Clôture Paris : le CAC40 reprend près de 1%

Clôture Paris : le CAC40 reprend près de 1%©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 05 octobre 2020 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 a poursuivi sa remontée ce lundi, en hausse de 0,97% à 4.871 points, toujours à l'écoute de Wall Street qui se redresse (un peu) après sa correction récente (-0,48% sur le DJIA et surtout -2,22% sur le Nasdaq), dans l'espoir d'une amélioration de la santé de Donald Trump, et d'un déroulement "normal" de la fin de campagne électorale et de l'élection début novembre. Donald Trump, qui dit désormais avoir "beaucoup appris sur le Covid", avait auparavant fourni des indications contradictoires sur son état de santé.

ECO ET DEVISES

Le président américain a repris ses publications sur Twitter ce lundi en signe de meilleur santé : "Rappelez-vous que la Bourse se tient prête à battre ses records. L'ANNÉE PROCHAINE SERA LA MEILLEURE DE L'HISTOIRE. VOTEZ, VOTEZ, VOTEZ!!!!!", a lancé Trump dans un premier tweet, avant d'enchaîner : "SI VOUS VOULEZ UNE HAUSSE MASSIVE DES IMPÔTS, LA PLUS IMPORTANTE DE L'HISTOIRE DE NOTRE PAYS (ET UNE QUI PLOMBERA NOTRE ÉCONOMIE ET NOS EMPLOIS), VOTEZ DÉMOCRATE!!!"

"UNE BOURSE AU PLUS HAUT. VOTEZ!", assène le président. "UNE ARMÉE PLUS FORTE QUE JAMAIS. VOTEZ!", lance aussi le leader américain, qui promet en vrac "LA LOI & L'ORDRE", la "LIBERTÉ RELIGIEUSE", "LA FORCE SPATIALE", "DES SOINS DE SANTE MEILLEURS & MOINS CHERS", "UNE DÉRÉGULATION MASSIVE", "LA PAIX PAR LA FORCE", et même "LES PLUS IMPORTANTES RÉDUCTIONS D'IMPÔTS DE L'HISTOIRE". Trump estime aussi qu'en votant, les Américains sauveront le second amendement et combattront les médias corrompus.

Les médecins précisent que l'état du président s'améliore... Ils surveillent toutefois l'état de ses poumons alors que ce dernier a bénéficié d'une assistance respiratoire. Le Dr Sean P. Conley, médecin de la Maison blanche, a indiqué que l'état de Donald Trump avait été plus grave que ce qu'il avait initialement admis... Le président américain a eu une fièvre élevée vendredi et a dû être placé à deux reprises sous oxygène. Conley a ajouté que l'état de santé du locataire de la Maison blanche s'améliorait.

Côté indicateurs, l'indice PMI composite américain final du mois de septembre 2020 est ressorti à 54,3, contre un consensus de 54,4 ou un niveau antérieur de 54,6. L'indicateur des services s'est élevé à 54,6, en ligne avec le consensus de marché et sa lecture précédente.
L'indice ISM des services américains pour le mois de septembre 2020, qui vient également d'être publié, est ressorti pour sa part à 57,8, contre 56,3 de consensus de marché et 56,9 un mois auparavant, ce qui signale une expansion toujours très nette de l'activité dans les services aux États-Unis.
Les PMI européens finaux des services pour le mois de septembre ont été révélés plus tôt ce jour. L'indicateur espagnol a déçu à 42,4, contre 46,4 de consensus. L'indice italien a en revanche dépassé les attentes à 48,8, contre 46,7 de consensus de marché. L'indice français est ressorti en ligne avec les attentes à 47,5. L'indice final allemand s'est établi à 50,6, en territoire d'expansion sur les 50, contre 49,1 de consensus. Enfin, l'indice final européen des services du mois de septembre est ressorti à 48, contre un consensus de place de 47,6.

Les ventes au détail, corrigées des variations saisonnières, ont augmenté de 4,4% dans la zone euro en août après avoir reculé de 1,8% le mois précédent. Le marché tablait sur une hausse de 2,5%. En glissement annuel, les ventes affichent une progression de 3,7% contre +2,2% attendu.

Mercredi, seront dévoilés le rapport hebdomadaire du Département américain à l'Energie sur les stocks pétroliers domestiques, les Minutes du FOMC (dernière réunion de la Fed), ainsi que les chiffres du crédit à la consommation. En attendant, le baril de brut WTI regagne près de 6% à 39,25$, alors que le Brent de la mer du Nord rebondit de 5% à 41,4$.
L'euro remonte ce soir à 1,1790/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Les valeurs pétrolières remontent, CGG reprend 9%, TechnipFMC 5% et Vallourec 3%.

Technicolor rebondit de 8% avec Gensight et Showroomprivé et Lagardere de nouveau en pleine spéculation autour d'une offre de Vivendi.

Natixis grimpe de 7% tandis que BNP Paribas et Société Générale occupent les deux premières places du CAC40 à la faveur de gains de 3%. Outre la nouvelle consolidation sectorielle, les deux banques françaises sont dopées par une note de Morgan Stanley qui estime qu'un rapprochement potentiel de la SocGen avec son homologue français pourrait avoir un sens. Le broker américain évoque notamment la simplification des réseaux des deux banques ainsi que la création de synergies "conséquentes". Des synergies potentielles allant jusqu'à 35% de la base de coûts de la SocGen proviendraient principalement du réseau de détail français de l'établissement de la Défense ainsi que de sa banque d'affaires/d'investissement (CIB), détaille MS. D'autres activités, bien que plus petites, pourraient également permettre des synergies, notamment le crédit à la consommation, l'assurance, la gestion de fortune/la gestion d'actifs et, éventuellement, le crédit-bail.

Coface : +5% avec Klepierre, M6 et 2CRSI

SES : +4% avec Air France KLM, ADP et Valeo

Orange poursuit sa remontée (+3,6%). L'opérateur a remporté la quantité la plus élevée de fréquences 5G en France.

Ipsen : +3% suivi de TF1 et Dior avec Accor, Fnac Darty et Eutelsat

Renault +2,5% suivi de Boiron et Korian

VALEURS EN BAISSE

Solocal reste en baisse de 5% alors que les actions gratuites doivent être livrées demain avant un regroupement des actions par la suite.

Balyo : -5% avec Genomic

Suez reperd 4,5%. Les tractations se sont poursuivies tout le week-end entre Veolia et Suez dans le cadre du projet de cession à Veolia des 29,9% de participation détenue par Engie dans Suez. Malgré l'ouverture de Veolia pour accorder certaines garanties à Suez, ce dernier, qui a réuni son Conseil d'Administration, dimanche, maintient que la démarche de Veolia est "hostile". Ainsi, dans un premier temps, suite aux discussions menées avec le management du groupe Suez depuis le 1er octobre, et comme confirmé, le 4 octobre à Jean-Pierre Clamadieu (Président du conseil d'administration d'Engie), le groupe Veolia a informé le marché s'être engagé "inconditionnellement" à ne pas déposer d'offre publique d'achat hostile à l'issue de la cession des titres détenus par Engie dans Suez.

Sword : -3,5% avec Wavestone

Poxel : -2% suivi de Bic, SQLI

AKKA : -1% avec Air Liquide, Remy Cointreau et Nicox

Vos réactions doivent respecter nos CGU.