Clôture Paris : le CAC40 poursuit son mouvement de balancier autour des 5.000 pts

Clôture Paris : le CAC40 poursuit son mouvement de balancier autour des 5.000 pts©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 09 septembre 2020 à 18h00

LA TENDANCE

Le mouvement de balancier se poursuit en bourse de Paris ! Le CAC40 a regagné 1,4% ce mercredi à 5.042 pts en clôture dans un marché qui reste à la recherche d'une tendance de fond.
Après la purge ayant frappé surtout les grandes valeurs technologiques de la cote sur fond de craintes de survalorisation, la cote américaine tente aussi un sursaut technique ce mercredi soir...

ECO ET DEVISES

Les opérateurs attendent avec impatience demain jeudi le communiqué monétaire et la conférence de presse de la BCE... Alors que les derniers indicateurs macro-économiques montrent que la reprise "post-Covid" patine en Europe, la banque centrale pourrait se montrer ouverte à de nouvelles mesures de soutien, même si aucun geste concret n'est attendu dès cette semaine par les économistes...
Sur les devises, l'euro remonte à 1,18/$. Le pétrole repasse les 40$ le brent, à 40,80$, après la purge d'hier.

VALEURS EN HAUSSE

Scor grimpe de 11%. A l'occasion de sa Journée Investisseurs annuelle, le réassureur a annoncé qu'à ce jour, les déclarations de sinistres en réassurance vie apparaissent plus favorables qu'attendu et que celles enregistrées dans les comptes du premier semestre 2020. Les déclarations de sinistres en réassurance de dommages et de responsabilités se développent par ailleurs comme prévu...

AST Groupe : +8,5% avec Coface et STM (+7%)

Orange reprend 5% avec EDF qui avait chuté hier, suivi de Mersen, CNP et Valneva

SES +3,5% avec Aubay et Carmila

LafargeHolcim : +3% avec BioMerieux, Icade, AXA, SQLI, Sanofi et Schneider

Carrefour : +2,5% avec Interparfums, Casino, Nexans

Chargeurs : +2% avec Air Liquide, Danone, Ubisoft, Eurazeo

VALEURS EN BAISSE

Beneteau (-12%) a présenté ses actions conduites au plan mondial en vue de réduire ses capacités de production et ses coûts. Beneteau estime que dans l'environnement économique actuel fortement dégradé, les segments de la voile et du moteur inboard pourraient connaître des baisses de volumes comparables à celles de la crise de 2008/2009, qui ne seraient pas compensées par une croissance des marchés liés à la navigation de proximité (dayboating). En synthèse, pour l'ensemble du groupe, ces mesures se traduiraient par la fermeture, la cession ou la mise en sommeil de 5 sites sur 24 et une réduction des effectifs comprise entre 710 et 1.390 personnes (dans le cas où l'accord APLD serait validé en France) sur les 8.361 salariés qui étaient présents dans le groupe au 31 août 2019.

Innate recule encore de 6,8% suivi de Europcar (-5%)

Haulotte Group perd 4% au lendemain de la publication d'une perte semestrielle de 9,4 ME. Fortement pénalisé par la crise liée au Covid-19, le constructeur d'engins de travaux publics, de machines d'élévation de personnes et de charges a vu son chiffre d'affaires fondre de 35% sur la première partie de l'année à 222,7 millions d'euros, avec une baisse de -50% sur le 2e trimestre. Dans un environnement très incertain, où le manque de visibilité reste une réalité, Haulotte prévoit une baisse de ses ventes de -25% à -30% en 2020 et un résultat opérationnel courant (hors gains et pertes de change) qui devrait rester positif sur l'année.

Vallourec : -3% avec Voluntis

JC Decaux : -2,5% avec Faurecia et Balyo

Airbus perd près de 2%. Morgan Stanley a dégradé le dossier à 'pondération en ligne' tout en ramenant son objectif de 90 à 73 euros.Les commandes brutes au 31 août totalisaient 370 appareils avec 303 commandes nettes, après les différentes annulations. La société a enregistré 1 nouvelle commande pour un ACJ320neo et aucune annulation en août.

Accor : -1% avec CGG

Vos réactions doivent respecter nos CGU.