Clôture Paris : le CAC40 reprend 0,49%

Clôture Paris : le CAC40 reprend 0,49%©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 12 juin 2020 à 18h00

LA TENDANCE

En repli de 1% dans les premières minutes de cotations, puis en hausse de 2% à la mi-séance, le CAC40 a terminé finalement en hausse modeste de 0,49% à 2,31% à 4.839 points. Après le coup de bambou de part et d'autre de l'Atlantique hier, la tendance est restée volatile alors que l'épidémie de covid-19 continue à se propager dans certains des plus grands Etats américains, ainsi que dans plusieurs pays d'Amérique latine, Brésil en tête. La crainte d'une deuxième vague épidémique pourrait mettre à mal les espoirs d'une 'reprise en V'...

ECO ET DEVISES

Les indicateurs de conjoncture confirment pour leur part, et sans surprise, la contraction historique de l'activité au cours des dernières semaines. L'économie britannique s'est ainsi effondrée de 20,4% en avril alors que la production industrielle dans la zone euro a chuté de 17,1% sur la période.

Dans son rapport de politique monétaire au Congrès, la Fed a expliqué que l'évolution à venir de la situation économique demeurait "extraordinairement incertaine", et que les tensions sur les finances des ménages et des entreprises observées depuis mars pourraient créer des fragilités durables. Les institutions financières pourraient aussi subir des tensions. La Banque centrale américaine réaffirme ainsi son engagement à utiliser tous les moyens à sa disposition pour soutenir l'économie du pays.
Les Etats-Unis ne peuvent pas fermer encore l'économie, a assuré sur CNBC le Secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin. Ce dernier a donc exclu l'idée d'un reconfinement, face à l'inquiétante poursuite de la propagation du virus. Le responsable américain souligne par ailleurs que plus de 1.000 milliards de dollars de fonds de soutien vont se déverser dans l'économie du pays le mois prochain. Mnuchin se dit d'ailleurs prêt si nécessaire à retourner devant le Congrès pour demander plus de fonds, afin de relancer l'économie. Les fonds additionnels éventuels viseraient des secteurs en ayant le plus besoin, comme l'hôtellerie, la restauration, le tourisme et le divertissement. Mnuchin pense que les 'poussées' du nouveau coronavirus dans certaines régions pourraient être maîtrisées en améliorant les tests, le traçage des contacts et les capacités hospitalières.
"Nous ne pouvons plus fermer l'économie. Je pense que nous avons appris que si vous arrêtez l'économie, vous allez créer plus de dommages et pas seulement des dommages économiques", a-t-il dit. Mnuchin ajoute que sur les 3.000 milliards de dollars de dépenses de soutien approuvées par le Congrès, seuls 1.600 milliards environ ont été déversés pour l'heure dans l'économie.
Les cours du pétrole consolident à 39$ le brent et, sur les devises, l'euro revient à 1,1250/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Interparfums flambe de 13%. Le créateur et distributeur de parfums de luxe a annoncé un accord mondial et exclusif de licence parfums avec Moncler. Le partenariat durera jusqu'au 31 décembre 2026 avec une possibilité d'extension de 5 ans. Selon les termes de cet accord, Interparfums créera et produira des parfums et des produits dérivés, et les distribuera dans les boutiques Moncler ainsi que dans de grands magasins, parfumeries et points de vente duty-free sélectionnés. Le lancement de la première ligne de parfums est prévu dans le courant du premier trimestre 2022. Aucun détail financier n'a filtré.

SES : +8% avec EOS, Plastivaloire (+7%)

Beneteau : +5% avec Klepierre, Capgemini (+4%), Seb et Peugeot

Rexel : +3,5% avec Xilam

Renault rebondit de 3,5%, effaçant une partie de sa chute de jeudi. Globalement, c'est tout le secteur automobile qui progresse, alors que Goldman Sachs a une vision un peu moins négative pour le marché mondial en 2020, évoquant de meilleures attentes régionales. Selon la banque d'affaires, les ventes mondiales devraient chuter de 16% cette année, contre une prévision antérieure de -17%, l'Europe et les États-Unis soutenant la tendance. Le marché européen devrait notamment se contracter de 20% en 2020 avant de rebondir de 13 % en 2021, avec la réouverture des marchés après le blocage lié à la pandémie de Covid-19.

Société Générale gagne 3%. L'établissement de la Défense bénéficie du soutien d'Alphavalue qui a rehaussé sa recommandation sur la valeur d''accumuler' à 'acheter' avec une cible ajustée de 20,8 à 19,9 euros.

Air France grimpe de 3%. Dans le cadre de la reprise du trafic aérien, la compagnie renforce progressivement son programme de vols pour l'été 2020. D'ici fin juin, ce programme représentera 20% de la capacité habituellement déployée sur la période. Sous réserve de la levée des restrictions de voyage, l'augmentation graduelle du nombre de fréquences et de destinations se poursuivra pour atteindre environ 35% du programme initialement prévu en juillet, et 40% en août. Air France prévoit ainsi de desservir près de 150 destinations, soit 80% de son réseau habituel, en renforçant en priorité l'offre sur son réseau domestique.

* Sodexo (+3%) va sortir du CAC 40 le lundi 22 juin prochain, et sera remplacé dans l'indice phare parisien par le spécialiste des centres d'appels Teleperformance, a annoncé jeudi soir le Conseil scientifique des indices d'Euronext.

Genfit : +2,5% avec FDJ, Cie des Alpes qui rouvre ses sites touristiques progressivement

Thales : +2% avec Sopra, Icade, Publicis, TechnipFMC, Eurazeo

VALEURS EN BAISSE

Europcar : -5% suivi de Virbac et de Wavestone (-4%)

Esi Group : -3% avec Neurones

Groupe Crit : -2,5% suivi de Mersen, 2CRSI

Technicolor (-2%) a annoncé que, dans le cadre de la procédure de conciliation ouverte le 2 juin, les négociations avec ses prêteurs avancent et que, afin de faciliter la mise en oeuvre d'une opération de restructuration, la Société souhaite avoir la possibilité de demander, le cas échéant, l'ouverture en France d'une sauvegarde financière accélérée.

Bic : -2% avec Korian, JC Decaux et DS

Vos réactions doivent respecter nos CGU.