Clôture Paris : le CAC40 retombe de 0,93%

Clôture Paris : le CAC40 retombe de 0,93%©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 12 novembre 2018 à 18h00

LA TENDANCE

Après un début de séance en hausse d'environ 0,5%, le CAC40 s'est érodé au fil de la séance pour terminer dans le rouge, en repli de 0,93% à 5.059 pts. Ce sont essentiellement les valeurs pétrolières qui avaient porté le rebond du matin avant de s'essouffler. Sur le Nymex, le baril de Brent remonte de 1,3% à 71$. Ce sursaut intervient après une chute de près de 22% environ des cours du brut intervenue depuis le début du mois d'octobre. Lors de la réunion de l'OPEP à Abu Dhabi ce week-end, l'Arabie Saoudite a décidé de réduire sa production de 500.000 barils/jour...

ECO ET DEVISES

Le calme aura été de courte durée à Wall Street ce lundi, les choses se compliquant en ce jour du 'Veteran's Day' aux Etats-Unis. Le DJIA trébuche désormais de 1,2% à 25.676 pts, alors que le Nasdaq abandonne 2,1% à 7.251 pts avec Apple et Amazon. Le S&P500 cède plus de 1% à 2.752 pts. Donald Trump a aussi son explication à la forte baisse boursière du jour, alors que les Démocrates sont parvenus la semaine dernière à récupérer une majorité à la Chambre des représentants, tout en laissant le Sénat aux Républicains. "La perspective d'un Harcèlement du Président par les Dems (Démocrates) donne de grosses migraines aux Marchés Actions!", a glissé Trump sur Twitter...

L'euro revient sur les 1,1250/$ entre banques, le billet vert s'affichant ainsi au plus haut de 16 mois contre un panier de devises, dans l'anticipation d'une poursuite de la hausse des taux de la Fed avec un dernier tour de vis de l'année - d'un quart de point - attendu le 19 décembre. La Banque centrale américaine devrait ainsi porter le taux des 'fed funds' entre 2,25 et 2,50% (probabilité de 75,8% selon l'outil FedWatch du CME Group) le 19 décembre. Il s'agirait de la quatrième et dernière hausse de taux cette année... La livre sterling reste quant à elle sous pression, du fait des inquiétudes persistantes concernant le Brexit.
En France, la croissance française progresserait de 0,4% au quatrième trimestre, selon une première estimation de la Banque de France dévoilée lundi, ce qui constituerait une stabilisation par rapport au troisième trimestre. En octobre, l'industrie a connu un ralentissement principalement imputable au secteur automobile mais "les services continuent de croître rapidement" et "le bâtiment progresse nettement", selon la Banque centrale.

VALEURS EN HAUSSE

* Cybergun s'envole de près de 90% à 0,894 euro. Le groupe s'est vu octroyer l'autorisation de fabrication, de commerce et d'intermédiation d'armes, d'éléments d'armes et de munitions de catégorie B par le Ministère français de l'Intérieur. "Après plus d'un an de travail dans l'ombre et de façon confidentielle de la division militaire, dirigée par le général (2S) Emmanuel Maurin, associée avec tous les autres services du groupe, Cybergun vient ainsi d'obtenir le dernier élément manquant pour finaliser son partenariat avec un célèbre manufacturier d'armes. Cette autorisation lui permettrait ainsi de fabriquer, stocker et distribuer le produit en question", commente fièrement Cybergun.

* Avenir Telecom : +7% avec Abivax et Aures (+5%)

* Delta Plus : +3% suivi de Cerenis, NRJ Group et MFC

* Casino :+1,5% suivi de Sodexo

VALEURS EN BAISSE

*AST Groupe : -10% suivi de Geci (-9%), Nicox et Linedata

* STMicroelectronics reperd aussi 6,5%

* Eramet : -5% avec CGG et Xilam

* Spie : -4% suivi de Iliad et de Natixis

* Total : -0,5%. Le groupe tricolore et la compagnie nationale Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) ont signé un accord de concession pour lancer un programme d'exploration de gaz non conventionnel dans le Diyab, une zone de prospection à fort potentiel qui s'étend sur plus de 6.000 kilomètres carrés à l'ouest de la concession ADNOC Onshore à Abou Dhabi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.