Clôture Paris : le CAC40 progresse de 0,31%

Clôture Paris : le CAC40 progresse de 0,31%
Jean castex

Boursier.com, publié le mercredi 16 décembre 2020 à 18h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Le CAC40 qui avait les 5.600 points en ligne de mire à la mi-journée, a finalement gagné modestement 0,31% à 5.547 points en clôture. Le sentiment de marché demeure malgré tout globalement favorable alors que le Premier ministre, Jean Castex, a présenté à l'Assemblée nationale la stratégie vaccinale du gouvernement avec un plan de vaccination qui va débuter dès la fin de ce mois de décembre pour les personnes âgées en Ehpad et une partie du personnel de santé. Cette première phase s'étalera sur une période de six à huit semaines tenant compte du délai de 21 jours entre la première injection et le rappel. Suivront les publics fragiles et, d'ici la fin du printemps, le reste de la population...

ECO ET DEVISES

Les cours du pétrole évoluent autour de l'équilibre des 50$ le brent, après l'annonce d'une nette baisse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée. D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close le 11 décembre ont reculé de 3,1 millions de barils à 500,1 mb, alors que le consensus tablait sur un repli de 2,2 millions de barils. Les réserves d'essence ont augmenté de 1 million de barils, alors que les stocks de produits distillés ont progressé de 0,2 mb par rapport à la précédente semaine.

Les marchés spéculent toujours sur une issue positive à court terme concernant le plan de stimulus de l'activité aux États-Unis et ignorent désormais les tristes records sur le front sanitaire (cas et hospitalisations dus au coronavirus), préférant saluer la perspective d'une vaccination progressive de la population. Concernant le plan de relance, le consensus indique que le Congrès pourrait trouver un accord dans la zone des 750 milliards de dollars. Les leaders américains du Congrès ont évoqué hier des progrès... Le Washington Post indique que des leaders du congressistes se sont rencontrés hier pour discuter de la législation de soutien. Un accord ne serait donc pas exclu sur un package de 748 milliards correspondant au volet de la proposition bipartisane excluant les questions litigieuses (aide aux Etats et gouvernements locaux, protections des responsabilités). Mitch McConnell, leader de la majorité au Sénat, a exprimé un certain optimisme, tout comme le leader de la minorité, Chuck Schumer.
Le projet prévoit ainsi une enveloppe de 748 Mds$, relativement consensuelle, qui permettrait de verser 300$ par semaine d'indemnités aux chômeurs pendant 4 mois à partir de janvier, ainsi qu'une enveloppe de 300 Mds$ d'aide aux PME, et de 35 Mds$ de soutien au secteur de la santé.
Le package bipartisan complémentaire de 160 Mds$ comprenant des sujets qui continuent de diviser démocrates et républicains, à savoir les aides aux Etats et aux collectivités (refusées par les républicains), ainsi que la question de la protection contre les poursuite judiciaires liées au Covid (exigée par les républicains), est plus hypothétique.

Les investisseurs attendent par ailleurs le verdict de la Fed ce soir, à l'issue de sa réunion monétaire. La Réserve Fédérale se montrant déjà très accommodante, les marchés devraient se concentrer sur la 'guidance' offerte... La Fed devrait quoi qu'il en soit maintenir le rythme et la composition de ses achats d'actifs. Il est aussi possible que l'institution monétaire américaine étende la durée de ses achats afin de faire notamment face à une reprise un peu plus lente qu'escompté du marché du travail et aux fermetures de certaines activités sur fond de flambée des infections. Il n'est même plus question du taux des 'fed funds', qui devrait demeurer proche de zéro jusqu'en 2023. La guidance concernant les perspectives de croissance du PIB ne devrait pas grandement évoluer... Le communiqué FOMC sera publié à 20 heures et la conférence de presse de Jerome Powell se tiendra à 20h30 ce soir. L'euro campe fermement en attendant sur les 1,2170/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

AB Science s'adjuge 38% à 14 euros après des résultats positifs de l'étude de phase 2B/3 évaluant le masitinib chez des patients atteints de la maladie d'Alzheimer.

Catana grimpe encore de plus de 10% après ses comptes, suivi de Valneva (+9%) avec Technicolor et Voltalia

Verimatrix : +7% avec Voluntis, P&V (+6%) avec Covivio

Eramet bondit de plus de 5%. Le groupe minier s'est associé avec BASF en vue d'évaluer le développement d'une production de nickel-cobalt raffinés destiné au marché en croissance des véhicules électriques. Le projet comprendrait une unité de lixiviation par acide à haute pression (HPAL) et une raffinerie de métaux de base (BMR). L'usine HPAL serait située à Weda Bay, en Indonésie. L'emplacement de la BMR sera déterminé lors de l'étude de faisabilité. Le projet vise un démarrage des installations HPAL et BMR au milieu de la décennie 2020, et commencera dans sa première phase par une étude de faisabilité avec un besoin de financement limité.

Neoen : +3,5% avec Eurofins, Fnac Darty, Burelle, Guerbet, Danone (+3%) avec Plastivaloire

Rexel grimpe de plus de 3,3%, dopé par une note de SG. La banque est en effet passée à l''achat' sur le dossier avec un objectif porté de 11,4 à 15 euros. Le marché reste assez partagé sur le distributeur de matériel électrique puisque, selon le consensus 'Bloomberg', 7 analystes sont à l''achat', 8 à 'conserver' et 2 à 'vendre'. L'objectif moyen à douze mois est de 12,1 euros.

Atos : +2% avec CNP, Nexity, Lagardere, Valeo, Vallourec, L'Orea, Veolia, BigBen, Edenred, Faurecia, Somfy

bioMérieux (+2,5%) a annoncé l'enrichissement de sa gamme ARGENE pour l'identification du SARS-CoV-2 par PCR en temps réel (RT-PCR) : le test SARS-COV-2 RESPI R-GENE a été marqué CE et est désormais commercialement disponible.

VALEURS EN BAISSE

Europcar : -8% avec Groupe Crit (-6%) et Ipsos (-4%)

Cegedim : -3,5% avec Genfit, Lisi, Atari

ALD : -2,5% avec Bic, BNP Paribas

Crédit Agricole (-2%) a décidé d'une dépréciation de l'écart d'acquisition sur Crédit Agricole Italia. Cette dépréciation, non déductible, sera enregistrée dans les comptes consolidés du 4e trimestre 2020 de Crédit Agricole SA à hauteur d'environ 900 millions d'euros et du Groupe Crédit Agricole à hauteur d'environ 1 milliard d'euros.

Kering : -2% suivi de Actia, Sodexo

Publicis : -1% avec Accor, Neurones, Thales, Sword, Vilmorin, Virbac

Vinci cède 0,7%. La Société du Grand Paris a attribué au groupement piloté par Vinci Construction le contrat de réalisation du viaduc de la ligne 18 du Grand Paris Express, plus grand projet de mobilité urbaine actuellement en cours en Europe. D'un montant de 193 millions d'euros, dont 20% confié à des PME, le contrat porte sur l'ensemble du génie civil de cet ouvrage d'art de 6,7 km, dont les voussoirs seront préfabriqués à proximité du projet. Situé sur la partie centrale de la ligne 18, qui desservira 10 gares entre l'aéroport d'Orly et Versailles, il contribuera au développement du plateau de Saclay, pôle d'excellence où se concentrent campus universitaires, grandes écoles et centres de R&D.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.