Clôture Paris : le CAC40 grimpe de 1,20%

Clôture Paris : le CAC40 grimpe de 1,20%
Deux traders souriants sur le floor du New York Stock Exchange.

Boursier.com, publié le lundi 28 décembre 2020 à 18h00

LA TENDANCE

La tendance est restée positive tout au long de la séance de ce lundi, dans un marché calme, soutenue par le début des vaccinations contre le coronavirus en Europe continentale, l'accord sur le Brexit et le plan de relance américain... Le CAC40 a progressé de 1,20% à 5.588 pts en clôture. L'Union européenne a lancé hier les vaccinations dans le cadre d'une campagne transfrontalière sans précédent destinée à endiguer la pandémie de Covid-19.
Concernant l'accord sur le Brexit, le Premier ministre britannique Boris Johnson a décrit l'accord avec l'Union Européenne comme un accord de libre-échange "énorme" dans la lignée de celui en vigueur entre l'UE et le Canada... Il comprend un "deal" commercial de 1.246 pages et des dispositions sur l'énergie nucléaire et sur l'échange d'informations classifiées ainsi que des déclarations communes. L'accord permet donc d'éviter une sortie chaotique... A noter que la Bourse de Londres était fermée ce lundi, ce qui a contribué à ralentir les échanges.

ECO ET DEVISES

De son côté, Donald Trump a finalement ratifié la nuit dernière le plan de relance budgétaire, rétablissant les indemnités de chômage de millions d'Américains et évitant ainsi la fermeture des administrations fédérales. Le président sortant, qui cédera le pouvoir à Joe Biden le 20 janvier prochain, est ainsi revenu sur sa décision de bloquer le programme adopté la semaine dernière par le Congrès après avoir subi la pression des parlementaires. Le président demandait que les aides directes au familles en difficulté soient portées de 600 à 2.000 dollars. Les démocrates ont proposé d'augmenter les aides directes versées aux Américains à 2.000 dollars dans le cadre du plan de relance à l'économie, répondant ainsi à l'une des demandes de Trump. Mais les républicains ont rejeté la proposition jugée trop coûteuse. De nombreux républicains ont refusé de revenir sur une proposition qu'ils avaient déjà voté... Ratifiant le plan de relance, Trump a affirmé avoir envoyé un message fort qui montre au Congrès que les points déraisonnables doivent être supprimés...
Le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a remercié Donald Trump d'avoir ratifié ce plan. La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a déclaré que le président devait maintenant appeler les républicains du Congrès à suivre son exemple et à apporter leur soutien à une hausse du montant des chèques à 2.000 dollars...
L'euro pointe à 1,2220/$ entre banques ce soir, le pétrole campe au-dessus des 51$ le brent.

VALEURS EN HAUSSE

Lysogene (+21% !) a publié aujourd'hui des données positives sur les biomarqueurs avec le LYS-SAF302 dans l'essai clinique AAVance en cours pour le traitement de la MPS IIIA (NCT03612869).

2CRSI : +10% suivi de Abionyx (+8%) et SES Imagotag

Gensight : +6% avec Lumibird (+5%)

Akwel : +4% suivi de Lagardere (+3,5%)

Kering : +3,5% avec Carrefour, ADP, Bonduelle, Air France KLM, Schneider, Capgemini

Legrand : +2,5% avec Bonduelle, Nexans, Engie, Saint-Gobain

L'Oreal : +2% avec Neurones, Veolia, Hermes, Alstom, Casino

FDJ : +1,5% avec Danone, Spie, Vinci

VALEURS EN BAISSE

Nanobiotix : -5% suivi de Cegedim (-4,5%) avec Showroomprivé et Geci (-4%)

M6 : -3,5% avec AST Group, Vetoquinol

DBV : -2,5% avec Vallourec, LVMH, Icade, Bic (-2%)

Ubisoft : -1,5% suivi Eramet, Gl Events, Korian, Klepierre

Getlink (-0,7%). Dans le contexte du Brexit, Eurotunnel s'est félicité de l'accord conclu entre le Royaume-Uni et l'Union Européenne. "Cette décision est bénéfique aux personnes et aux entreprises car elle met fin à une longue période d'incertitudes", estime le management de l'entreprise.

Airbus (stable) s'est également félicité de l'accord entre l'UE et le Royaume-Uni sur leurs relations commerciales post-Brexit. Le constructeur aéronautique prendra le temps d'en analyser l'impact sur son activité.

Baccarat a été informée par les fonds Tor Investment Management et Sammasan Capital, arrangeurs de prêts consentis à la société Fortune Fountain Capital (FFC) et sa filiale indirecte Fortune Legend Limited (FLL) de ce que les prêteurs, menés par Tor Investment Management, détiennent 100% du capital et des droits de vote de FLL, qui détient 97,1% du capital et des droits de vote de Baccarat. Les prêteurs ont par ailleurs l'intention de demander à l'AMF la mise en oeuvre d'une procédure de retrait obligatoire à l'issue de la réalisation de l'offre publique d'achat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.