Clôture Paris : le CAC40 termine stable

Clôture Paris : le CAC40 termine stable©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 02 décembre 2020 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 a terminé en hausse symbolique de 0,02% ce mercredi à 5.583 pts dans un marché calme. Wall Street aussi consolide après ses records d'hier, tandis que les campagnes de vaccination contre le Covid-19 commencent à se mettre en place... Le Royaume-Uni a dégainé le premier, après avoir autorisé l'utilisation du vaccin développé par l'Américain Pfizer et de son partenaire allemand BioNTech. Le produit sera disponible dans tout le pays à partir de la semaine prochaine, promet le gouvernement britannique. Son usage a été validé par l'agence locale 'Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency' (MHRA). Il s'agit du premier vaccin contre le nouveau coronavirus approuvé, "une très bonne nouvelle" selon le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock. Pfizer a indiqué que les premières doses pourront être livrées immédiatement, évoquant "un accomplissement dans le combat contre la pandémie"...

ECO ET DEVISES

D'après le rapport d'ADP publié ce mercredi, les créations de postes dans le privé aux États-Unis pour le mois de novembre 2020 sont ressorties au nombre de 307.000, contre un consensus de marché de 450.000. Les créations du mois d'octobre sont ressorties au nombre de 404.000 en lecture révisée, soit une révision en hausse par rapport aux 365.000 auparavant estimées.
Les cours du pétrole pointent en légère hausse après l'annonce d'une petite baisse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée. D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close le 27 novembre ont en effet reculé de 0,7 million de barils à 488 mb, contre un consensus de -2 millions de barils. Les réserves d'essence ont augmenté de 3,5 millions de barils (contre une hausse de 2 mb anticipée par le marché), alors que les stocks de produits distillés ont progressé de 3,2 mb par rapport à la précédente semaine, contre un repli de 1,5 mb attendu. Le brent repasse les 48$ le baril ce soir à 48,30$.

Powell a délivré hier une intervention teintée d'un optimisme prudent, se réjouissant des avancées sur les vaccins, mais affichant sa vigilance face aux développements éventuels. Le président de la Fed, ainsi que le Secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, témoignent devant la Chambre des Représentants ce jour. Powell devrait encore insister sur le contraste entre l'optimisme de moyen terme et les risques de court terme pesant sur les entreprises et l'activité dans un contexte de possible résurgence de l'épidémie. Il devrait encore souligner l'intérêt du soutien fiscal. Mnuchin juge pour sa part que le Congrès devrait réattribuer les 455 milliards de dollars de fonds non utilisés dans le cadre du CARES Act, afin de constituer un nouveau package fiscal au support bipartisan.
L'euro reste ferme au-dessus des 1,20/$ à 1,2090 entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Sogeclair gagne 27%. Sogeclair est en négociation avancée et exclusive pour l'entrée de Dassault Systèmes au capital d'AV Simulation, filiale commune de Renault et d'Oktal (tête de la division Simulation de Sogeclair), dédiée à la simulation des solutions de mobilité automobile. L'augmentation de capital de près de 10 millions d'euros serait souscrite par Dassault Systèmes. A l'issue de cette augmentation, Oktal détiendrait 55,25%, Renault 29,75% et Dassault Systèmes 15% d'AV Simulation.

Lumibird : +8,8% avec Aures (+6%) et Navya

Solocal avance de 7,7%. Dans une note consacrée au groupe spécialisé dans la publicité et le marketing numérique, Midcap Partners affirme qu'avec un ratio VE/Ebitda 2022 estimé de 4 et une VE/CA de 1,4, la valorisation apparaît aberrante au regard de son business model à fort effet de levier et générateur d'abondants FCF. De plus, la société a retrouvé un niveau d'endettement soutenable lui permettant d'exécuter pleinement sa stratégie. Solocal est désormais plus résistant aux chocs économiques grâce au passage au modèle par abonnement. De quoi rester à l''achat' sur la valeur avec un objectif rehaussé de 4,7 à 5,3 euros.

BigBen : +4% après ses comptes, suivi de TechnipFMC

Iliad : +3,5% avec Wavestone après ses comptes

Interparfums (+3%) relève encore sa guidance annuelle. Le parfumeur, qui a vu le rebond observé au cours de l'été accéléré cet automne, particulièrement en octobre, vise désormais un chiffre d'affaires annuel de plus de 340 millions d'euros (contre 320 à 330 ME précédemment) et une marge opérationnelle allant de 7 à 8%. Philippe Santi, directeur général délégué, affirme : Nous parviendrons cette année, dans un contexte sans précédent, à maintenir un niveau de rentabilité tout à fait satisfaisant, et cela sans avoir compromis les conditions d'une reprise amorcée depuis quelques mois. Si celle-ci devait se confirmer, nous sommes convaincus de pouvoir renouer avec un rythme de croissance élevé et une profitabilité opérationnelle à 2 chiffres dès 2021".

Engie : +2% suivi de Carmila, Lectra, SG, Airbus, Elior

FNAC Darty : +1,5% avec Crédit Agricole, Renault, Balyo, Veolia, Accor

Total prend 1%. JP Morgan qui a dégradé la valeur à 'neutre' avec un objectif ajusté de 42 à 44 euros. Malgré cet abaissement, Total reste plébiscité par les analystes puisque si l'on se fie au consensus 'Bloomberg', 25 recommandent encore d''acheter' le titre alors que seulement 2 sont à 'conserver' et aucun à la vente. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 41,79 euros.

Sodexo : +1% avec Orange, Klepierre, Eramet, Eurazeo

Axa prend 0,7%. Les analystes sont nombreux à revenir sur Axa au lendemain de la présentation du plan stratégique "Driving Progress 2023" et des principaux objectifs financiers pour 2021-2023. L'assureur vise notamment une croissance de son résultat opérationnel par action de 3% à 7% par an en moyenne sur 2021-2023 et un taux de distribution des bénéfices par action de 55 à 65% concernant le dividende. Oddo BHF réitère son avis 'achat' et son objectif de 27 euros. Pour le broker, Axa va bénéficier des très fortes hausses tarifaires chez AXA XL, de son programme d'économies de coûts et du renforcement graduel de son bilan. La forte décote du titre semble excessive au regard de ses perspectives et de ses fondamentaux...

VALEURS EN BAISSE

Geci : -7% avec Nicox et Ipsen qui poursuit sa correction

Gensight : -6% avec Nanobiotix, SMCP

AST Groupe : -5 suivi de Voluntis et de X-Fab

Innate : -4% avec Catana et Claranova

JC Decaux : -3% suivi de Icade, et Lisi

BNP Paribas reperd 2,5% suivi de Derichebourg, Bic, STM, Valeo, Plastic Omnium

Saint-Gobain : -1,5% avec Faurecia, Nexans, Burelle, Michelin

PSA Groupe (-0,8%) lancera dès 2021 les versions 100% électriques de sa gamme de fourgonnettes. Depuis 2019, tous les nouveaux modèles lancés par Groupe PSA proposent une motorisation 100% électrique ou hybride rechargeable. L'objectif du groupe est de proposer une gamme totalement électrifiée en 2025. Après le lancement, en 2020, des versions électriques des gammes fourgons compacts (Van-D) et fourgons lourd (Van-E), les quatre marques Peugeot, Citroën, Opel et Vauxhall complètent en 2021 leur offre par des versions 100% électriques de leurs fourgonnettes (Van-B) et déclinaisons véhicules particuliers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.