Clôture Paris : le CAC40 termine au-dessus de 6.300 points

Clôture Paris : le CAC40 termine au-dessus de 6.300 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 28 avril 2021 à 18h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Le CAC40 progresse encore de 0,53% ce mercredi et retrouve les 6.300 points. L'indice de la bourse de Paris s'est même permis d'inscrire un nouveau plus haut annuel à 6.320 points en séance, ce qui correspond à son meilleur niveau depuis plus de 20 ans. Beaucoup de hausses sont observées parmi les sociétés qui ont publié leurs trimestriels depuis hier.

Wall Street évolue en ordre dispersé en début de séance, les investisseurs se montrant prudents avant la Fed et Joe Biden. Deux évènements très importants sont en effet programmés ce mercredi aux Etats-Unis avec la décision de politique monétaire de la Réserve Fédérale et la première intervention du président américain devant le Congrès 100 jours après son arrivée au pouvoir. Les marchés suivront donc avec beaucoup d'intérêt le discours de Joe Biden tout à l'heure. Ce devrait être l'occasion pour le président démocrate de présenter le 2e volet de son plan de relance, baptisé "American Families Plan", qui serait doté de plus de 1.000 milliards de dollars. Les opérateurs s'intéressent plus particulièrement au financement du plan, qui sera assuré par des hausses d'impôts pour les ménages américaines les plus aisés.

La décision de politique monétaire de la Fed sera également logiquement scrutée de près ce soir, même si aucun bouleversement n'est attendu. Les investisseurs guetteront néanmoins le moindre indice sur le calendrier du point d'inflexion, autrement dit le moment où la Fed balisera le retrait progressif de son soutien monétaire pour accompagner la reprise économique.

VALEURS EN HAUSSE

* Les bancaires BNP Paribas et Société Générale dominent le palmarès du CAC40 sur des gains supérieurs à 3%. Le secteur est soutenu par les bons résultats de la Deutsche Bank et de Santander ainsi que par la remontée des rendements obligataires.

* Sanofi gagne 2,4% à 87,5 euros. Le géant pharmaceutique a dégagé au premier trimestre un résultat net des activités en hausse de 14,7% à 2,017 MdsE pour des ventes de 8,591 MdsE (+2,4% à changes constants), portées par le succès de Dupixent et le dynamisme des ventes de vaccins contre la grippe qui ont compensé la baisse des ventes de santé grand public. Le bénéfice par action (BNPA) des activités, une mesure très suivie par les investisseurs, est ressorti à 1,61 euro, en hausse de 15% à changes constants. Le groupe a confirmé viser pour 2021 une hausse autour de 10% de son BNPA des activités à taux de changes constants.

* Dassault Systèmes (+0,3% à 195,1 euros) : Le résultat opérationnel IFRS est en croissance de 53%. Le résultat opérationnel non-IFRS publié progresse de 19% à 397,4 millions d'euros et de 27% à taux de change constants. La marge opérationnelle non-IFRS a augmenté de 29,2% à 33,9%, avec une amélioration sous-jacente d'environ 510 points de base partiellement compensée par un impact net des effets de change d'environ 40 points de base. Le BNPA IFRS ressort à 0,66 euro, en croissance de 54% et le BNPA non-IFRS à 1,14 euro, en hausse de 20%, 28% à taux de change constants. Le flux de trésorerie opérationnelle s'inscrit en croissance de 40% à 642 millions d'euros.

* Sopra Steria (+3% à 154 euros) : Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021 de s'est élevé à 1.165,2 ME, en croissance de 2,2%. Les variations de périmètres ont eu un impact positif de 32,9 ME. L'effet des variations de devises a, quant à lui, été quasiment neutre (-1,4 ME). A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires s'est légèrement contracté de 0,5%.

* Wavestone progresse de 8% à 38,8 euros après avoir dévoilé un chiffre d'affaires consolidé 2020-2021 de 417,6 millions d'euros, supérieur à l'objectif relevé fin janvier de 410 ME. Il s'inscrit en repli limité de -1%. Dans la continuité du 3ème trimestre, la situation financière du cabinet a continué de se renforcer au cours du dernier trimestre de l'exercice. Au 31 mars, le groupe disposait d'une trésorerie nette de l'ordre de 32 ME.

* Bic bondit de 10% à 59,2 euros, les investisseurs saluant le très bon début d'exercice du fabricant de stylos, briquets et autres rasoirs. Au premier trimestre, le groupe a enregistré une marge opérationnelle ajustée de 14,7%, deux fois supérieure à son niveau de la même période de l'exercice précédent, pour des revenus en hausse de de 15,1% à 411 ME (+20,9% en comparable). Le bénéfice net a atteint 161,6 ME contre 25 ME un an auparavant.

VALEURS EN BAISSE

* Eutelsat (-3,2% à 10,5 euros) a conclu un accord avec OneWeb portant sur une prise de participation à hauteur d'environ 24%, devenant ainsi l'un des principaux actionnaires de la société aux côtés du gouvernement britannique et de Bharti Global. Eutelsat investira 550 Millions de Dollars dans OneWeb, avec une finalisation de l'opération attendue au second semestre 2021, sous réserve des autorisations réglementaires.

* Cegedim (-1 % à 27,3 euros) a enregistré au premier trimestre 2021 un chiffre d'affaires de 122,5 millions d'euros, en croissance de 0,8% en données publiées (+1% en données organiques) par rapport à 2020 et de 4,2% par rapport à 2019.

* Eurofins (-2% à 83,2 euros) a réalisé un nouveau trimestre assez exceptionnel, porté par la demande toujours très soutenue pour ses produits liés au Covid-19. Le spécialiste des services bio-analytiques a ainsi enregistré une croissance de 41,3% sur les trois premiers mois de l'année (+44,3% en organique) avec des revenus de 1,61 milliard d'euros, malgré des effets de change adverses de 3,7%. Le management a confirmé sa guidance annuelle tout en indiquant qu'il "il semble de plus en plus probable que les objectifs pour 2021 seront largement dépassés". Les objectifs de moyen terme ont également été réitérés.

* Plus forte baisse du CAC40, STM recule de 2,3% à 32 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.