Clôture Paris : le CAC40 gagne 0,01%

Clôture Paris : le CAC40 gagne 0,01%
bourse

Boursier.com, publié le jeudi 09 août 2018 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 a gagné symboliquement 0,01% à 5.502 points en clôture dans de faibles volumes d'échanges dans une ambiance commerciale toujours aussi tendue internationalement. Répondant à Washington, Pékin a annoncé le relèvement des droits de douane sur 16 milliards de dollars de produits américains importés. Au conflit commercial USA-Chine et aux sanctions américaines contre l'Iran du début de la semaine se sont ajoutées les sanctions décidées par Washington contre la Russie pour son rôle présumé dans l'empoisonnement de l'ex-agent du renseignement russe Sergueï Skripal... Pas de quoi rassurer sur la croissance mondiale.
Wall Street s'affiche malgré tout en territoire (légèrement) positif ce jeudi, en attendant les premiers échos des négociations commerciales bilatérales entre les Etats-Unis et le Japon. Ainsi, l'administration de Donald Trump va échanger ce jour avec celle du Premier ministre japonais Shinzo Abe à Washington. Les deux hommes s'étaient entendus en avril pour mettre en place un nouveau cadre de négociation en vue d'un commerce libre, juste et réciproque...

ECO ET DEVISES

L'escalade se poursuit donc entre Washington et Pékin...
Les États-Unis ont annoncé mardi que des prélèvements douaniers de 25% allaient être imposés sur 16 Mds$ de marchandises supplémentaires importées de Chine, dès le 23 août. Comme prévu, le ministère chinois au commerce a répliqué hier par des droits de douane de 25% sur un montant équivalent de 16 milliards de dollars de produits américains. Les représailles prendront également effet le 23 août et porteront sur plus de 300 produits américains dont le diesel, le charbon, des produits médicaux, mais aussi des produits sidérurgiques ou des automobiles (...).
La Chine, s'élevant contre "l'extorsion commerciale" pratiquée par l'administration Trump, avait auparavant indiqué avoir identifié plus de 5.000 produits importés des USA qui pourraient être taxés, représentant un montant d'environ 60 Mds$... Chine et Etats-Unis se sont déjà imposés des prélèvements réciproques sur 34 Mds$ de marchandises.
De plus, l'administration Trump prévoit de mettre en place des taxes additionnelles de 25% portant sur 200 Mds$ de produits importés de Chine, si Pékin poursuit son offensive.
Le 'China Daily' a estimé ce jeudi que les États-Unis faisaient preuve d'une "mentalité mafieuse" en voulant imposer à la Chine des 'tarifs' douaniers supplémentaires. Le quotidien chinois promet une escalade supplémentaire...

Ailleurs dans le monde, le rouble a plongé au plus bas depuis novembre 2016, Washington ayant annoncé l'imposition de nouvelles sanctions contre Moscou, du fait du rôle supposé du Kremlin dans l'empoisonnement au Novichok de l'ancien agent de renseignement russe Sergueï Skripal à Salisbury en Angleterre. Les sanctions prendront effet 'autour' du 22 août, a affirmé le Département d'Etat américain...

Sur le Nymex américain, le baril de brut WTI évolue ce jeudi vers les 67$ sur le contrat septembre, alors que le Brent pointe sur les 72$ en léger rebond après sa chute d'hier de plus de 3%... D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé hier par le Département à l'énergie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont reculé de 1,4 million de barils sur la semaine close au 3 août, à 407,4 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 2,8 millions de barils. Les stocks d'essence ont eux progressé de 2,9 millions de barils contre un repli de 1,7 million anticipé, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont augmenté de 1,2 million de barils.
L'euro repasse ce soir sous la barre des 1,16/$ à 1,1575/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Genomic Vision s'envole de 14%. La société spécialisée dans le développement de tests diagnostiques pour la détection précoce de cancers et de maladies héréditaires a signé un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d'investissement privée britannique spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l'utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation. En échange des droits concédés, Genomic Vision recevra un paiement initial et des versements d'étape (pour un total de plus de 500.000 euros), ainsi que des redevances sur les ventes et les services.

Bourbon : remonte encore de 9,6% avec Cegedim (+5,8%) et Groupe Flo (+3,5%) avec Vetoquinol (+2,5%) et Stallergenes.

Claranova : +2% après une solide publication annuelle. Le groupe a dévoilé un chiffre d'affaires consolidé 2017-2018 de 161,5 ME, en hausse de 32% à taux de change constants. Une performance portée par un très bon quatrième trimestre (+37% à taux de change constants à 38,4 ME).

Peugeot : +1,7% avec Sodexo, Remy Cointreau, Valeo, CGG (+1,5%)

Maisons du Monde : +1,6%, alors que Exane BNP Paribas a débuté le suivi du dossier avec un avis 'surperformer' et un cours cible de 37 euros.

Eramet : +1% suivi de Vivendi et de LVMH

Getlink : +0,4%. Le groupe a annoncé ce jeudi une hausse de 3% de son trafic de navettes passagers sur le mois de juillet, avec une progression de 6% du trafic de camions. Pour les navettes passagers, 314.955 véhicules particuliers ont été transportés en juillet, pour un total de 1,5 million depuis le 1er janvier (+2%).

Casino termine stable après les dégagements d'hier.

VALEURS EN BAISSE

Archos : -9%. Les investisseurs ont sanctionné les derniers comptes du groupe, pour le 1er semestre 2018, marqués par une perte nette de 5,1 millions d'euros et une perte opérationnelle courante de 4,2 ME.

Artprice : -6% après ses comptes, suivi de SQLI (-4%)

Technicolor : -3% avec Synergie et Nicox (-2,5%)

Vicat : -2% avec MND, Bigben

Sanofi -1% suivi de Publicis, SG et STM

L'Oréal : -0,6%, victime d'une note de Berenberg qui a dégradé le dossier de 'conserver' à 'vendre'. Le courtier juge la valorisation élevée avec un titre qui se négocie sur un PE de 29 et avec une prime de 50% sur le secteur. L'estimation d'une croissance organique de 5% reste supérieure à la moyenne du secteur, mais l'écart se réduit à mesure que la croissance accélère ailleurs. De plus, l'amélioration attendue de la marge reste modérée, selon le courtier.

Total : -0,4%, alors que Goldman Sachs a retiré le dossier de sa "conviction list" des valeurs européennes. Le broker demeure cependant acheteur en ciblant un cours de 67 euros. Le violent retour de gaz observé sur le marché pétrolier ces dernières heures pèse globalement sur le secteur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.