Clôture Paris : le CAC40 préserve les 6.500 points

Clôture Paris : le CAC40 préserve les 6.500 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 03 juin 2021 à 18h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Rien ne semble vouloir inquiéter le CAC40 qui campe sur ses meilleurs niveaux depuis l'année 2000, à 6.507 pts ce jeudi, en très légère baisse de 0,2%. Rappelons que le niveau record de l'indice avait été établi en septembre 2000 à 6.944,77 points. Toutefois, il est toujours bon de rappeler que 20 ans de distribution de dividendes se sont écoulés depuis... Le CAC 40 Net Total Return qui en tient compte culmine déjà depuis longtemps sur des sommets ! Le marché est encore soutenu par les comptes des entreprises qui se montrent très rassurants malgré la crise, à l'image de ceux de Saint-Gobain.

Les très bons chiffres de l'emploi américain publiés ce jour sont à double tranchant, puisqu'ils plaident aussi pour une réduction ultérieure du soutien monétaire de la Fed. Du coup, les principaux indices consolident à Wall Street ce jour. D'après le rapport d'ADP publié aujourd'hui, les créations de postes dans le privé aux États-Unis pour le mois de mai 2021 ont très nettement dépassé les attentes, puisqu'elles ressortent au nombre de 978.000, contre 650.000 de consensus de place et 654.000 pour la lecture révisée du mois d'avril. Notons que les créations de postes d'avril avaient initialement été estimées à 742.000.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Saint-Gobain (+4,2% à 57,7 euros) s'attend à réaliser un résultat opérationnel record au premier semestre 2021. Le spécialiste des matériaux de constructions explique que les ventes des mois d'avril et mai continuent à afficher de très bonnes tendances, soutenues par la dynamique du marché de la rénovation en Europe, tout particulièrement en France, la croissance des marchés de la construction en Amériques et en Asie-Pacifique, ainsi que par la poursuite de l'amélioration séquentielle des marchés industriels. La situation sanitaire reste toutefois incertaine, en particulier au Brésil - avec un impact limité sur les activités du groupe - et en Inde, pénalisée sur les deux derniers mois. Dans ces conditions, le résultat d'exploitation devrait clairement dépasser le niveau historique du second semestre 2020. La marge d'exploitation des six premiers mois de l'exercice devrait également atteindre un nouveau record. Saint-Gobain dévoilera les résultats complets de son premier semestre et les perspectives pour l'année 2021 le 29 juillet prochain.

* Maisons du Monde reprend 1,8% à 22 euros et met fin à trois séances de repli. A la veille de l'assemblée générale du groupe, la Société Générale a réitéré son avis 'achat' sur le titre et sa cible de 23,4 euros. Mi-mai, le leader européen de collections originales et accessibles d'articles de décoration et de mobilier pour la maison a confirmé ses objectifs annuels, à savoir une croissance des ventes élevée à un chiffre (" high single-digit "), avec un nombre relativement stable de magasins à la fin de l'année ; une amélioration du taux de marge d'EBIT, avec une augmentation allant jusqu'à 50 points de base vs 2020 et un cash-flow libre supérieur à son niveau de 2020. Le groupe dévoilera ses comptes intermédiaires le 28 juillet prochain.

* Atari (+17% à 0,65 euro) a annoncé la disponibilité de l'Atari VCS et de ses accessoires à la vente à partir du 15 juin aux Etats-Unis, via les réseaux de distribution et les sites de vente en ligne Best Buy, GameStop et Micro Center ainsi que le site internet officiel de l'Atari VCS. Chaque détaillant proposera des opérations marketing dédiées le jour du lancement.

* Catana Group gagne 10% après une forte hausse de ses résultats semestriels.

* Pierre & Vacances-Center Parcs gagne 1,6% à 11,7 euros. Après un premier semestre plombé par la crise sanitaire, le groupe enregistre des réservations touristiques en forte hausse, aussi bien pour des départs immédiats que pour la haute saison estivale. Les flux de réservations hebdomadaires ont ainsi triplé au cours des 6 dernières semaines et sont supérieurs, depuis 3 semaines, à ceux de la même période de l'année 2019.

VALEURS EN BAISSE

* Vallourec était logiquement sous pression ce jeudi en Bourse (-4,5% à 27,8 euros) alors que le spécialiste des tubes sans soudure a annoncé le lancement d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription d'environ 300 millions d'euros. Le prix d'émission de 5,66 euros par action fait ressortir une décote de 80,5% par rapport au cours de clôture du 1er juin. Nippon Steel Corporation (qui détient actuellement 14,6% du capital et 14,9% des droits de vote de la Société) et Bpifrance Participations (14,6% du capital et 14,8% des droits de vote) se sont engagés à participer à l'opération à hauteur globale de 55 ME. L'AK sera ouverte du 8 juin jusqu'à la clôture de la séance de bourse le 21 juin. Les DPS seront détachés et négociables du 4 juin 2021 au 17 juin 2021 sur le marché réglementé d'Euronext à Paris sous le code ISIN FR00140030J9.

* Séance très volatile pour Rémy Cointreau. Le groupe de spiritueux, qui gagnait plus de 3% en matinée sur des plus haut historiques, trébuche finalement de 3,3% à 164,2 euros. Les investisseurs semblent s'inquiéter de l'évolution défavorable de certaines devises et de leur impact sur les résultats de l'exercice en cours. Bryan Garnier se dit par exemple "plus prudent sur la rentabilité" de la société avec un effet de change qui devrait affecter l'Ebit de l'exercice 2022 d'environ 16 à 20 millions d'euros. Et ce alors que le broker anticipe un exercice "dynamique" en matière de ventes. Par ailleurs, les dépenses publicitaires et promotionnelles devraient également augmenter, à la fois en termes absolus et en pourcentage des ventes, après une baisse sur le dernier exercice.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.