Clôture Paris : le CAC40 monte encore...

Clôture Paris : le CAC40 monte encore...
en 2011

Boursier.com, publié le vendredi 27 décembre 2019 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 a encore gagné 0,13% à 6.037 pts ce vendredi dans un marché calme qui a continué de profiter des bonnes dispositions de Wall Street qui enchaîne toujours les records.
La Bourse de New York termine ainsi 2019 au sommet, un peu plus haut chaque jour... L'indice Dow Jones gagne ce vendredi 0,20% à 28.675 points, tandis que l'indice large S&P 500 progresse de 0,15% à 3.245 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, s'apprécie de 0,05% à 9.025 pts. Pour le Nasdaq, il s'agit de la 12e séance de hausse consécutive.
Depuis le début de l'année, les trois indices ont grimpé de 23% pour le DJIA, 29,5% pour le S&P 500 et près de 36% pour le Nasdaq.

ECO ET DEVISES

Dans un volume encore "light" à l'approche de la fin de l'année, les marchés restent plus que jamais soutenus par les espoirs de signature de l'accord commercial de Phase 1 entre Donald Trump et Xi Jinping début janvier, comme l'ont suggéré les dernières déclarations... Le 24 décembre, le président américain a ainsi indiqué à des journalistes qu'une cérémonie de signature était bien en préparation. Il a ajouté que "l'accord est conclu. Il est en train d'être traduit en ce moment même"... Puis mercredi, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, cité par la presse chinoise, a affirmé que les Etats-Unis et la Chine étaient en contact afin d'organiser les conditions de la signature de l'accord. "Les deux parties ont maintenu une communication étroite sur les dispositions spécifiques de la signature de l'accord et sur les autres travaux restants", a ainsi déclaré M. Geng.
Ni la date ni le lieu de la signature n'ont en revanche encore été communiqués. Le 13 décembre dernier, le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer avait évoqué une signature pendant "la première semaine de janvier", ce qui n'a donc pas encore été confirmé.

Sur le marché des changes, l'euro progresse encore à 1,1180$. Le pétrole termine l'année en forme, au plus haut depuis plus de trois mois avec un baril de Brent de la mer du Nord à 68$. Depuis le début de l'année, le WTI a bondi de 36% et le Brent a grimpé de 26%, soutenus par la perspective d'un cessez-le-feu commercial entre les Etats-Unis et la Chine, et par l'accord Opep+ de limitation de la production, qui vient d'être renouvelé jusqu'à la fin mars 2020.
Des prises de profits ont malgré tout été notés en séance sur le brut, après les déclarations du ministre russe de l'Energie Alexandre Novak qui a estimé que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (Opep+) devraient envisager de mettre fin l'an prochain à leurs baisses de production. "En ce qui concerne les baisses de production, je le répète, ce n'est pas un processus sans fin. Une décision sur la sortie devra être prise progressivement pour conserver notre part de marché et afin que nos entreprises puissent être en mesure de mettre en oeuvre leurs projets", a dit le ministre sur l'antenne de Rossiya 24 TV. "Je pense que nous examinerons cela cette année (2020)", a-t-il ajouté.
Depuis 2017 et dans le but de soutenir les cours du brut, l'Opep+ limite sa production pour réduire les excédents sur le marché du pétrole dus à l'essor de la production aux Etats-Unis, premier producteur mondial, qui ne participent pas aux mesures d'encadrement. Rappelons que les membres de l'Opep+ se sont mis d'accord début décembre sur une nouvelle baisse de production de 500.000 barils par jour, portant le repli entamé en 2017 à 1,7 million de bpj, soit 1,7% de l'offre mondiale. La prochaine réunion de l'Opep+ est prévue le 6 mars 2020...

VALEURS EN HAUSSE

Erytech : +10% avec Abivax et Voluntis (+8%). Boiron (+7%) monte avec Catana et Adocia. NRJ Group prend aussi 6% après avoir creusé sa décote.

Genfit : +5,5% suivi par Archos et DBV

Osmozis (+2,8%). Le premier opérateur de réseaux LoRaWan et WiFi multi-services dédiés aux campings et résidences de vacances en Europe annonce la réalisation d'une levée de fonds de 4 ME.
Cette levée de fonds a été réalisée dans le cadre d'un placement privé d'obligations convertibles en actions (OCA) réalisé avec suppression du droit préférentiel de souscription auprès d'investisseurs professionnels, souscrits par 5 fonds gérés par deux sociétés d'investissement : EIFFEL INVESTMENT GROUP et VATEL CAPITAL.

Recylex : rebondit de 2,5%

Inventiva : +3,5% avec Atari et Innate

Eramet : +2,5% avec Argan, M6 et Casino

Microwave Vision (+1,3%) annonce avoir mis fin à son programme de rachat d'actions mis en oeuvre le 30 juillet 2019 conformément aux termes de l'autorisation de l'assemblée générale du 21 juin 2019.
Entre le 30 juillet 2019 et le 11 décembre 2019, la société a acquis un total de 74.000 actions propres pour un prix moyen de 14,26 euros.

Imerys (+0,4%) a finalisé l'acquisition de 65% de Shandong Luxin Mount Tai Co, un important producteur chinois de minéraux fondus pour abrasifs, avec un chiffre d'affaires annuel de 12 millions d'euros en 2018.
Avec cet accord, Imerys, leader mondial des minéraux fondus, va développer sa présence sur le marché en croissance des abrasifs en Chine où elle va augmenter notamment sa capacité de production d'alumine ultra fine pour des abrasifs de haute performance.
Cette activité est consolidée dans le domaine d'activité Réfractaire, Abrasifs & Construction.

ADP : (+0,3%). Le groupe a annoncé l'indemnisation par les autorités turques de l'opérateur aéroportuaire turc TAV Airports, dont il détient 46,12%, à hauteur de 389 ME pour la fermeture anticipée de l'aéroport d'Istanbul-Atatürk.
L'opérateur français s'est félicité dans un communiqué de la notification formelle "du montant de la compensation du manque à gagner due à l'expiration anticipée de l'aéroport d'Istanbul Atatürk", que TAV pouvait exploiter par contrat jusqu'en 2021.
Or la Turquie a décidé de transférer tous les vols commerciaux vers le nouvel aéroport d'Istanbul à compter d'avril 2019.
"L'impact de cette indemnité sur le résultat net du groupe ADP devrait être très légèrement positif", a souligné ADP qui a précisé que l'impact exact sur les comptes serait précisé lors de la publication des résultats annuels le 10 février 2020...

VALEURS EN BAISSE

Spineway (-17%) a annoncé la 1ere phase de souscription dans le cadre du contrat avec NEGMA GROUP pour un montant minimal de 5,3 ME d'ici au 31 mars 2020.

Fermentalg : redonne 3% avec AST Groupe

Virbac : -1,5% suivi de Cie des Alpes, BioMerieux, Beneteau, TechnipFMC, Wavestone

Bolloré : -1% avec Thales, Safran, BigBen, Capgemini

Toupargel : Par jugements en date du 23 décembre 2019, le Tribunal de Commerce de Lyon a arrêté le plan de cession des actifs des sociétés Toupargel Groupe et de ses filiales Toupargel SASU et Eismann SAS au profit de la société Agihold, véhicule patrimonial des actionnaires de Grand Frais Epicerie, avec faculté de substitution.
L'entrée en jouissance a été fixée au 6 janvier 2020.
Le Tribunal de Commerce de Lyon a par ailleurs prononcé aux termes des mêmes jugements la liquidation judiciaire de Toupargel Groupe, Toupargel SASU et Eismann SAS et a autorisé la poursuite de l'activité jusqu'au 18 mars 2020.
En conséquence, la cotation de l'action Toupargel Groupe (TOU - ISIN FR 0000039240), suspendue depuis le 22 octobre 2019, ne reprendra pas et Toupargel Groupe demandera sa radiation à Euronext.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.