Clôture Paris : le CAC40 reperd 1,86%

Clôture Paris : le CAC40 reperd 1,86%©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 11 mai 2021 à 18h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Cette fois, l'heure de la correction a sonné en bourse de Paris ce mardi, avec un CAC40 qui termine en repli de 1,86% à 6.267 points, après être tombé en séance au plus bas à 6.226 points. Rappelons qu'hier, l'indice avait établi un nouveau sommet depuis novembre 2000, proche des 6.400 points...
Les investisseurs font face au retour des craintes inflationnistes, susceptibles de pousser la Réserve fédérale à resserrer sa politique monétaire. Et ce alors que les chiffres de l'inflation en avril seront publiés en milieu de semaine aux Etats-Unis... De quoi alimenter les prises de profits !

ECO ET DEVISES

Le rapport JOLTS du Département américain au Travail publié ce mardi a fait ressortir un nombre record d'ouvertures de postes en mars à 8,123 millions, contre 7,45 millions de consensus de place et 7,53 millions environ pour la lecture révisée (en hausse) du mois antérieur... Vendredi, les créations de postes aux USA pour le mois d'avril avaient largement déçu, avec seulement 266.000 créations non-agricoles contre près d'un million espéré. Joe Biden en a profité pour effectuer un petit rappel à l'ordre et affirmer que les Américains à qui il était proposé un emploi correct devaient l'accepter sous peine de perdre leurs allocations. La Maison blanche va travailler avec les Etats pour s'assurer que les chômeurs ne refusent pas d'emplois convenables.

L'indice américain des prix à la consommation pour avril est donc attendu demain à 14h30 (consensus +0,2% en comparaison du mois antérieur et +3,6% en glissement annuel ; +0,3% hors alimentaire et énergie par rapport à mars).
Sur le front budgétaire, la relance reste au menu... Politico rapporte que les Républicains pourraient revoir en hausse leur proposition concernant le plan d'infrastructures.
L'euro campe à 1,2165/$. Le pétrole se tient sur les 68$ le brent.

VALEURS EN HAUSSE

Auplata Mining Group (+18%) a annoncé la prochaine création de sa filiale AMG Congo qui aura pour objet d'opérer et de développer des actifs miniers dans ce pays connu pour la richesse de son sous-sol. Le groupe fait aussi état des résultats provisoires du premier trimestre 2021 en forte hausse vis-à-vis de l'exercice précédent. "Une année de référence se dessine pour AMG qui devrait afficher un flux de trésorerie opérationnel excédentaire sur l'ensemble de ses filiales", estime le groupe minier. AMG Groupe affiche globalement un bénéfice net trimestriel de 1,53 million, un résultat opérationnel de 3,64 millions et un CA de 12,54 millions d'euros.

Bonduelle profite de son positionnement défensif et de sa bonne publication trimestrielle pour poursuivre sa hausse de 6%.

Innate : +6% avec Europcar (+4%), LDC et Devoteam (+3,6%)

SES : +1,7% avec Séché, Eramet

Iliad (+1,5%) fait partie des rares valeurs du SBF120 à évoluer dans le vert. L'opérateur télécoms est notamment soutenu par une note de Caixabank qui a rehaussé à 'acheter' son opinion sur le titre avec un objectif ajusté à 188,8 euros. Le marché est majoritairement positif sur le dossier puisque, selon le consensus 'Bloomberg', 17 analystes sont à 'acheter', 7 sont 'neutres' et seulement 1 est 'vendeur'. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 189,24 euros. Iliad dévoilera le chiffre d'affaires de son 1er trimestre mardi prochain.

Argan : +1,5% avec Savencia

Euronext : +1% en compagnie de Virbac, Inventiva

VALEURS EN BAISSE

Atari : -10%, suivi de Genomic Vision (-6,6%), Guillemot et Lysogène

Plus forte baisse du CAC40, Renault reperd 6%. Nissan a publié ce mardi les résultats du quatrième trimestre de son exercice fiscal 2020/2021 couvrant la période du 1er avril 2020 au 31 mars 2021. Le résultat publié par Nissan en normes comptables japonaises au titre du quatrième trimestre de son exercice fiscal 2020/2021 (période du 1er janvier au 31 mars 2021), après retraitements IFRS, se traduira dans le résultat net du premier trimestre 2021 de Renault par une contribution négative estimée à -73 millions d'euros, sur la base d'un taux de change de 127,7 yens pour un euro en moyenne sur le trimestre, explique le groupe français.

SQLI : -5,7% suivi de Ateme, TechnipFMC et Vallourec (-5%)

Xilam : -4,8% avec Orapi, IPSOS et Jacquet Metals (-4,5%)

Beneteau : -3,5% avec SMCP, Engie, Transgene

Accor : -3% avec STM, LafargeHolcim, Neurones

Danone : -2,5% avec Sodexo, Alstom, Amundi et Vicat

Alstom cède 2,5%. Le groupe a dévoilé des résultats annuels meilleurs que prévu mais les investisseurs n'apprécient guère l'annonce d'une provision de 632 millions d'euros liée au rachat des activités ferroviaires de Bombardier, finalisé en début d'année. Cette provision vise à faire face à des risques sur les contrats de BT et s'ajoute aux 451 millions d'euros déjà enregistrés dans le bilan de clôture du groupe canadien en décembre 2020. Pour son exercice 2020-2021, Alstom a enregistré un bénéfice opérationnel ajusté de 645 ME, en hausse de 2,4%, et supérieur aux 598,5 ME anticipés par les analystes, pour un chiffre d'affaires en amélioration de 7% à 8,78 milliards d'euros mais en repli de 4% en données organiques. Le carnet de commandes s'établit à 74,54 milliards d'euros, contre 40,9 milliards un an plus tôt.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.