Clôture Paris : le CAC40 limite son retard

Clôture Paris : le CAC40 limite son retard©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 avril 2018 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 n'a finalement abandonné que 0,29% à 5.152 points ce mardi. La sévère baisse de la bourse américaine hier sur fond de réplique chinoise aux barrières protectionnistes érigées par Donald Trump a été amortie... Ce soir, Wall Street tente d'ailleurs un rebond. Malmenées hier (Intel, d'Amazon ou de Tesla), les valeurs technologiques de la cote américaine se redressent sur des achats jugés à bon compte...

ECO ET DEVISES

Hier, la cote américaine avait essentiellement souffert des craintes de guerre commerciale entre États-Unis et Chine. Pékin a annoncé dimanche son intention d'augmenter les tarifs douaniers jusqu'à 25% sur 128 produits américains (porc, vins, fruits, noisettes...). Ces mesures constituent la réplique chinoise aux taxes américaines sur les importations d'acier et d'aluminium. La Chine a prévenu qu'elle allait répondre de la même manière à d'éventuelles nouvelles taxes...
De son côté, Donald Trump se prépare à sanctionner Pékin par de nouveaux tarifs douaniers portant sur 50 à 60 milliards de dollars de produits (essentiellement technologiques) chinois. La liste détaillée de Trump est attendue cette semaine. Certains groupes américains craignent que la liste ne comprenne également des produits de consommation, ce qui aurait pour impact de faire monter les prix...
Une fois encore ce mardi, Donald Trump s'en est par ailleurs pris de nouveau au Mexique sur la question de l'immigration. Sur le réseau social Twitter, le président américain implore le Congrès de voter sans plus attendre la législation nécessaire...

Les ventes au détail en Allemagne ont baissé en février, contrairement aux attentes, d'un mois sur l'autre, comme en janvier, et leur croissance sur un an est bien inférieure aux attentes, a annoncé mardi l'Office fédéral de la statistique. Sur les devises, l'euro revient à 1,2270/$ et le pétrole campe sur les 68$ le Brent.

VALEURS EN HAUSSE

* Europacorp : +24% sur des rumeurs de rachat par Netflix.

* Antalis : +5%, alors que le groupe a arraché un accord de principe avec son pool de créanciers, qui définit les termes et conditions d'un crédit syndiqué de 285 ME, dont la maturité est étendue au 31 décembre 2021. En parallèle, la société a signé un accord de principe pour le refinancement d'un contrat d'affacturage de 215 ME dont la maturité est alignée sur celle du contrat de crédit syndiqué. Les prévisions 2017 sont confirmées.

* AST : +5% avec Neopost

* Esso : +4% suivi de Linedata

* Cegedim : +3% avec Bourbon, Argan, Eramet, Kering

* LVMH : +2,5%. Le mercato interne des directeurs artistiques des maisons de LVMH se poursuit. Kris Van Assche, qui a passé la main à Kim Jones chez Dior Hommes, va prendre les commandes de la création de Berluti pour la totalité des produits (souliers, maroquinerie, prêt-à-porter, accessoires.

* Genfit : +2,5% suivi de Innate (+1,5%) avec Vilmorin et CNP

VALEURS EN BAISSE

* Claranova : -7% avec Onxeo

* TF1 : recule de 5%. La chaîne continue à faire l'objet d'une enquête préliminaire pour harcèlement moral suite à la plainte contre X déposée en septembre dernier par Olivier Chiabodo, l'ex-animateur d'"Intervilles". "À plusieurs reprises, les différents DRH m'ont demandé de me taire au sujet des faits graves dont j'avais connaissance, d'être raisonnable et de penser à ma famille", affirme Olivier Chiabodo dans le procès-verbal d'audition que s'est procuré 'Le Parisien'. Selon le quotidien, plusieurs cadres de TF1 dont l'actuel DRH et l'ancien directeur de la communication de la chaîne ont été entendus.

* Sodexo : -4,5% suivi de Air France-KLM, Elior, Bigben

* STM : -3% avec Technicolor, J-C Decaux, Manitou.

* Iliad : -2% avec Renault, Publicis et Ipsos

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU