Clôture Paris : le CAC40 de retour au-dessus des 6.300 pts

Clôture Paris : le CAC40 de retour au-dessus des 6.300 pts
Vue générale du Palais Brongniart, place de la bourse.

Boursier.com, publié le jeudi 20 mai 2021 à 18h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Le CAC40 est repassé au-dessus de la barre des 6.300 points ce jeudi, en hausse de 1,29% à 6.343 pts en clôture, sur fond de grande volatilité à l'image du marché US qui reste irrégulier à l'écoute des signes de résurgence de l'inflation et des débats qui commencent à agiter les membres de la Réserve Fédérale américaine.

ECO ET DEVISES

Selon le Département américain au Travail ce jeudi, les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage aux USA pour la semaine close au 15 mai sont ressorties au nombre de 444.000, contre un consensus de 460.000. Elles reculent ainsi de 34.000 en comparaison de la semaine antérieure.
L'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie vient également d'être publié et ressort à 31,5, contre 45 de consensus. Il traduit donc un ralentissement de l'expansion, mais reste à haut niveau.
L'indice des indicateurs avancés américains du Conference Board pour le mois d'avril est ressorti en augmentation de 1,6% en comparaison du mois précédent, contre un consensus de 1,2%.

Le débat sur une réduction du soutien de la Fed a commencé en interne... Dans ses dernières 'Minutes publiées hier soir, la banque centrale américaine a ainsi laissé entendre qu'elle pourrait revoir sa politique accommodante si l'économie poursuivait son amélioration.
Selon le compte-rendu de la réunion de la Fed des 27 et 28 avril dernier (à l'issue de laquelle la Fed a maintenu le statu quo monétaire), un certain nombre de dirigeants de la Fed sont apparus enclins à engager des discussions sur des changements à la politique monétaire, du fait du rétablissement rapide de l'économie. "Un nombre de participants ont suggéré que si l'économie continue d'afficher des progrès rapides vers les objectifs (du FOMC), il pourrait être approprié à un moment donné lors des réunions à venir de commencer à discuter d'un projet pour ajuster le rythme des achats d'actifs", est-il écrit dans les 'Minutes' de la Fed.

Deux membres du FOMC se sont dits préoccupés par la possibilité qu'une hausse de l'inflation à des "niveaux indésirables" ne se produise avant que la Fed n'en prenne conscience et ne se dote d'un plan pour y faire face.

Le 28 avril, à l'issue de la réunion, le président de la Fed, Jerome Powell, avait estimé qu'il n'était "pas encore temps" de commencer à parler de "tapering" (réduire le montant des achats d'actifs). Depuis, les chiffres de l'inflation en avril ont montré que les prix ont grimpé de 4,2% sur un an aux Etats-Unis (au-dessus de l'objectif de 2% de la Fed). Des tensions sont apparues sur le marché de l'emploi, tandis que des pénuries entraînent des perturbations de la chaîne d'approvisionnement dans certains secteurs, dont l'automobile et la construction...

Les responsables de la Fed ont été nombreux à s'exprimer ces derniers jours, et ils ont affirmé qu'ils considéraient la récente poussée sur les prix comme un phénomène temporaire, lié en grande partie aux goulets d'étranglement qui surviennent dans les chaînes d'approvisionnement à la sortie de la crise sanitaire. Pour autant, plusieurs responsables ont insisté sur la vigilance de la Fed et sur le fait qu'elle disposait des outils nécessaires pour juguler les prix en cas de dérapage prolongé...
L'euro pointe sur les 1,2220/$, tandis que le brent cote 66,35$ le baril.
Le calme revient (un peu) sur le Bitcoin de retour à plus de 40.000$, après un passage par les 30.000$ hier...

VALEURS EN HAUSSE

Atari : +10% suivi de Guillemot (+6%) et de Soitec qui remonte de 5% avec Orapi (+4%) et Showroomprivé (+3%)

Technicolor : +3% avec, Odet, Robertet

Chargeurs : +2,5% suivi de Essilor, Danone, Worldline et Argan

Stellantis : +2% avec DS et Interparfums

Eurazeo (+0,4%) a annoncé des actifs sous gestion (AUM) de 22,7 MdsE, +21% sur douze mois, dont +27% pour le compte de tiers à l'issue du T1 2021. La collecte auprès de tiers est de 785 ME à fin mars Les commissions de gestion ressortent à 59 ME, dont +13% pour le compte de tiers (+4% au total compte- tenu des cessions réalisées sur le bilan). Le groupe anticipe en 2021 une nouvelle croissance des levées grâce à l'attractivité de ses fonds actuellement sur le marché notamment en 'small-mid buyout', 'growth' et dette privée.

Bouygues (+0,3%) a publié un chiffre d'affaires en hausse de 7% à 7,7 Milliards d'euros, et à +5% pour les activités de construction. Les filiales TF1 et Bouygues Telecom ont vu leur chiffre d'affaires grimper respectivement de 3% et de 17%. Le bénéfice net repasse dans le vert au premier trimestre sur fond de reprise de ses activités dans la construction qui avaient subi l'an passé les mesures de restrictions sanitaires strictes imposées lors du premier confinement. Le résultat net part du groupe ressort à 21 ME, contre une perte nette de 204 ME. Le résultat opérationnel courant reste en perte, à hauteur de -77 ME, contre -242 ME un premier trimestre 2020. Bouygues espère toujours qu'en 2021, son chiffre d'affaires et ses résultats seront "bien supérieurs" à ceux de 2020, sans toutefois atteindre leur niveau de 2019. Le résultat opérationnel courant devrait revenir à un niveau équivalent ou légèrement supérieur à celui de 2019 en 2022, estime le groupe. Pour 2021, Bouygues a réhaussé par ailleurs sa prévision de progression de l'Ebitda après loyer pour Bouygues Telecom, attendue à +7% contre +5% auparavant.

VALEURS EN BAISSE

Burelle reperd 4% avec Beneteau et Genomic

Valneva (-3%) va participer à une étude clinique financée par le gouvernement britannique, lancée aujourd'hui et visant à étudier différents vaccins contre la Covid-19 pouvant être utilisés comme rappel. L'étude Cov-Boost, menée par l'hôpital universitaire de Southampton NHS Foundation Trust, va étudier sept vaccins, dont le vaccin inactivé de Valneva VLA2001, en vue d'une utilisation comme rappel. Cet essai sera le premier au monde à fournir des données essentielles sur l'efficacité d'un rappel avec chaque vaccin pour protéger contre le virus.

Genfit : -2% avec Air France KLM, Manitou, Casino et Rallye

CGG : -1,5% suivi de Eramet, AKKA, Mersen

Scor : -1% avec Vallourec, FDJ (-0,7%) et Coface

Accor (-0,6%) a annoncé son intention, sous réserve des conditions de marché, de sponsoriser un corporate Special Purpose Acquisition Company (SPAC), Accor Acquisition Company (AAC), coté sur Euronext Paris. L'objectif d'AAC est de lever environ 300 millions d'euros. L'investissement initial de Accor dans cette nouvelle entité sera non significatif.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.