Clôture Paris : le CAC40 se rapproche des 5.300 points

Clôture Paris : le CAC40 se rapproche des 5.300 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 20 février 2018 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40, qui avait perdu 0,48% hier en l'absence de Wall Street, après trois séances consécutives de rebond, a repris 0,64% ce mardi, à 5.289 pts en clôture, dans une ambiance relativement calme en attendant plusieurs publications importantes de résultats en France dans les prochains jours. Aux Etats-Unis, Wall Street s'affiche en ordre dispersé actuellement, plombé en partie par la chute d'environ 10% du titre Walmart ce mardi, après une publication trimestrielle décevante de la part du géant américain de la grande distribution...

ECO ET DEVISES

En Allemagne, l'indice ZEW en repli en février. L'indice ressort en effet à 17,8 points après 20,4 en janvier, et contre 16,5 de consensus. L'indice relatif à la situation actuelle s'établit pour sa part à 92,3, contre 95,2 le mois précédent et 93,9 de consensus. L'indice ZEW est compilé chaque mois auprès d'environ 350 experts financiers. Il représente la différence entre la portion d'analystes optimistes et la portion d'analystes pessimistes pour le développement économique allemand à 6 mois.

Le marché de la dette américaine va être scruté de très près cette semaine. Les Etats-Unis se préparent à lever plus de 250 milliards de dollars d'obligations de court et moyen terme dans un contexte de remontée sensible des taux d'intérêt. A l'origine des récents soubresauts rencontrés sur les places boursières, les tensions sur les marchés obligataires ont placé ces derniers au centre de toutes les attentions.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,2347$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 61,6$ et le Brent s'affiche à 65$.

VALEURS EN HAUSSE

* Edenred (+6,5%) a dépassé ses objectifs et le consensus de place en 2017, notamment au niveau de la génération de liquidités, qui permet d'afficher un endettement moins élevé que prévu et de servir un dividende plus élevé que ce que le marché prévoyait. Le management se montre plutôt confiant pour 2018. Le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 1,34 milliard d'euros, en progression de 17,6% en glissement annuel (+9,1% en comparable sur les revenus opérationnels), tandis que le résultat opérationnel s'est apprécié de 18,1% à 437 millions d'euros, matérialisant une marge de 29,1%. Le bénéfice net part du groupe a atteint 247 ME, soit une vive progression de 37%.

* Victime la veille d'importants dégagements, Sopra Steria se rebiffe ce mardi en grimpant de 4,7%. Alors que le marché s'était focalisé lundi sur la génération de trésorerie décevante mise en relief dans la publication des résultats annuels, certains analystes relativisent cette faiblesse. C'est le cas de Bryan Garnier qui, dans une note d'analyse datée de ce jour, revalorise Sopra Steria à 199 euros l'action contre un précédent objectif de 181 euros.

* Vicat gagne 4,1% après les comptes 2017. En 2018, Vicat se fixe pour principal objectif d'améliorer sa rentabilité opérationnelle.

* Saint-Gobain grimpe de 2,9% après avoir enregistré deux séances consécutives de correction. Même scénario pour STMicroelectronics (+2,5%).

* Airbus (+2,2%). Akbar al-Baker, le patron de Qatar Airways, a profité de la livraison de son premier Airbus A350-1000 pour donner quelques indications sur l'avenir de sa flotte. Lors d'une conférence de presse organisée pour l'occasion à Toulouse, le dirigeant a indiqué qu'il pourrait décider de convertir certaines commandes d'A350-900 en A350-1000, précisant en revanche qu'il n'entendait pas pour le moment exercer son option sur trois gros porteur A380. Client de lancement du plus gros appareil de la famille A350, Qatar Airways a commandé au total 37 exemplaires de l'A350-1000.

* Sur le CAC40, Vivendi gagne aussi 1,6% avec Legrand (+1,8%) ou encore Total (+1,5%).

* BNP Paribas (+0,7%). BGL, la filiale au Luxembourg, va racheter ABN Amro Bank (Luxembourg) au groupe néerlandais. La transaction comprend la filiale ABN Amro Life.

* Unibail-Rodamco (+0,6%). Le PDG Christophe Cuvillier est en Australie pour convaincre les actionnaires de Westfield d'apporter à l'offre, malgré une dégradation de la parité d'échange proposée en décembre. Le dirigeant n'a pas l'intention de modifier son prix.

* Alstom a reçu de la RATP une commande de 20 métros MP14 de 5 voitures destinés à la ligne 11 du métro parisien, pour un montant de 157 ME. Il s'agit d'une levée d'option sur le contrat signé en 2015.

VALEURS EN BAISSE

* Eramet perd 5,2% avant la publication des résultats 2017.

* Bonduelle (-3,2%) poursuit son expansion en Amérique du Nord en signant avec Conagra un accord de rachat de l'activité fruits et légumes transformés Del Monte au Canada. La facture atteint 43 millions de dollars canadiens, a fait savoir l'acquéreur dans un communiqué, soit environ 27,6 millions d'euros.

* Carrefour recule de 1,8% après avoir aligné quatre séances de rebond.

* Sur le CAC40, Renault perd aussi de 1,1% avec Capgemini (-1,3%) ou encore Société Générale (+0,4%).

* DBV Technologies recule de 0,3%. La manne financière du laboratoire atteignait 137,9 millions d'euros au 31 décembre 2017, a fait savoir ce matin le laboratoire, contre 256,5 ME un an avant. Une différence de 118,6 ME qui s'explique par les coûts induits par l'arrivée des programmes de la société à des stades avancés, qui nécessitent des investissements plus lourds. Il y a actuellement 24.990.822 actions en circulation, un total qui pourrait atteindre 28.300.361 en intégrant l'exercice de la totalité des BSA, BSPCE, des options de souscription d'actions et l'acquisition définitive de toutes les actions de performance attribuées. La prochaine échéance majeure pour DBV est en fait celle de son rival Aimmune, qui doit dévoiler les résultats de la phase III du concurrent de Viaskin Peanut d'ici la fin du mois.

* LVMH (stable). Le PDG de Dior Homme, Serge Brunschwig, va prendre les rênes d'une autre maison de LVMH, Fendi, avec effet immédiat. Le groupe de Bernard Arnault en a fait l'annonce ce matin. Il prend la place de Pietro Beccari, qui devient PDG de Christian Dior Couture.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU