Clôture Paris : le CAC40 fait son de retour au-dessus des 5.400 points

Clôture Paris : le CAC40 fait son de retour au-dessus des 5.400 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 20 avril 2018 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 est parvenu à dépasser les 5.400 points en cette fin de semaine (+0,39% à 5.412 points), ce qui aurait pourtant pu être compromis par un début de séance en nette baisse de Wall Street ce vendredi, en particulier sur le compartiment technologique. La bourse de Paris enchaîne en tout cas une septième séance de hausse consécutive et gagne 1,8% sur la semaine. Le baril de pétrole (contrat de mai WTI) évolue désormais à 67,9$ (-0,6%), après la réunion de l'OPEP et de ses alliés à Djeddah, en Arabie saoudite. Les cours du brut consolident donc après avoir atteint leur meilleur niveau en trois ans et demi. Un tweet nerveux du président américain Donald Trump explique sans doute ce repli : "Les prix du pétrole sont artificiellement Très Élevés! Ce n'est pas bon et nous ne l'accepterons pas!", a donc taclé Trump.

VALEURS EN HAUSSE

* Fnac Darty gagne 3,4% à 92,5 euros. Au 1er trimestre 2018, la croissance du chiffre d'affaires du groupe s'est limitée à +0,6%, dans un environnement de consommation atone et des conditions climatiques défavorables. Il atteint 1,686 milliard d'euros. Le chiffre d'affaires du groupe affiche une croissance en données comparables dans toutes les zones géographiques.

* Dans un palmarès assez calme sur le CAC40, Orange se démarque avec une hausse de 1,7% à 14,76 euros. Le titre reprend près de 5% sur la semaine.

* Technicolor reprend 6% à 1,40 euro, toujours sur fond d'arbitrages de positions vendeuses. Le hedge fund américain AQR Capital Management a déclaré ce vendredi à l'AMF détenir 1,98% du capital de Technicolor en position " short " au 19 avril. Cette position vendeuse a été augmentée par rapport à 1,85% du capital le 17 avril et 1,72% le 16 avril.

VALEURS EN BAISSE

* En tête du CAC40 hier, Publicis revient sous les 60 euros (-1,5%). Le troisième groupe publicitaire mondial a rassuré le marché hier en dévoilant un chiffre d'affaires trimestriel de 2,082 milliards d'euros, en croissance organique de 1,6%. Le consensus tablait sur une croissance interne limitée à 0,9% après une décroissance organique de 1,2% au cours des trois premiers mois de 2017. Publicis, qui a engrangé sur le trimestre des budgets mondiaux comme ceux de Mercedes-Benz, Campbell's, Carrefour et Marriott, s'est dit confiant dans la réalisation de ses objectifs annuels, à savoir une amélioration de sa croissance organique et de sa marge opérationnelle...

* Axway perd 2,7% à 19 euros. Le chiffre d'affaires du groupe a été de 63,2 millions d'euros au 1er trimestre 2018, en baisse de -4,9% en organique et de -7,7% au total par rapport au 1er trimestre 2017. En excluant l'impact négatif des effets de change (-4,8 ME), et notamment de la baisse importante du Dollar US face à l'Euro, la décroissance du chiffre d'affaires du groupe aurait été contenue à -0,7%. L'effet périmètre a été de 2,8 ME du fait de la consolidation de Syncplicity au 1er mars 2017.

* En baisse ce matin, Faurecia se stabilise à 68 ,7 euros. Le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser de 9,3% à taux de changes constants au premier trimestre, à 4,315 milliards d'euros, faisant largement mieux que la production automobile mondiale. Faurecia vise cette année une croissance des ventes à taux de change constants d'au moins +7%, soit au moins 500 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale, une marge opérationnelle supérieure à 7%, un flux net de trésorerie supérieur à 500 millions d'euros, et un bénéfice net par action de 5 euros. La filiale de Peugeot table également sur une "solide croissance à deux chiffres au second trimestre".

* Air France perd 2,5% à 8,24 euros. Jean-Marc Janaillac, le Président d'Air France KLM, met son poste en jeu! Alors que la compagnie française s'enlise dans un conflit social sans fin, le dirigeant a décidé de consulter l'ensemble du personnel sur l'accord proposé le 16 avril 2018 par le management et rejeté par les organisations syndicales représentatives. Cette consultation par vote électronique débutera le 26 avril et se terminera début mai.

* STM cède 1,4% à 17,6 euros. STM glisse dans le sillage du secteur techno à Wall Street qui a souffert de l'avertissement lancé par le groupe taiwanais TSMC (Taiwan Semiconductor), qui fournit de nombreux groupes américains en "puces", dont Apple et Nvidia. Le groupe asiatique a notamment évoqué l'affaiblissement de la demande sur le marché smartphone haut de gamme, autrement dit celui de l'iPhone.

* AB Science plonge de 32,3% en clôture à 5,52 euros. La société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d`inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) avait adopté une opinion négative pour la demande d'autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l'adulte. Il s'agit donc d'un coup dur pour la société, qui va demander un réexamen du dossier en apportant des éléments complémentaires...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU