Clôture Paris : le CAC40 termine la semaine au-dessus des 5.200 points !

Clôture Paris : le CAC40 termine la semaine au-dessus des 5.200 points !©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 22 février 2019 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC 40, parfaitement stable hier, a repris la pente ascendante ce vendredi, s'offrant un gain de 0,38%, et repassant ainsi au-dessus des 5.200 points (pour la première fois en clôture depuis le 10 octobre 2018), à 5.215 points ! L'indice parisien est une fois encore porté par les espoirs relatifs aux négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, alors que Donald Trump doit rencontrer aujourd'hui le vice-Premier ministre chinois Liu He. Depuis la fin du mois de décembre 2018, le CAC 40 a récupéré environ 14% ! Sur l'ensemble de la semaine, l'indice enregistre un rebond de 1,2%.

ECO ET DEVISES

Donald Trump doit s'entretenir ce vendredi à la Maison blanche avec le négociateur chinois en chef sur les questions commerciales, le vice-Premier ministre Liu He. L'objectif reste de parvenir à un accord avant la date butoir du 1er mars, limite fixée par Washington pour conclure un 'deal' global avant qu'une augmentation des taxes douanières de 10% à 25% ne soit appliquée à 200 milliards de dollars de produits chinois importés. Les négociations avaient déjà progressé la semaine dernière à Pékin, et semblent donc s'être révélées encore relativement productives cette semaine, malgré quelques pierres d'achoppement concernant les évolutions structurelles réclamées par l'administration Trump. Les échanges devraient porter notamment sur le transfert de technologies et la cybercriminalité, les droits de propriété intellectuelle, les services, la monnaie, l'agriculture et les barrières commerciales non douanières. Les exigences américaines obligeraient par ailleurs le président chinois Xi Jinping à mener à bien d'importantes réformes structurelles, croient savoir les sources de Reuters, selon lesquelles les Etats-Unis n'offriraient pas de réelles contreparties autres que la levée des taxes...

L'indice de confiance des milieux d'affaires allemands compilé par l'Institut Ifo a atteint 98,5 points en février, un niveau inférieur aux attentes (99 pour le consensus) et au plus bas depuis novembre 2014. En janvier, l'indicateur avait atteint 99,3 points. La composante évaluation actuelle ressort à 103,4 points (contre 103,9 au consensus et 104,3 en janvier) et la composante des attentes à 93,8 points (contre 94,2 au consensus et 94,2 le mois précédent).

Le taux d'inflation annuel de la zone euro s'est bien établi à 1,4% en janvier, contre 1,5% en décembre, vient de confirmer Eurostat dans son estimation finale. Un an auparavant, il était de 1,3%. Sur un mois, les prix à la consommation affichent un repli de 1%. L'inflation annuelle 'core' est de son côté confirmée à 1,1% après +0,9% en décembre.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1344$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 57,3$ et le Brent s'affiche à 67,2$.

VALEURS EN HAUSSE

* Sopra Steria s'envole de 17,8%. Le résultat opérationnel du groupe a été de 226,6 ME après prise en compte de -34,2 ME d'autres produits et charges opérationnels (-25,1 ME en 2017) comprenant notamment 30 ME de charges de réorganisation et de restructuration. La charge d'impôt s'est élevée à 82 ME contre 73,9 ME en 2017, faisant apparaître un taux d'imposition Groupe de 39,6 % du fait de la prise en compte d'éléments non récurrents pour environ 15 ME. La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence (Axway) a représenté 3,6 ME sur l'exercice (1,7 ME en 2017). Après prise en compte des intérêts minoritaires pour 3,6 ME, le résultat net part du Groupe a atteint 125,1 ME (172,5 ME en 2017). Le résultat de base par action s'est établi à 6,20 euros contre 8,53 euros l'année précédente.

* Edenred grimpe de 5,2% après avoir publié une hausse de 7,3% de son bénéfice d'exploitation (EBIT) à 461 millions d'euros en 2018, un chiffre en ligne avec ses objectifs, et a dit aborder 2019 avec confiance.

* Atos grimpe de 3,3% pour sa deuxième séance consécutive dans le vert.

* Sur le CAC40, ArcelorMittal monte aussi de 1,1% avec Airbus (+2,1%), Société Générale (+1,4%) ou encore Dassault Systemes (+1,3%).

* Thales gagne 0,6%. Le groupe a annoncé la signature d'un accord définitif avec Entrust Datacard, un des leaders des solutions d'identification et des transactions sécurisées, pour la cession de son activité de modules de sécurité matériels à usage général (GP HSM, General Purpose Hardware Security Module), qui opère de façon autonome et séparée depuis janvier 2019 sous la marque "nCipher Security".

VALEURS EN BAISSE

* Europcar chute de 7,9%. Le groupe a annoncé un résultat net annuel de 139 millions d'euros, en hausse de 128% par rapport à 2017, et a dit viser un chiffre d'affaires d'au moins trois milliards d'euros en 2019 et atteindre ainsi l'objectif 2020 avec un an d'avance.

* Eramet, qui a déjà plongé plus de 16% hier après sa publication, chute à nouveau de 5,1%.

* EDF recule de 2,8%. Goldman Sachs est repassé à 'neutre' sur le dossier avec un cours cible ajusté en baisse à 14,10 euros.

* Gaumont perd 2,5%. Le résultat net part du groupe de Gaumont ressort en perte de -8,8 ME en 2018 contre un bénéfice de 123 ME en 2017. Les résultats annuels 2017 et 2018 ne sont cependant pas comparables... En effet, le résultat 2017 incluait la plus-value réalisée sur la cession de la participation minoritaire de 34% dans Les Cinémas Pathé Gaumont pour 143,9 ME, ainsi qu'une contribution de cette activité aux résultats de Gaumont jusqu'à la date de cession de 8,4 ME.

* Saint-Gobain perd 1,6%. Le résultat d'exploitation à données comparables progresse de de +7,2% au second semestre, soit un rythme supérieur au premier semestre. Sur l'année, la croissance du résultat d'exploitation est de +4,5% à 3,1 Milliard d'Euros. Le résultat net courant gagne 6% à 1,7 Milliard d'Euros.

* Thermador cède 1%. Le résultat net part du groupe est en hausse de +3,3% à périmètre constant. Il s'établit à 27,1 ME (26,24 ME en 2017). En données publiées, le résultat net ressort à 29,14 ME pour +11,1% de croissance.

* Sur le CAC40, Veolia perd aussi 0,7% avec AccorHotels (-1,7%) ou encore Sanofi (-0,7%).

* Valeo (-0,2%). Le groupe a annoncé des résultats 2018 pénalisés par l'impact des nouvelles normes d'homologation WLTP et du ralentissement du marché automobile chinois mais conformes aux objectifs révisés qu'il s'était fixés en octobre, et le groupe communiquera ses nouveaux objectifs de moyen terme lors d'une journée investisseurs d'ici la fin de l'année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.