Clôture Paris : le CAC40 grimpe à 6.103 pts

Clôture Paris : le CAC40 grimpe à 6.103 pts
Vue générale du Palais Brongniart, place de la bourse.

Boursier.com, publié le jeudi 01 avril 2021 à 18h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Alors que le marché parisien fermera ses portes ce jeudi soir jusqu'à mardi pour la traditionnelle pause pascale de quatre jours, le CAC40 a bouclé la séance sur un gain de 0,59% à 6.103 points dans un marché relativement calme emmené principalement par des valeurs de second rang...

ECO ET DEVISES

L'indice PMI final IHS Markit pour l'industrie manufacturière de la zone euro s'est redressé de 57,9 à 62,5 en mars (estimation Flash : 62,4), un record. Les données sectorielles signalent de nouveau une expansion dans les trois sous-secteurs couverts par l'enquête, les rythmes de croissance s'étant en outre accélérés par rapport à février. Ce sont les secteurs des biens d'équipement et des biens intermédiaires qui ont enregistré les plus forts taux d'expansion, ces derniers affichant des niveaux records en mars, souligne IHS Markit. Le PMI manufacturier espagnol est ressorti à 56,9, contre 59,8 en Italie, 59,3 en France et 66,6 en Allemagne. L'indice britannique s'est lui aussi établi à haut niveau, à 58,9... Les opérateurs ont en revanche pris par ailleurs connaissance ce jour de chiffres décevants de la consommation en Suisse et en Allemagne.

Aux Etats-Unis, le président américain Joe Biden a présenté un vaste projet de plus de 2.000 milliards de dollars qui fait néanmoins l'objet d'une certaine opposition politique au Congrès... Ce plan, premier volet de son package de relance, permettrait aux firmes américaines de se positionner sur des projets impliquant des millions de salariés du pays afin de construire des infrastructures, comme des routes, ponts ou ports, tout en investissant dans la lutte contre le changement climatique et les services à destination des personnes âgées notamment. Biden a qualifié ce programme d'"investissement unique en une génération pour l'Amérique", à l'occasion d'un déplacement à Pittsburgh, Pennsylvanie. Après un package de 1.900 milliards de dollars adopté en mars par le Congrès, Biden entend donc soutenir plus encore la première économie mondiale, toujours affectée par la crise sanitaire, face notamment aux ambitions de domination attribuées à la Chine. Le plan Biden permettrait par ailleurs de renforcer les syndicats...
Joe Biden devrait annoncer ce mois de nouvelles propositions économiques complémentaires qui pourraient ajouter à nouveau jusqu'à 2.000 milliards de dollars à la facture... La contrepartie fiscale devrait donc également être imposante.
Sur les devises, l'euro remonte un peu à 1,1770/$. Le pétrole revient 62,90$ le brent alors que l'OPEP devrait remettre progressivement du pétrole sur le marché après la remontée récente des cours du brut.

VALEURS EN HAUSSE

SMTPC (+29%) : Le projet d'offre publique conjointe que Vinci Concessions et Eiffage entendent déposer, serait libellé au prix de 23 euros par action SMTPC (dividende attaché). Ce prix représente une prime de 30,3% par rapport au cours de clôture, 41,7% par rapport à la moyenne pondérée par les volumes des cours des 90 derniers jours et 43,8% par rapport à la moyenne pondérée par les volumes des cours des 180 derniers jours.

Solutions 30 (+27%) a dévoilé les résultats de l'investigation indépendante menée par le cabinet Deloitte, avec l'appui de Didier Kling Expertise & Conseil pour la partie comptabilité. Une conclusion très attendue compte tenu de la gravité des accusations portées à l'encontre du groupe spécialisé dans les solutions pour les nouvelles technologies. Si les auditeurs indépendants ont formulé des recommandations afin de simplifier et de renforcer certaines procédures internes de la société pour une plus grande transparence et une sécurisation des transactions, ils indiquent très clairement et sans équivoque, selon les règles de leur profession : "nous n'avons pas identifié d'élément permettant de corroborer les allégations de blanchiment d'argent, en lien avec le crime organisé".

Claranova +14% après les comptes, suivi de Thermador (+10%)

Abivax : +9% avec SES Imagotag, Cibox

Groupe Open (+7,4%) affiche des indicateurs d'activité en retrait avec un chiffre d'affaires de 296 millions d'euros, en décroissance de 2,5%, dont 3,3% en organique et un résultat opérationnel courant de 12,7 millions d'euros, en décroissance de 16%. Groupe Open anticipe une croissance de son chiffre d'affaires comme de son résultat opérationnel courant pour l'année 2021.

2CRSI : +7% après un nouveau gros contrat, suivi de Synergie après les comptes.

SMCP : +5% avec Chargeurs, AKKA (+4,5%)

SoiTec : +4% suivi de Airbus, Savencia, Amundi

Faurecia : +3,5% avec Haulotte, FNAC Darty, Navya

Tarkett : +3% avec Elis, Thales, Somfy, Renault, Nexans

Vindi (+3%) a annoncé un accord avec ACS pour l'acquisition de ses activités énergie soit un ensemble d'environ 45 000 collaborateurs, générant un chiffre d'affaires de plus de 6 milliards d'euros, principalement en Espagne et en Amérique latine, avec une marge de ROPA supérieure à 6%.

VALEURS EN BAISSE

Atos (-12,4%) : dans le cadre de l'approbation par les actionnaires des comptes consolidés du groupe au titre de l'exercice 2020 lors de l'Assemblée Générale Annuelle, les Commissaires aux Comptes ont émis une réserve pour limitation de travaux portant sur deux entités juridiques américaines représentant 11% du chiffre d'affaires consolidé 2020 et nécessitant des travaux supplémentaires. La marge opérationnelle de ces deux entités représentent environ 9% de la marge opérationnelle consolidée.

Atari : -5,6% suivi de Technip Energies (-3%)

Aubay : -2% avec Orapi

Xilam : -1,7% avec Total

NRJ Group (-1,2%) a enregistré sur ses activités média une baisse de son chiffre d'affaires de 59 ME (-18,4%), avec un point bas atteint au 2ème trimestre 2020 (-44,4%). Malgré les conséquences économiques extraordinaires de la crise sanitaire, le groupe parvient cependant, grâce à son action, à dégager un résultat opérationnel courant positif de 3 ME mais, mais en forte baisse par rapport à celui de 2019 qui s'élevait à 30,5 ME. Cette baisse a été essentiellement enregistrée durant le 1er semestre 2020 en raison de la chute particulièrement brutale du chiffre d'affaires média de cette période. Grâce à la plus-value réalisée à la suite de la cession de la participation minoritaire de NRJ Group dans EuroInformation Telecom, le résultat financier enregistre une hausse de 38,9 ME, portant le résultat net part du groupe à 40 ME, à comparer avec 21,7 ME pour l'exercice 2019.

Carrefour : -1% avec L'Oreal, Tikehau

Danone : -0,5% suivi de FDJ, Orange, Groupe Crit

Vos réactions doivent respecter nos CGU.