Clôture Paris : le CAC40 gagne 0,5%

Clôture Paris : le CAC40 gagne 0,5%

New York Stock Exchange

Boursier.com, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 18h00

LA TENDANCE

Après un début de séance hésitant, le CAC40 a repris la pente ascendante dans la matinée, soutenu notamment par des indicateurs économiques solides en zone euro. L'indice parisien a ainsi enregistré une hausse de 0,50% ce jeudi, se rapprochant à nouveau des 5.400 pts, à 5.379 pts en clôture. Sans surprise, les volumes d'échanges étaient plus faibles que d'habitude aujourd'hui alors que les marchés américains sont fermés pour Thanksgiving et ne rouvriront demain que pour une demi-séance.

ECO ET DEVISES

Encore de très solides indices PMI pour la France. L'Indice désaisonnalisé Flash Composite IHS Markit de l'Activité Globale bondit de 57,4 en octobre à 60,1, affichant un plus haut de 6 ans et demi et signalant une accélération de la croissance par rapport au mois dernier. La croissance s'étend de nouveau à l'ensemble du secteur privé, le taux d'expansion se redressant à un plus haut de 79 mois dans le secteur manufacturier et à un plus haut de 78 mois dans le secteur des services. Les prestataires de services indiquent une croissance de l'activité plus soutenue que celle des fabricants pour la première fois depuis juillet. L'Indice Flash de l'activité de services ressort ainsi à 60,2 (57,3 en octobre), sur un plus haut de 78 mois, et nettement supérieur aux 57 de consensus, tandis que l'indice PMI Flash de l'industrie manufacturière se redresse à 57,5 (56,1 en octobre), au plus haut depuis 79 mois et là aussi supérieur aux attentes (55,9).

Le climat des affaires en France s'améliore encore en novembre. L'indicateur qui le synthétise, calculé par l'Insee à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchande, gagne deux points à 111. Il retrouve ainsi son niveau de janvier 2008, bien au-dessus de sa moyenne de long terme (100). Le climat des affaires augmente dans chaque branche : il gagne un point dans l'industrie, deux points dans les services, le bâtiment et le commerce de gros, trois points dans le commerce de détail. L'Insee souligne qu'il se situe au niveau d'avant-crise dans plusieurs grands secteurs : il est ainsi au plus haut depuis 2007 dans l'industrie, le commerce de détail et le commerce de gros, depuis 2008 dans le bâtiment.

La croissance s'accélère dans le secteur privé de la zone euro. L'indice PMI IHS Markit sur l'Eurozone se redresse de 56 en octobre à 57,5, atteignant ainsi son plus haut niveau depuis avril 2011. Le maintien de cette tendance en décembre devrait permettre à la zone euro d'enregistrer ses meilleures performances trimestrielles depuis le début de l'année 2011, note IHS Markit.

Pas de surprise au niveau de la croissance britannique. Cette dernière a été confirmée à 0,4% au troisième trimestre par l'Office national de la statistique. En glissement annuel, la hausse du PIB a également été confirmée à 1,5%. Des données en ligne avec les attentes des économistes.

La croissance allemande a bien atteint 0,8% au troisième trimestre, selon la nouvelle estimation de l'Office fédéral de la statistique. Le PIB, ajusté des variations saisonnières et des effets calendaires, avait progressé de 0,6% et 0,9% au deuxième et premier trimestre 2017. Le commerce extérieur et la formation brute de capital fixe en machines et matériel ont notamment contribué positivement à la croissance alors que les dépenses de consommation finale des ménages (-0,1%) et des administrations publiques (-0,0%) sont restées plutôt stables.

La Réserve fédérale a publié mercredi soir les Minutes de sa dernière réunion, au cours de laquelle elle avait conservé le statu quo sur ses taux directeurs. Le compte-rendu de la réunion du 31 octobre a confirmé ce que les membres de la Fed laissaient entendre ces dernières semaines, à savoir que la banque centrale américaine se prépare à relever une nouvelle fois ses taux directeurs, sans doute en décembre, un facteur qui est déjà très largement anticipé par les marchés financiers. En glissement annuel, la croissance ressort à 2,3% après respectivement 1% et 3,4% au cours des deux trimestres précédents. Le marché tablait sur une progression de 0,8% en séquentiel et de 2,6% en glissement annuel.

La présidente de la Fed Janet Yellen s'est inquiétée de la faiblesse persistante de l'inflation. Dans une intervention à l'Université de New York, Mme Yellen a averti mardi soir que relever les taux directeurs trop vite risquerait de maintenir l'inflation sous le niveau cible de la Fed. Elle a aussi estimé que les attentes liées au niveau de l'inflation montraient des signes de baisse.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1848$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 58,2$ et le Brent s'affiche à 63,2$.

VALEURS EN HAUSSE

* EDF grimpe de 5,6%, après avoir déjà repris 2% hier. Le titre termine sa course proche des 11 Euros. Des rumeurs de marchés évoquent une possible séparation de l'activité nucléaire du groupe.

* Virbac (+4,6%) a reporté de 3 ans le rachat des minoritaires de Centrovet. Ce report permet au groupe de limiter l'impact sur sa dette, tout en confirmant son intérêt stratégique pour l'aquaculture et pour la société Centrovet.

* Altice (+3,8%). Pour tenter de rassurer des marchés sceptiques, le groupe pourrait céder, outre les pylônes de SFR et Portugal Telecom, ses filiales en République Dominicaine et en Suisse, aux dernières rumeurs. En parallèle, des actionnaires ont prévu d'attaquer la société devant la justice française pour diffusion d'informations fausses et trompeuses. Ils sont pilotés par l'avocat Frédéric-Karel Canoy, un vétéran des combats de ce type. ABN Amro a par ailleurs démarré le suivi d'Altice à l'achat en visant 16 euros.

* Genfit (+2,6%) peut continuer son essai de phase III RESOLVE IT après le feu vert de son comité de surveillance et de suivi indépendant. L'essai teste le candidat elafibranor dans la NASH. Le laboratoire a déjà inclus 800 patients dans son étude.

* Sur le CAC40, Saint-Gobain gagne 1,5% avec Schneider (+1,3%), Essilor (+1,4%) ou encore Carrefour (+1%).

* TechnipFMC (+0,3%) a prévu une journée investisseurs le 28 novembre prochain à Houston, aux États-Unis. La session de présentation générale aura lieu de 8h30 à midi, tandis que les ateliers auront lieu l'après-midi pour mettre en avant les solutions intégrées du groupe, ses technologies, ses services et ses produits, précise le groupe franco-américain dans un communiqué. La session générale sera retransmise en direct par webcast audio. "Au cours de cette journée, les membres de l'équipe de direction présenteront les stratégies développées par TechnipFMC pour améliorer la performance de l'industrie mondiale de l'énergie", commente le management.

* BNP Paribas (stable) a confirmé son objectif de ratio CET1 Bâle 3 à 12% en 2020. Le FSB a réduit de 50 points l'exigence de matelas de sécurité supplémentaire exigé en tant qu'établissement systémique, en le ramenant de 2 à 1,5%. Cela augmente d'autant la marge de manoeuvre du groupe par rapport aux seuils réglementaires.

VALEURS EN BAISSE

* Innate Pharma plonge de 40%, plombé par un programme lirilumab qui déçoit et qui pourrait sortir des modèles de valorisation des analystes, tant ses chances de succès paraissent faibles.

* SoLocal reperd 2,5%. Kepler Cheuvreux a jeté l'éponge sur le dossier ce matin, en réduisant sa recommandation de neutre à alléger, pour un objectif de 0,80 euro, contre 1,05 euro précédemment. Désormais, les opinions des six analystes qui suivent encore le dossier sont parfaitement partagées : 2 positives, 2 neutres et 2 négatives.

* Rémy Cointreau (-1,7%) a fait progresser ses marges lors du premier semestre de son exercice 2017-2018. La marge brute notamment, grâce à la montée en gamme des spiritueux et malgré les investissements dans la publicité et le réseau de distribution. L'objectif de hausse du résultat opérationnel courant est confirmé. Les résultats sont honnêtes, mais il y avait un risque de faiblesse du titre compte tenu du niveau de valorisation élevé, écrivait ce matin Edward Mundy, chez Jefferies, qui recommande de conserver les positions même si son objectif de cours de 100 euros est plus bas que les niveaux actuels.

* Sur le CAC40, Valeo cède 0,7% avec Sodexo (-0,3%), PSA Groupe (-0,3%) ou encore Renault (-0,1%).

 
2 commentaires - Clôture Paris : le CAC40 gagne 0,5%
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Illuminations des Champs-Élysées : Anne Hidalgo accueillie par les huées des forains
    Statut : refusé
    Il y a 16 minutes
    le 23 11 2017 à 10 20
    En tous cas pour qui crèche à PARIS, plus de crèche ni de marché de noël.

    ce qui est bon dans la démarche de Hidalgo qui a décidément le chic pour ne se faire que des ennemis, c'est qu'elle a permis une prise de conscience. De nombreux villages et villes, chez les bouseux des campagnes, organisent des marchés de Noël, des f^tes de l'avent. Les Citoyens Républicains, C.A.D. issus de la nation, s'organisent en "clans et tissent du lien social" pour bouter l'idéologie socialisante hors notre territoire.
    MAcron qui vient expliquer qu'il nie la Culture française et Juppé qui veut nous imposer son Europe de l'immigration, ça suffit !

    Place à la nation, place aux Républicains dans une démocratie retrouvée.

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Illuminations des Champs-Élysées : Anne Hidalgo accueillie par les huées des forains
    Statut : refusé
    Il y a 16 minutes
    le 23 11 2017 à 10 20
    En tous cas pour qui crèche à PARIS, plus de crèche ni de marché de noël.

    ce qui est bon dans la démarche de Hidalgo qui a décidément le chic pour ne se faire que des ennemis, c'est qu'elle a permis une prise de conscience. De nombreux villages et villes, chez les bouseux des campagnes, organisent des marchés de Noël, des f^tes de l'avent. Les Citoyens Républicains, C.A.D. issus de la nation, s'organisent en "clans et tissent du lien social" pour bouter l'idéologie socialisante hors notre territoire.
    MAcron qui vient expliquer qu'il nie la Culture française et Juppé qui veut nous imposer son Europe de l'immigration, ça suffit !

    Place à la nation, place aux Républicains dans une démocratie retrouvée.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]