Clôture Paris : le CAC40 frôle les 6.200 pts

Clôture Paris : le CAC40 frôle les 6.200 pts©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 avril 2021 à 18h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Le CAC40 a continué à demeurer haut perché, en hausse de 0,36% à 6.184 points en clôture, inscrivant au passage un nouveau sommet depuis novembre 2000 sur l'anticipation d'une sortie de crise sanitaire d'ici l'été.
Wall Street hésite ce mardi soir, en ordre dispersé après les chiffres de l'inflation, et alors que le vaccin anti-covid de J&J va être provisoirement suspendu aux États-Unis.
Le bitcoin, lui, s'adjuge encore plus de 4% en 24 heures sur Bitfinex à près de 63.000$, au sommet à la veille de l'IPO de Coinbase à Wall Street ! La valorisation de la plateforme d'échange de cryptomonnaies pourrait atteindre 100 milliards de dollars demain sur le Nasdaq. Le BTC reste par ailleurs porté par une adoption de plus en plus large.

ECO ET DEVISES

Selon le rapport du jour, l'indice américain des prix à la consommation pour le mois de mars 2021 est ressorti en augmentation de 0,6% en comparaison du mois antérieur, contre +0,5% de consensus de place. Le CPI grimpe donc de 2,6% en glissement annuel. Hors alimentaire et énergie, il ressort en progression de 0,3% par rapport au mois précédent, contre +0,2% de consensus.
Les marchés restent globalement soutenus par les politiques budgétaires de relance et les largesses des banques centrales. Sur les marchés obligataires, le rendement du T-Bond américain à 10 ans ressort à 1,66% ce jour contre 2,32% environ pour le '30 ans'.

Dans l'actualité sanitaire, l'Union européenne poursuit son offensive contre AstraZeneca à propos des livraisons. Angela Merkel a averti quant à elle au sujet de la troisième vague actuelle de l'épidémie de coronavirus, qui pourrait être la plus forte. Le Royaume-Uni ne semble pour sa part pas encore sorti d'affaire, puisqu'il a fait état de nouvelles infections au plus haut depuis le 1er avril, malgré le déploiement intensif des vaccins.
Mais l'actualité sanitaire est surtout marquée par la suspension prudente du vaccin de Johnson & Johnson aux USA, recommandée par la FDA et les CDC. J&J a "proactivement reporté" le déploiement de son vaccin anti-covid en Europe, alors même que plusieurs pays européens ont pourtant affirmé ce jour que les bénéfices du vaccin dépassaient ses risques. La Maison blanche a pour sa part estimé que la suspension attendue dans quelques jours n'allait pas impacter ses plans de vaccination à l'échelle nationale.
Le pétrole pointe sous les 64$ le brent. L'euro repasse les 1,19/$.

VALEURS EN HAUSSE

Cegedim : +7% suivi de Assystem

Ekinops prend 4,6%. Pour le premier trimestre, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 23,2 ME, en progression de +10% par rapport au 1er trimestre 2020. A taux de change constants, le chiffre d'affaires ressort en croissance organique de +12% sur le trimestre. Après une année 2020 stable en termes d'activité, qui constituait une excellente performance relative au regard du contexte de marché, le groupe renoue ainsi, dès le 1er trimestre 2021, avec un rythme de croissance à deux chiffres.

SQLI : +4,5% avec XFab, Akxel, Guillemot et Lysogène

AB Science : +3% suivi de Showrooprivé, Guerbet, Tarkett, Séché, Neoen

Teleperformance poursuit sa marche en avant ce mardi avec un titre qui gagne encore 2%, au plus haut historique. Les analystes sont nombreux à revoir leur copie sur le dossier après la nouvelle publication explosive de la société et le relèvement de son objectif de croissance annuelle. HSBC a ainsi remonté sa cible de 340 à 355 euros tout en restant à l''achat', le Credit Suisse a relevé son objectif de 310 à 350 euros alors que Kepler Cheuvreux vise désormais 415 euros sur le titre contre 315 euros précédemment.

EDF : +2% avec Vivendi, Bolloré, Cie des Alpes, Quadient, Publicis, Eurazeo

FDJ : +1,8% avec Euronext, Getlink, Valneva, Mercialys, Kering

IPSOS : +1,5% avec Stellantis, Saint-Gobain

Alstom (+1%) fournira 100 nouveaux trains électriques à la compagnie ferroviaire publique danoise DSB dans le cadre d'un contrat de 20 milliards de couronnes (2,7 milliards d'euros), a annoncé l'opérateur danois lundi. Les nouveaux trains, qui comprendront chacun 5 voitures, seront construits sur la plate-forme Coradia Stream d'Alstom, déjà utilisée en Italie, et remplaceront des trains diesel. Ils devraient entrer en service à la fin de 2024, les dernières livraisons étant prévues en 2030, a précisé le groupe DSB. L'accord comprend le service et la maintenance. L'opérateur ferroviaire danois précise prévoir l'achat de 50 autres trains à un stade ultérieur.

VALEURS EN BAISSE

Genomic : -7% suivi de K&B (-6%) et de Navya

Air France-KLM (-5%) a fixé le prix de souscription de son augmentation de capital à 4,84 euros par action nouvelle. L'opération donnera lieu à l'émission d'un nombre de 186.086.956 actions nouvelles, susceptible d'être porté à 213.999.999 actions nouvelles en cas d'exercice intégral de la Clause d'Extension, soit un maximum de 50% du capital existant de la société. L'AK, avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires par voie d'offre au public et avec délai de priorité de trois jours à titre irréductible et, à titre partiel, réductible des actionnaires, d'un montant d'environ 901 millions d'euros à la suite de la clôture du placement privé, est susceptible d'être portée à un montant maximum de 1,036 milliard d'euros en cas d'exercice intégral de la clause d'extension.

Technicolor : -4% avec Inventiva et Atari (-3%)

Balyo : -2% avec Ose, Figeac Aero, Renault

CNP : -1,5% avec Engie, Airbus, CGG, Safran

Orange (-1%) offre un prix définitif de 22 euros par action Orange Belgium. L'opérateur a lancé le 8 avril son offre publique d'acquisition des actions d'Orange Belgium au prix de 22 euros par action. Ce prix a été déterminé sur la base d'une valorisation multicritère détaillée dans le prospectus relatif à l'offre approuvé par l'Autorité des Services et Marchés Financiers belge (FSMA) le 31 mars. Il fait notamment ressortir des primes de 36%, 48%, 49% et 38% respectivement par rapport au dernier cours de clôture et aux cours moyens pondérés par les volumes sur les 3 mois, 6 mois et 12 mois précédant l'annonce de l'opération

Sanofi : -1% en compagnie de LNA et de Groupe Gorgé

Alors que de récentes rumeurs prêtaient à Casino (-0,3%) l'intention d'introduire en bourse GreenYellow ainsi que d'éventuellement réduire sa participation dans Cnova, le distributeur a annoncé hier soir avoir engagé activement des travaux préparatoires en vue de potentielles levées de fonds propres additionnels de GreenYellow (fournisseur et producteur d'électricité) et Cdiscount, destinées à accélérer leur croissance. "Ces levées de fonds, qui pourraient prendre la forme d'opérations de marché, pourraient aussi s'accompagner de placements secondaires de titres détenus par le Groupe, tout en maintenant le contrôle de ces filiales stratégiques", a précisé le groupe stéphanois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.