Clôture Paris : le CAC40 termine au-dessus des 6.500 points

Clôture Paris : le CAC40 termine au-dessus des 6.500 points
Vue générale du Palais Brongniart, place de la bourse.

Boursier.com, publié le vendredi 04 juin 2021 à 18h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Le CAC40 a gagné 0,12% à 6.515 pts ce vendredi en clôture à l'issue d'une séance peu volatile. Très attendu cet après-midi, le rapport décevant sur la situation de l'emploi aux Etats-Unis a plutôt paradoxalement... rassuré les marchés sur les craintes inflationnistes du moment. En effet, les largesses monétaires des banques centrales pourront se poursuivre plus longtemps, en déduisent les investisseurs !

ECO ET DEVISES

Les chiffres américains de l'emploi ont donc déçu ce vendredi, économiquement parlant du moins, les créations de postes non-agricoles du mois de mai ressortant au nombre de 559.000, bien loin du consensus qui était de 650.000. La lecture du mois antérieur est tout de même révisée légèrement en hausse à 278.000. Le taux de chômage du mois de mai est par ailleurs moins important que prévu à 5,8%, contre 5,9% de consensus et 6,1% un mois avant. Le salaire horaire moyen a quant à lui augmenté bien plus que prévu, de +0,5% en comparaison du mois antérieur contre 0,2% de consensus. Les créations de postes dans le privé se sont établies au nombre de 492.000, contre 620.000 de consensus et 219.000 un mois plus tôt.
Le rapport sur l'emploi du mois d'avril avait rappelons-le déjà fortement déçu avec 'seulement' 266.000 créations de postes (initialement annoncées), quand les marchés en espéraient près d'un million.

A propos des plans budgétaires et fiscaux de l'administration Biden, notons que le président américain mise désormais sur un taux d'imposition minimum de 15% pour les entreprises pour s'offrir son plan d'infrastructures. Un accord bipartisan semble toujours assez compliqué compte tenu de divergences persistantes. Janet Yellen, Secrétaire US au Trésor, profitera de la réunion du G7 pour soutenir l'idée d'une imposition mondiale minimum des entreprises.
L'euro termine à 1,2175/$, tandis que le pétrole reste ferme à 71,50$ le brent. Le bitcoin retombe à 36.800$ environ sur Bitfinex, suite à un tweet d'Elon Musk citant la reine des cryptomonnaies, associée à un émoticône de coeur brisé !!!

VALEURS EN HAUSSE

SFL grimpe de 42% suite à l'opération financière annoncée hier. Une liquidité est offerte aux actionnaires de SFL par le biais d'une offre publique mixte simplifiée, initiée par Colonial, actionnaire majoritaire de la société. Elle porte sur les titres de SFL non encore détenus par Colonial et Predica. La parité de l'offre serait de 46,66 euros et 5 actions ordinaires Colonial pour 1 action SFL apportée.

Vallourec bondit de 8,8% avec Technip Energies qui grimpe de 5,5% et Nanobiotix

Quatrième séance de forte hausse pour TechnipFMC qui grimpe encore de 4,5%. Le groupe parapétrolier profite logiquement de la très bonne tenue des cours de l'or noir avec un WTI qui se négocie au plus haut depuis octobre 2018, mais il est également soutenu par le gain d'un beau contrat au Brésil. TechnipFMC a en effet remporté son premier contrat intégré d'ingénierie, de fourniture, de construction et d'installation (iEPCI) au Brésil auprès de Karoon Energy pour le développement du champ Patola. TechnipFMC explique avoir été choisi pour son excellence technique reconnue et sa capacité à fournir des solutions complètes et intégrées. La société s'appuiera sur ses actifs et son important contenu local, notamment ses usines d'équipements subsea et de conduites flexibles et sa base logistique. Les modalités financières n'ont pas été dévoilées.

Vilmorin : +3,5% avec Wavestone, Nexans

Bic : +3% suivi de Cegedim, Valneva, Stellantis

Manitou : +2,7% avec LNA et Mersen

BioMerieux : +2,5% avec Neurones, Argan, Inventiva

Bolloré : +2% suivi de Interparfums

Capgemini : +1,5% avec Scor, Eurofins, STM, Orpea

VALEURS EN BAISSE

Showroomprivé : -7,6% suivi de Mauna Kea (-4%) et de Atari

Europcar : -3% avec Figeac Aero, Esi Group

Air France KLM : -2% avec Tikehau, Xilam, Renault

Remy Cointreau reperd 1,5%. Bernstein a ramené son objectif de 129 à 122,5 euros ('performance de marché') et Barclays a réduit son objectif de 172 à 166 euros ('pondération en ligne').

Eramet : -1,5% avec Gl Events et Dassault Systèmes

EDF : -1% avec Faurecia, Michelin, SG, CNP.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.