Clôture Paris : le CAC40 remonte à 5.499 pts

Clôture Paris : le CAC40 remonte à 5.499 pts
Traders devant leurs écrans sur le floor du New York Stock Exchange américain.

Boursier.com, publié le mercredi 09 octobre 2019 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 a rebondi de 0,78% à 5.499 points ce mercredi, en attendant la reprise des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis à Washington jeudi... Selon un officiel chinois, proche des pourparlers, cité par 'Bloomberg', si les négociateurs chinois qui se rendent dans la capitale américaine ne sont pas optimistes quant à la conclusion d'un accord général qui mettrait fin définitivement à la guerre commerciale entre les deux pays, un compromis pourrait être trouvé à condition que le président Donald Trump n'impose pas de droits de douane additionnels sur les importations chinoises. En retour, Pékin offrirait des concessions non essentielles comme l'achat de produits agricoles américains supplémentaires...

ECO ET DEVISES

Les opérateurs suivent également de près l'évolution de la situation en Syrie alors que la Turquie a lancé une offensive contre les Kurdes... "Les Forces armées turques et l'Armée nationale syrienne (des rebelles syriens soutenus par Ankara, NDLR) ont débuté l'opération +Source de paix+ dans le nord de la Syrie", a annoncé le président Erdogan sur Twitter.
Les investisseurs guettent par ailleurs la publication, à 20 heures ce soir, du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, qui pourrait leur fournir de nouvelles indications sur les positions au sein du FOMC. Hier soir, Jerome Powell, a répété que la Fed continuerait d'agir de manière "appropriée" pour favoriser la poursuite de la croissance. Le président de la Réserve fédérale a également indiqué que des rachats de bons du Trésor pourrait être effectués pour augmenter les réserves et mettre fin aux tensions sur le marché interbancaire américain...

D'après le Département américain à l'énergie, les stocks de brut domestiques, hors réserve stratégique, ont augmenté de 2,9 millions de barils lors de la semaine close le 4 octobre, à 425,6 millions de barils. Le consensus tablait sur une progression de 1,9 mb. Les stocks d'essence ont quant à eux reculé de 1,2 million de barils contre un repli de 0,9 mb attendu, alors que les stocks de produits distillés ont diminué de 3,9 millions de barils contre une baisse de 2 mb anticipée par le marché. Le baril de Brent remonte ce soir à 59,20$.

La Banque de France a confirmé sa prévision de croissance de l'économie française au troisième trimestre à 0,3% dans sa troisième et dernière estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture de septembre publiée mercredi. Cette prévision est identique à celle de l'Insee, qui table elle-aussi sur une progression de 0,3% du produit intérieur brut (PIB) sur la période, soit un rythme identique à celui constaté lors des deux premiers trimestre et semblable à celui attendu pour les trois derniers mois de l'année. La parité euro/dollar atteint 1,0985$.

VALEURS EN HAUSSE

Gensight (+40%). Le laboratoire a apporté une preuve du passage de l'ADN du GS010 d'un oeil à l'autre oeil après une injection unilatérale intravitréenne chez des primates.

Atari : remonte de 9% et refait une partie du terrain perdu hier, suivi de Poxel (+8%)

Aures : +3% avec Axway, Akwel, Genfit, Essilor, SoiTec

Alstom (+1,5%) a réalisé avec succès aujourd'hui, le 8 octobre 2019, l'émission d'Eurobonds seniors non-garantis pour un montant total de 700 millions d'euros, dans d'excellentes conditions financières. Les obligations auront une maturité de 7 ans et porteront un taux d'intérêt fixe de 0,25%, payable annuellement. Le livre d'ordres a été sursouscrit plus de trois fois.

Vallourec : +2,5% suivi de Ingenico, Mersen, Bouygues, Schneider et Recylex

LVMH : +1,5% avec Nexity, Valeo, Icade, Neurones, STM, Esso, Kering et Atos

VALEURS EN BAISSE

Plastic Omnium (-8,8%) a révisé à la baisse ses prévisions de marge opérationnelle pour 2019, désormais attendue autour de 6% du chiffre d'affaires, en raison des difficultés dans le démarrage de son usine nord-américaine de Greer.

DBV Technologies (-7,5%) a annoncé aujourd'hui son intention d'émettre et d'offrir, sous réserve des conditions de marché, jusqu'à 125 millions de dollars d'actions ordinaires nouvelles, pouvant prendre la forme d'American Depositary Shares ("ADS"), dans le cadre d'une offre globale dont la souscription est réservée à certaines catégories d'investisseurs.

Mauna Kea : -8% avec Amoeba (-5%) et Mediawan (-5%)

NRJ Group : -4,5% suivi de Burelle et de Savencia (-3,5%)

Virbac : -2% avec Geci, Ateme, Synergie, SES

EDF (-1,5%). Les problèmes de soudures révélés en juin sur la centrale de la Manche devrait porter le coût de l'EPR plus de 12 milliards d'euros, soit 1,2 MdE supplémentaire par rapport aux estimations précédentes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.