Clôture Paris : le CAC40 poursuit sa consolidation

Clôture Paris : le CAC40 poursuit sa consolidation©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 09 décembre 2020 à 18h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Le CAC40 qui n'est pas parvenu à rallier les 5.600 points ce matin, a terminé en baisse de 0,25% à 5.546 points, alors que les prises de profits se prolongent, voire s'accélèrent sur certains dossiers à l'image de STM (-12%) qui a révisé à la baisse ses objectifs financiers.
Wall Street, qui évoluait sur de nouveaux sommets en début de séance, pointe désormais aussi en légère baisse alors que le leader de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, a déclaré que les Démocrates faisaient "tout pour esquiver" un nouveau plan de relance... Et ce alors que la présentation mardi par l'administration Trump d'un projet de plan de soutien de 916 milliards de dollars avait ravivé les espoirs d'un compromis entre les deux partis d'ici la fin de l'année.

ECO ET DEVISES

Les opérateurs guettent toujours avec autant d'intérêt l'avancée des discussions entre Bruxelles et Londres sur les futures relations entre le Royaume-Uni et l'Europe alors qu'une rencontre présentée comme cruciale entre le Premier ministre Boris Johnson et Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, est prévue en fin de journée.
En attendant la Fed la semaine prochaine, les marchés anticipent de nouvelles mesures de la part de la BCE jeudi, un renforcement et une prolongation de ses programmes de rachats d'actifs pour affronter la crise du Covid-19 étant quasi actés.

Dans le vert, les cours du pétrole ont subitement décroché après l'annonce d'une forte hausse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée. D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close le 4 décembre ont bondi de 15,2 millions de barils à 503,2 mb, alors que le consensus tablait sur un repli de 1 million de barils. Les réserves d'essence ont augmenté de 4,2 millions de barils (contre une hausse de 2 mb anticipée par le marché), alors que les stocks de produits distillés ont progressé de 5,2 mb par rapport à la précédente semaine, contre une hausse de 0,9 mb attendue.
Le brent revient ce soir à 48,75$. L'euro pointe à 1,2075/$.

VALEURS EN HAUSSE

Technicolor : +10% avec Tessi (+8%) et Derichebourg

Wavestone : +7% avec Showroomprivé (+6%)

Groupe Crit : +5% suivi de Jacquet, SII, Pharmagest

Haulotte Group grimpe de 4,5%. Portzamparc estime que le titre offre un couple rendement/risque très favorable alors qu'il entrevoit le début d'un nouveau cycle dans les marchés matures et une croissance continue en Chine. Le broker passe ainsi de 'conserver' à 'acheter' et rehausse son objectif de 4 à 7 euros.

Voluntis : +4% avec Hexaom

Renault gagne aussi 4% et PSA Groupe 3,5%.

AST Groupe : +3,5% avec Albioma, Vivendi, Lagardere

Bollore : +2,5% suivi de Manitou, Publicis, Nexans, Rubis, FNAC Darty, Arkema

JC Decaux : +1,5% avec Trigano, Carrefour, Essilor, Engie et Pernod Ricard

Michelin remonte de 1,2%. Le pneumaticien bénéficie notamment du soutien de Kepler Cheuvreux qui a réitéré son avis 'achat' et sa cible de 120 euros. Les analystes sont très positifs sur la valeur puisque, selon le consensus 'Bloomberg', 14 sont à l''achat', 5 à 'conserver' et aucun à la 'vente'. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 111,65 euros. Rappelons par ailleurs que le groupe clermontois a annoncé lundi que Barbara Dalibard succèdera à Michel Rollier à la tête du Conseil de surveillance à l'issue de la prochaine assemblée générale.

VALEURS EN BAISSE

Solutions30 corrige de 19%, tandis que STMicroelectronics chute de 12%. Alors que le spécialiste des semi-conducteurs organisait une journée investisseurs ce mercredi, les opérateurs ont très mal accueilli le fait que le management repousse d'un an, à 2023, son objectif d'un chiffre d'affaires de 12 milliards de dollars. Le groupe franco-italien s'attend par ailleurs à réaliser une marge d'exploitation annuelle comprise entre 15% et 17% sur ce même horizon contre 17 à 19% dans ses objectifs de moyen terme précédemment visés, a annoncé Jean-Marc Chéry. La marge brute est de la même manière attendue entre 39 et 40% contre 40 à 41% auparavant. En revanche, la direction anticipe toujours un free cash-flow supérieur au milliard de dollars. Le directeur général de STM a souligné que les conditions du marché étaient "sensiblement différentes" de mai 2019, lors des dernières journées dédiées aux investisseurs. Il s'attend à ce que les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine continuent à avoir des répercussions sur l'activité.

Gl Events : -5% avec Balyo, Navya, Lumibird

Abivax : -3% avec Erytech, Teleperformance

Plastivaloire : -2,5% avec Euronext, Atari, Rallye, Figeac Aero, CGG

Safran : -1,5% Vicat, Eiffage, BioMerieux, Somfy, Thales

Vos réactions doivent respecter nos CGU.