Clôture Paris : le CAC40 progresse de 0,47%

Clôture Paris : le CAC40 progresse de 0,47%©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 08 février 2021 à 18h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Le CAC40 a de nouveau progressé de 0,47% à 5.686 pts ce lundi, alors que les 5.700 points ont été furtivement dépassés en séance, à 5.714 pts. Mais surtout, les marchés n'ont eu d'yeux ce lundi que pour les cryptomonnaies et en particulier du Bitcoin, qui a accéléré sur les 44.000$, suite aux révélations de Tesla. Ainsi, le groupe d'Elon Musk a investi 1,5 milliard de dollars sur la première des cryptomonnaies. Il entend même accepter progressivement les paiements en bitcoin pour ses produits ! Rappelons qu'Elon Musk ne cessait ces derniers jour de soutenir l'altcoin Dogecoin sur Twitter... Il avait aussi récemment arboré le Bitcoin sur sa 'bio' du réseau social média. Musk s'était aussi exprimé lors d'une conversation sur l'application Clubhouse en faveur du Bitcoin. "Je suis un supporter du Bitcoin", avait-il expliqué, jugeant que la cryptomonnaie serait sur le point de parvenir à une acceptation massive des 'gens de la finance conventionnelle'. Le leader de Tesla regrette d'ailleurs de n'avoir pas acheté de Bitcoin il y a huit ans. "J'ai été un peu lent à comprendre", a ironisé Elon Musk...

ECO ET DEVISES

Demain mardi, le rapport JOLTS sur les ouvertures de postes aux Etats-Unis sera communiqué à 16 heures. Mercredi, les investisseurs suivront l'indice des prix à la consommation, l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta et les stocks de grossistes, ainsi que le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains. Le déficit budgétaire de janvier sera communiqué à 20 heures mercredi, alors que le président de la Fed Jerome Powell s'exprimera à la même heure. Jeudi, il faudra suivre les inscriptions hebdomadaires au chômage. Enfin, vendredi, les investisseurs surveilleront l'indice du sentiment des consommateurs américains de l'Université du Michigan.
Le pétrole a poursuivi sur sa lancée, pour rejoindre les 60$ le brent, au plus haut depuis un an. L'euro campe de son côté sur les 1,20/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Lectra (+24,5%) a annoncé son projet d'acquérir la totalité du capital et des droits de vote de la société américaine Gerber Technology pour un montant total d'environ 300 millions d'euros. Gerber Technology, dont le chiffre d'affaires s'est élevé à 165 millions d'euros en 2020, conforterait Lectra dans sa position de marché et lui permettrait de continuer à étoffer ses offres reposant sur les technologies de l'industrie 4.0. Grâce à "la forte création de valeur découlant de synergies significatives", Lectra s'attend à ce que la transaction soit relutive pour les actionnaires dès 2022. L'opération serait financée par la trésorerie du groupe et par un emprunt - auxquels s'ajouteraient cinq millions de nouvelles actions Lectra émises au bénéfice de AIPCF VI LG Funding, filiale de American Industrial Partners, actionnaire unique de Gerber Technology.

Europcar (+22%) a lancé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires d'un montant d'environ 50 millions d'euros prévue par le plan de sauvegarde financière accélérée dans le cadre des opérations de restructuration financière du groupe.

Lysogène : +15% avec Ose (+25%) et Balyo (+10%)

Geci : +9% avec Lisi, Plastivaloire (+7%) et Figeac Aero

Natixis : +6,5% avec Navya, Valneva, AKKA (+5%)

CGG : +4,5% suivi de Mersen, Showroomprivé

Catana : +3,5% avec Gl Events, SES Imagotag, Séché et Soitec

Eramet +3% avec Alstom, Gorgé, Manitou, DS

Capgemini évolue sur des niveaux records, en hausse de 2,5%. Dans les premières positions du CAC40, le titre de la SSII grimpe en effet de presque 3% à 132 euros, bien aidé par la bonne tenue des marchés mais également par plusieurs notes d'analystes. HSBC a tout d'abord revalorisé le dossier de 130 à 150 euros tout en confirmant son avis 'achat' tandis que Kepler Cheuvreux ('achat') vise désormais 160 euros contre 129 euros précédemment. Des ajustements qui interviennent alors que le groupe dévoilera ses comptes 2020 le 17 février.

Aubay : +2,5% avec Chargeurs, Innate, Alten

STMicroélectronics gagne 1,7%. Renesas Electronics Corporation et Dialog Semiconductor ont trouvé un accord dans le cadre duquel le groupe nippon va mettre la main sur son homologue allemand pour environ 4,9 milliards d'euros.

BNP Paribas poursuit sur sa lancée, toujours soutenu par la présentation de solides comptes annuels. Le titre de la banque grimpe de 1,2%, dans le vert pour la sixième séance consécutive. Les analystes continuent à s'ajuster sur le dossier à l'image de Jefferies qui a revalorisé le titre de 53 à 57 euros ('acheter'), de la Deutsche Bank qui a rehaussé son objectif de 52 à 55 euros ('achat') et d'AlphaValue qui est repassé à l''achat' sur la valeur. Davantage optimiste sur les perspectives, le Credit Suisse a ajusté son objectif de 50 à 52 euros tout en restant à 'surperformer'. La BNP reste l'un des choix favoris du courtier pour 2021 en tant que 'quality reflation' name'.

VALEURS EN BAISSE

Erytech : -12% suivi de TechnipFMC (-5%) et de Graines Voltz

Solutions30 : -3,8% avec BioMerieux, Albioma

Guillemot : -3% suivi de Vilmorin, Covivio

Accor : -2% avec Haulotte, SES, Ipsen

Remy Cointreau : -1,5% avec Ubisoft, EDF, Engie

Suez (-0,5%) a pris connaissance du dernier communiqué de Veolia (-1,5%) annonçant son intention de déposer une offre publique à 18 euros, sans l'accord du conseil d'administration de Suez, contrairement à ses engagements d'amicalité. Saisie par Suez, la justice vient pourtant de bloquer cette opération estimant qu'elle n'est pas conforme aux précédents engagements de Veolia.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.