Clôture Paris : le CAC40 reste sous les 5.200 points...

Clôture Paris : le CAC40 reste sous les 5.200 points...
graphique bourse trader

Boursier.com, publié le mardi 06 mars 2018 à 18h00

LA TENDANCE

Au lendemain d'un rebond de 0,6%, le CAC40, bien orienté en début de séance, a finalement regagné seulement 0,06% ce mardi, restant ainsi sous la barre des 5.200 points en clôture, à 5.170 points. Les investisseurs, peu perturbés par la situation politique italienne, prennent note de l'apaisement des tensions entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, et observent avec prudence l'évolution des discussions autour des récentes annonces protectionnistes de Donald Trump aux Etats-Unis. Wall Street, après son rebond d'hier, hésite également de son côté, autour de l'équilibre actuellement, en attendant notamment les chiffres de l'emploi américain de février qui seront dévoilés en fin de semaine...

ECO ET DEVISES

D'après le rapport gouvernemental du jour aux États-Unis, les commandes industrielles du mois de janvier 2018 se sont affichées en recul de 1,4% en comparaison du mois antérieur, alors que le consensus était logé à 1,3%. Cette faiblesse du mois de janvier était donc attendue par les spécialistes, avec les commandes de biens durables. La baisse est légèrement plus importante que prévu, mais fait suite à un ajustement en légère hausse pour le mois antérieur. Pour le mois de décembre 2017, les commandes industrielles ont ainsi été révisées un cran plus haut. Leur évolution aurait été de +1,8% en comparaison du mois précédent, contre une estimation antérieure logée à +1,7%.

Du côté des taux d'intérêt aux Etats-Unis, les commentaires sur CNBC du président de la Fed de Dallas, Robert Kaplan, ont quelque peu rassuré. Kaplan a expliqué que le scénario de base, à savoir trois hausses des taux cette année, n'avait pas évolué. Ce responsable de la Fed juge par ailleurs que les USA ont atteint ou dépassé le plein emploi.

Les annonces protectionnistes de Donald Trump ont provoqué ces derniers jours des réactions hostiles au niveau international. Les alliés économiques et politiques du président américain espèrent ainsi que Trump retirera ses propositions. Même les Républicains Paul Ryan et Kevin Brady mettent la pression sur Trump, afin qu'il fasse machine arrière. Par ailleurs, un nouvel accord NAFTA de libre-échange nord-américain (ALENA pour les francophones) pourrait remettre en question les taxes nouvelles annoncées par Trump, au moins pour le Canada et le Mexique. Ainsi, Donald Trump expliquait hier dans un tweet que les USA affichaient d'importants déficits commerciaux avec le Mexique et le Canada, et souhaitait que la renégociation NAFTA débouche sur un accord nouveau et plus "juste". Trump estime que le Canada doit mieux traiter les agriculteurs américains, et que le Mexique doit faire en sorte d'empêcher les drogues d'arriver aux USA. Le président américain semble donc laisser entendre qu'un accord favorable remettrait en question ses propositions de taxes.

Alors que la Corée du Nord et la Corée du Sud doivent tenir fin avril leur premier sommet de la décennie, les autorités sud-coréennes affirment que la Corée du Nord serait maintenant ouverte aux discussions avec les USA en vue d'une normalisation des relations et d'une possible... dénucléarisation. Le président Donald Trump vient de saluer sur Twitter ces possibles progrès : "Pour la première fois depuis de nombreuses années, un effort sérieux est fait par toutes les parties concernées. Le Monde observe et attend ! Cela pourrait être un faux espoir, mais les USA sont prêts à faire le maximum quelle que soit la direction".

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,2404$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 62,3$ et le Brent s'affiche à 65,4$.

VALEURS EN HAUSSE

* Après plusieurs séances de correction, CGG reprend en la hauteur ce mardi, en rebondissant de 9,1%.

* Eurofins (+6,4%) a dégagé près de 300 ME de bénéfice net en 2017. Le dividende proposé sera de 2,40 euros par titre, en hausse de 20%. Les prévisions 2018 font état de 3,7 MdsE de chiffre d'affaires pour un EBITDA ajusté de 700 ME.

* Thales (+6,2%) a publié des résultats 2017 supérieurs à ses objectifs. Les ambitions de moyen terme devraient être dépassées, mais le marché s'attendait à ce type de performance. Le point fort de la publication est sans doute à chercher du côté de la génération de trésorerie, qui a gonflé les réserves. Au rang des faiblesses, la projection de résultat opérationnel 2018 est supérieure aux objectifs mais légèrement en-deçà des attentes du consensus.

* Valeo grimpe de 3% et enregistre ainsi une troisième séance consécutive de progression.

* STMicroelectronics, au lendemain d'un rebond de 3%, gagne encore 2% ce mardi.

* Airbus (+0,4%) est au coeur des rumeurs cette semaine. Hier, le groupe a dû communiquer après les fuites sur les conséquences sur l'emploi de son plan de réorganisation de la production de l'A400M et de l'A380, confrontés à des cadences appelées à baisser. L'industriel a déploré une couverture médiatique sensationnaliste en amont d'un comité européen programmé le 7 mars. En revanche, l'entreprise a confirmé une seconde information obtenue par l'Agence Reuters, concernant un renforcement de la branche services, qui pourrait peser 10 milliards d'euros de revenus annuels à l'horizon 2025. Cette offensive s'explique par les marges plus élevées que dans le cycle de fabrication offertes par les prestations d'après-vente, notamment dans la réparation et la maintenance. Avec l'accélération des cadences de production, une manne nouvelle se dessine, dont l'avionneur entend bien profiter. En parallèle, Airbus veut renforcer sa productivité en améliorant notamment la fiabilité technique des appareils produits, pour en réduire le taux de panne et donc accroître le taux d'utilisation. Le groupe européen estime pouvoir dégager quelque 450 ME de mesures d'amélioration de sa productivité dès cette année sur les modèles de dernière génération (A320neo, A350 XWB). L'objectif est d'abaisser le nombre de problèmes techniques mais aussi d'accélérer leur résolution lorsqu'ils surviennent.

* Secoué ces derniers jours en bourse, le secteur automobile européen rebondit ce mardi à l'image de Peugeot (+0,3%) et de Renault (+1,4%) en France. Les investisseurs espèrent que le président Donald Trump reviendra sur sa menace d'imposer de conséquents droits de douane sur l'acier et l'aluminium face au tollé suscité par le projet jusque dans son propre camp...

* Total (+0,2%). Le rachat de Maersk Oil pour 6,3 Mds$ devrait être bouclé le 8 mars, a déclaré lundi le PDG de Total, Patrick Pouyanné, lors d'une conférence. Par ailleurs, il a aussi rappelé que son groupe est actuellement le plus rentable des majors, sans recours au pétrole de Schiste.

VALEURS EN BAISSE

* Korian reperd 6,1% après un démenti de la société ce matin alors que l'action avait bondi lundi de près de 9%, sur des rumeurs d'opération financière sur le capital du gestionnaire français de maisons de retraite médicalisées. Selon l'agence d'information financière 'Bloomberg', Korian susciterait ainsi l'intérêt de deux grands fonds d'investissement, le français PAI Partners et l'américain KKR.

* Essilor cède 1,8%. Le titre avait bénéficié ces derniers jours de l'obtention de l'ensemble des autorisations nécessaires au rapprochement avec Luxottica qui doit être finalisé dans la première partie de 2018.

* Sur le CAC40, Unibail-Rodamco recule aussi de 1,5% avec Sanofi (-1,2%), LafargeHolcim (-1,6%) ou encore Publicis (-1%).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Clôture Paris : le CAC40 reste sous les 5.200 points...
  • avatar
    Mdr -

    Ils mettent place leur stratégie baissière ! Sacré gérants de fonds.....Aux régime sec,elle est bien bonne.Mdr

  • avatar
    Tueur -

    La semaine n'est pas terminée .........

    avatar
    pigeonxxl38 -

    continue a brasser de l'air ...