Clôture Paris : le CAC40 s'envole de 7,35%, vaccin à l'appui

Clôture Paris : le CAC40 s'envole de 7,35%, vaccin à l'appui©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 09 novembre 2020 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 a grimpé de 7,35% à 5.336 pts ce lundi dans un très gros volume d'échange, dopé par le potentiel vaccin contre le coronavirus de Pfizer et son partenaire BioNTech, et dans une moindre mesure par la victoire annoncée de Joe Biden à l'élection présidentielle américaine. Ce dernier vient de préciser que malgré ce succès de laboratoire, les masques et la distanciation demeuraient plus que jamais cruciaux en attendant le déploiement du vaccin.
Pfizer et son partenaire BioNTech viennent donc d'annoncer des résultats intermédiaires de phase 3 de leur vaccin jugés très favorables avec une efficacité estimée à plus de 90%... Le taux d'efficacité exigé par la Food & Drug Administration est quant à lui de 50%. Albert Bourla, président et directeur général de Pfizer, a salué les résultats obtenus en évoquant "un grand jour pour la science et l'humanité"... Le CEO de Pfizer évoque même "la plus importante avancée médicale des 100 dernières années" !
Selon l'étude, le vaccin potentiel aurait donc une efficacité supérieure à 90% dans la prévention du Covid-19 chez les personnes sans preuve d'infection antérieure. Les données viennent d'être publiées par les deux partenaires ce lundi.

L'analyse a évalué 94 cas confirmés d'infection sur une étude portant sur 43.538 participants. Le taux final d'efficacité du vaccin pourrait donc varier. Par ailleurs, les données de sécurité et d'autres éléments continuent à être collectés.
Pfizer et son partenaire allemand entendent demander l'autorisation d'urgence pour l'utilisation de leur vaccin auprès de la FDA peu après avoir obtenu deux mois de données, ce qui devrait en tout état de cause être possible fin novembre. Sur la base des projections actuelles, les deux groupes entendent produire 50 millions de doses en 2020 puis 1,3 milliard en 2021 ! Les partenaires veulent soumettre les données de l'entière phase 3 finalisée, qui a débuté le 27 juillet, à des publications scientifiques à comité de lecture.

ECO ET DEVISES

Hier, Joe Biden a été déclaré vainqueur de l'élection présidentielle américaine par les grands réseaux médias, donc CBS, ABC, Associated Press, CNN, Fox ou NBC. Pourtant, Donald Trump ne rend toujours pas les armes et évoque des éléments valides et légitimes l'autorisant à contester le décompte... Des procédures ont ainsi été initiées par l'équipe de Trump concernant la Pennsylvanie, le Michigan, la Géorgie et le Nevada.
L'euro se cale sur les 1,18/$ ce soir. Le baril de brent remonte à 42,50$.

VALEURS EN HAUSSE

JC Decaux grimpe de 41%, suivi de Elior (+30%) avec CGG et Lisi

Unibail : +22% avec Klepierre (+18%), Air France KLM (+26%) et Carmila

Sodexo : +25% suivi de Accor (+24%) et ADP (+23%)

Icade : +21% avec Nanobiotix, Mercialys, Figeac Aero (+20%)

Pierre & Vacances : +19% suivi de Gl Events

Airbus s'adjuge 18%. Le géant de l'aéronautique a livré 72 appareils en octobre, marquant une nette progression de 26,3% par rapport à septembre. Comme le souligne Oddo BHF, ce chiffre consolide le commentaire du CEO d'Airbus qui indiquait que la cadence de 40 pour la famille A320 était à ses yeux solide en dépit de l'arrêt du mouvement de réintroduction des capacités depuis la fin de l'été. La société a par ailleurs enregistré 11 nouvelles commandes sur le mois, dont 6 ACJ TwoTwenty récemment commercialisés, 4 unités de la famille A320neo et 1 ACJ 320neo.

Société Générale (+18%) va à nouveau réorganiser et tailler dans les effectifs de sa Banque de Financement et d'Investissement (BFI). La Banque de la Défense vient ainsi d'annoncer la suppression d'environ 640 emplois en France, sans départs contraints. Certains projets sont liés à la mise en oeuvre des adaptations décidées et annoncées début août pour réduire le profil de risque des activités de produits structurés crédit et actions. Ces projets concernent ainsi les activités de marché et les fonctions associées et contribueraient à l'objectif de réduction de 450 ME des coûts d'ici 2022-2023 pour améliorer la rentabilité de ces activités, tout en maintenant une position de leader sur la franchise solutions d'investissement. Par ailleurs, le métier titres et certaines Directions centrales (risques, conformité, ressources humaines et communication) envisagent des ajustements d'organisation pour améliorer leur efficacité opérationnelle et répondre aux enjeux spécifiques de leurs activités.

Vinci : +16% avec Vallourec, Eiffage, Akka, BNP Paribas

Getlink : +15% en compagnie de Cie des Alpes

Renault : +14% avec Scor

Total gagne 14%. Dans le sillage des places boursières, le baril de pétrole pointe en forte hausse ce lundi, dans le vert pour la troisième séance consécutive. Malgré les craintes toujours fortes du côté de la demande, le regain d'appétit pour le risque et la baisse du dollar profitent au baril.

Safran : +13% avec Crédit Agricole (+12%) et Thales

Korian : +11% avec Valeo

Eurazeo bondit de plus de 11%. La société d'investissement est dopée par une note de Jefferies qui a rehaussé à l''achat' son opinion sur la valeur. A la suite de ce changement, les onze analystes, répertoriés par 'Bloomberg', qui suivent le titre recommandent sont désormais positifs sur la valeur. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 60 euros. Le groupe a par ailleurs annoncé un investissement de 56 millions d'euros dans l'acquisition de la majorité du capital de la marque suédoise de mode Axel Arigato.

VALEURS EN BAISSE

BioMerieux : recule de 12% avec Stedim

Ubisoft : -6% avec Neoen

Teleperformance : -5% avec Trigano

Neurones : -4% suivi de Iliad (-3%) et de Immobilière Dassault

Vos réactions doivent respecter nos CGU.