Clôture Paris : légère progression du CAC40 avec une avalanche de chiffres trimestriels

Clôture Paris : légère progression du CAC40 avec une avalanche de chiffres trimestriels©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 26 avril 2019 à 18h00

Ce vendredi, le CAC40 a peu évolué en cours de séance pour terminer la journée sur un léger gain de 0,21% à 5.569 points. La journée a été animée par un grand nombre de publications trimestrielles sur des valeurs emblématiques de la cote parisienne. Du côté des accueils favorables, on retient Valeo, Sanofi ou Renault. En revanche, Capgemini ou TechnipFMC ont perdu du terrain. Aux Etats-Unis, le début de séance est incertain avec des annonces favorables du côté de Ford mais un fort repli d'Intel qui a abaissé ses prévisions de revenus pour l'ensemble de l'exercice. Sur le marché des changes, l'Euro demeure sur des plus bas depuis deux ans face au billet vert à 1,115$ alors que la dynamique de croissance demeure en faveur des Etats-Unis. A noter enfin que le prix du pétrole consolide autour de 71,8 Dollars après avoir atteint des plus hauts depuis octobre dernier.

Le PIB américain du premier trimestre 2019 est ressortie à +3,2%, soit très largement au-dessus du consensus qui s'établissait à 2,3%. Quant à l'indice final du sentiment des consommateurs américains de l'Université du Michigan pour le mois d'avril 2019, il est ressorti conforme aux attentes à 97,2.

Valeurs en hausse

Sanofi (+3,5% à 76,2 Euros). Sur le premier trimestre, le résultat net du groupe pharmaceutique s'est élevé à 1 765 ME, en progression de 10,5% et de 9% à données constantes. La marge nette a progressé de 0,8 point par rapport au premier trimestre 2018 à 21%. Sur la période, le bénéfice net par action a atteint 1,42 Euro, soit une augmentation de 10,9% et de 9,4% à TCC.

Renault (+2,2%à 60,90 Euros) enregistre un chiffre d'affaires de 12,5 MdsE au premier trimestre, soit un repli de 4,8%. A taux de change et périmètre constants, la baisse est de 2,7 %. Les ventes du constructeur baissent de 5,6 % à 908.348 véhicules sur un marché mondial qui décroît de 7,2 %. Renault devrait proposer par ailleurs à Nissan, dont il détient 43,4% du capital, de créer une compagnie holding commune au sein de laquelle les deux constructeurs désigneraient un nombre presque équivalent d'administrateurs. C'est ce qu'affirme le journal 'Nikkei'.

Saint-Gobain (+1% 36,14 Euros) a annoncé une hausse de 5,7% de son chiffre d'affaires au premier trimestre et confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice.

Suez (+2,4% à 12,5 Euros) a vu son chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019 s'élever à 4,21 MdsE, soit une progression organique de +3,7%. La progression de l'activité des divisions Water Technologies & Solutions et International, dont les chiffres d'affaires croissent respectivement de +8,5 % et +4,5 % en organique, continue de tirer la croissance du Groupe.

Safran (+3,3% à 129,3 Euros) a dévoilé un chiffre d'affaires ajusté du 1er trimestre 2019 qui s'établit à 5,78 MdsE, contre 4,22 MdsE au 1er trimestre 2018, représentant une hausse de 36,9 % sur une base publiée. Safran indique être en avance sur ses perspectives 2019 puisque la performance organique du groupe au cours des premiers mois de l'année évolue à un rythme supérieur aux perspectives 2019.

Sopra Steria (+7,5% à 117,7 Euros). La croissance du 1er trimestre 2019 a été forte. "Elle reflète le bon positionnement des offres de Sopra Steria et la dynamique du marché européen des services du numérique, tirée par la transformation digitale des entreprises", se félicite le groupe. Sur la période, le chiffre d'affaires a ainsi augmenté de 10%. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires a progressé de 7,3 %.

Valeo (+6,6% à 32,88 Euros) affiche au premier trimestre un chiffre d'affaires consolidé de 4,84 milliards d'euros, à -1% et à -3% à périmètre et taux de change constants. Le chiffre d'affaires première monte ressort à 4,12 MdsE, en baisse de 3% à périmètre et taux de change constants, soit une surperformance de 4 points par rapport à la production automobile mondiale. Le chiffre d'affaires du marché du remplacement ressort en baisse de 4% en données reportées ainsi qu'à périmètre et taux de change constants.

SEB (+2,4% à 161,50 Euros) a réalisé un chiffre d'affaires de 1.722 ME au 1er trimestre 2019, en progression de 10,4 % sur un an, incluant une croissance organique de 8,5%. L'effet périmètre comprend notamment la consolidation sur 2 mois de la société américaine nouvellement acquise Wilbur Curtis, spécialisée dans le café filtre professionnel, dont la contribution aux ventes s'élève à 12 ME.

Ipsos (+14% à 26,30 Euros). Pour le premier trimestre 2019, le chiffre d'affaires a atteint un niveau record de 422,1 ME, en croissance de 15% par rapport au premier trimestre 2018. Chacune des branches a joué un rôle positif, ajoute le groupe. Ipsos confirme ses objectifs 2019, à savoir une croissance organique comprise entre 2 et 4% et une stabilité de sa marge opérationnelle autour de 10%.

Amundi (+0,8% à 63,15 Euros) affiche un résultat net ajusté sur le T1 2019 à 247 ME, en hausse de +3,2% par rapport au T1 2018 et de +10% par rapport au T4 2018.

Bureau Veritas (+0,3% à 22,10 Euros). Le chiffre d'affaires est de 1,175 Milliard d'Euros au T1 2019, en hausse de +6,8% par rapport à l'exercice précédent dont +5,8% à taux de change constant.

Valeurs en baisse

Total (-1% à 49,30 Euros) a fait état d'une baisse de son bénéfice net ajusté de 4% à 2,76 Milliards de Dollars à fin mars mais a confirmé ses objectifs annuels, dont celui d'une hausse de sa production pour 2019, sur des niveaux records.

Air Liquide (-0,2% à 118,75 Euros) a vu ses ventes trimestrielles atteindre 5,44 Milliards d'Euros, en croissance de +8,6% en chiffres publiés et de +5% en comparable, reflétant la bonne tenue de l'ensemble des activités du Groupe ainsi que l'évolution positive des taux de change. Toutes les activités progressent, que ce soient les Gaz & Services, l'Ingénierie & Construction ou les Marchés Globaux & Technologies.

TechnipFMC (-1,7% à 22 Euros) a publié des résultats en repli et inférieurs aux attentes pour le premier trimestre, mais en engrangeant pour 6,2 Milliards de Dollars de commandes, soit un plus haut depuis le quatrième trimestre 2014. Sur l'ensemble de l'année, TechnipFMC table sur un chiffre d'affaires compris dans une fourchette de 5,4 à 5,7 Mds$ pour le Subsea avec une Marge d'EBITDA d'au moins 11%. Dans la partie onshore/offshore, le groupe a relevé sa guidance en visant désormais un chiffre d'affaires compris entre 6 et 6,3 Mds$ avec une marge d'EBITDA.

Casino (-5,7% à 37,5 Euros). Le chiffre d'affaires est en croissance de +4,3% en organique et de +3% en comparable sur le T1 2019. Casino a confirmé l'ensemble de ses objectifs annuels, mais le ralentissement en France inquiète toujours.

Nexity (-0,6% à 41,50 Euros) a annoncé pour les 3 premiers mois de l'année un chiffre d'affaires total de 881 ME, en progression de 14% par rapport au T1 2018 hors impact de l'intégration d'Aegide-Domitys et autres effets de périmètre. Sur 12 mois, le groupe évoque une forte progression du chiffre d'affaires pour tous ses métiers, et estime ses perspectives confortées. Chiffre d'affaires et EBITDA sont donc attendus en 2019 en croissance d'au moins 5%.

Capgemini (-5% à 108,25 Euros) a réalisé au 1er trimestre 2019 un chiffre d'affaires consolidé de 3.441 ME, en hausse de 9,2% à taux de change courants par rapport au même trimestre de l'année 2018. La croissance à taux de change constants s'élève à 6,7%. La croissance organique, c'est-à-dire hors impact des taux de change et des variations de périmètre, est de 5% sur la période.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.