Clôture Paris : le CAC40 remonte encore

Clôture Paris : le CAC40 remonte encore©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 21 novembre 2017 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40, qui a déjà repris 0,4% hier, a encore progressé de 0,48% ce mardi, à 5.366 pts en clôture. Les investisseurs ne sont donc pas perturbés par la situation politique en Allemagne qui amène pourtant un certain nombre d'incertitudes... Outre-Atlantique, Wall Street poursuit également son ascension, sur de nouveaux sommets pour le Nasdaq et le S&P500, alors que le titre Apple grimpe encore d'environ 2%. La semaine sera pour mémoire marquée par Thanksgiving jeudi (Wall Street sera fermé ce jour-là) et le Black Friday vendredi (demi-séance aux Etats-Unis), en attendant le Cyber Monday lundi prochain...

ECO/DEVISES

En Allemagne, Angela Merkel se retrouve dans une situation délicate après avoir échoué à fédérer une coalition autour de son nom. La chancelière n'a pas démissionné et continuera à s'acquitter de sa tâche jusqu'à ce qu'une issue soit trouvée. Cette crise politique majeure au sein de la première économie européenne pourrait avoir des conséquences négatives sur une région où la reprise économique s'affermit.

D'après la National Association of Realtors américaine ce mardi, les reventes de logements existants aux États-Unis pour le mois d'octobre 2017 sont ressorties au nombre de 5,48 millions d'unités, contre 5,44 millions de consensus de place et 5,37 millions pour la lecture révisée de septembre. Ainsi, les reventes ont augmenté de 2% en comparaison du mois antérieur, mais s'affichent en repli de près de 1% en glissement annuel.

L'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago rebondit fortement au mois d'octobre 2017, ressortant à 0,65, contre 0,20 de consensus de place et 0,36 pour la lecture révisée (en hausse) du mois de septembre. Rappelons qu'une lecture positive de l'indicateur signale une croissance 'supérieure à la tendance'.

Janet Yellen, présidente sortante de la Fed, s'exprimera ce soir à New York. La Fed a annoncé hier, sans surprise, que l'actuelle dirigeante de la Banque centrale américaine allait quitter ses fonctions à l'expiration de son mandat en février. Yellen quittera aussi ses fonctions au 'board' de la Fed. Elle pouvait siéger six ans de plus en tant que gouverneure, mais a donc choisi de démissionner du conseil des gouverneurs dès le serment de Jerome Powell, qui doit prendre le relais de la dirigeante à la tête de la Fed.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1743$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 56,8$ et le Brent s'affiche à 62,5$.

VALEURS EN HAUSSE

* Recylex s'envole de 12,9% après deux séances consécutives de correction.

* Fnac Darty bénéficie aussi d'un relèvement de recommandation d'analyste pour s'adjuger 4,4%.

* ArcelorMittal (+2,4%). Le retour en catégorie d'investissement se profile. Standard & Poor's a relevé, hier soir, de "stable" à "positive" la perspective d'évolution de la notation financière de l'aciériste, actuellement à "BB+", soit le cran le plus élevé de la catégorie spéculative.

* Axa monte de 1,7% sur le CAC40, avec Sodexo (+1,5%), TechnipFMC (+1,7%) ou encore STMicroelectronics (+1,9%).

* TF1 gagne 1,6% et M6 monte de 3%. JP Morgan a revu à la hausse ses prévisions pour la plupart des acteurs européens de la télévision. La banque américaine est ainsi passée de "sous-pondérer" à "neutre" sur les deux groupes français. Les radiodiffuseurs européens sont confrontés à de faibles attentes alors que le marché a extrapolé la faiblesse de la publicité à court terme à des préoccupations structurelles, tout en négligeant les opportunités de croissance, selon le broker.

VALEURS EN BAISSE

* Le rebond de l'action Altice hier fait long feu, puisque le titre pique à nouveau du nez, en baisse de 2,7%. Bank of America Merrill Lynch a, à son tour, ajusté en baisse ses attentes sur le dossier, en ramenant sa recommandation d'achat à neutre et son objectif de 20 à 11 euros. Malgré le plongeon du titre, une prise de position ne tombe pas sous le sens car si les perspectives de long terme peuvent paraître attrayantes, la valorisation pâtit de l'abaissement des objectifs et dépend essentiellement d'éléments exogènes à la société.

* CGG (-1,8%) sera fixé le 1er décembre. Le Tribunal de commerce de Paris, qui a tenu une audience hier sur le plan de sauvegarde de la société et le recours déposé par certains porteurs d'obligations convertibles, a précisé qu'il se prononcera le 1er décembre sur les deux points.

* Bouygues perd 1,2% sur le CAC40, avec Solvay (-1%) ou encore Veolia (-0,3%).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.