés lors du premier trimestre de l'exercice précédent, tandis que les prises de commandes ont enregistré une forte hausse de 18,7% à 381,3 millions d'euros (déclaré : +21,5%). L'EBITDA courant) a connu une progression supérieure au chiffre d'affaires (32,5%), à 98,1 millions d'euros.

VALEURS EN BAISSE

* EOS Imaging -10,8% avec Cellnovo (-10,6%)

* Inside Secure : -7,5%. Au 1er trimestre 2019, le chiffre d'affaires consolidé est ressorti à 20,4 millions de dollars, en hausse de +102% par rapport à 2018 (10,12 M$), principalement du fait de la consolidation de Verimatrix à partir du 1er mars 2019, dont la contribution s'est élevée à 7,2 millions de dollars (un mois de chiffre d'affaires).

* Prodways : -6% suivi de Axway et de Cerenis

* Kering perd 5%. Habitués aux performances exceptionnelles du groupe de luxe, les opérateurs se montrent sévères après la publication trimestrielle du propriétaire des marques Balenciaga, Alexander McQueen et Gucci. Kering a en effet dévoilé un chiffre d'affaires légèrement supérieur aux attentes des analystes mais le ralentissement de la croissance interne est pointé du doigt. A taux de changes et périmètre constants, la croissance est ressortie à 17,5%, contre 16,9% attendus, après une hausse de 24,2% au dernier trimestre 2018.

* Aubay : -4% avec Groupe Open (-3,5%)

* Innate : -2,5% suivi de Vallourec, Nicox et de Casino

* Pernod Ricard : -1%. Le groupe a vu son chiffre d'affaires, pour les 9 premiers mois de l'exercice 2018/19, s'élever à 7,19 MdsE, avec une croissance interne de +6,3% tirée par les marchés émergents (+15%). Le chiffre d'affaires pour le 3ème trimestre de l'exercice 2018/19 s'élève à 2 MdsE, avec une croissance interne de +2,5% et une croissance faciale de +4,5%. Pernod Ricard prévoit une croissance organique du Résultat Opérationnel Courant d'environ +8%. Le groupe relève donc son objectif du 7 février dernier qui visait entre +6% et +8% de progression.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.