Clôture Paris : les prises de bénéfices se confirment

Clôture Paris : les prises de bénéfices se confirment©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 22 mars 2021 à 18h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Le CAC40 a de nouveau perdu 0,49% à 5.968 points ce lundi en clôture sur de nouvelles prises de profits. Alors que la situation sanitaire reste inquiétante en Europe, les nouvelles mesures de restriction continuent de peser sur la tendance. La tension sur les taux longs maintient aussi la pression. Le rendement du T-Bond à 10 ans s'affiche ce jour à 1,69%, alors que celui du '30 ans' ressort à 2,4%.

ECO ET DEVISES

L'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago pour le mois de février 2021 est ressorti négatif à -1,09, contre +0,75 un mois avant (lecture révisée) et +0,72 de consensus de place. La moyenne à trois mois de cet indice passe légèrement dans le rouge. Rappelons qu'une lecture négative de l'indicateur signale une expansion inférieure à la normale.

D'après la National Association of Realtors américaine ce lundi, les reventes de logements existants aux États-Unis pour le mois de février 2021 sont ressorties au rythme de 6,22 millions d'unités, ce qui représente un recul de près de 7% en comparaison du mois antérieur. Le consensus se situait à 6,5 millions d'unités.

Jerome Powell, le président de la Fed, intervenait ce jour lors d'un événement de la BIS - 'Bank for International Settlements' (Banque des Règlements Internationaux), puis demain et mercredi, entendu cette fois par le Congrès. Notons que la Secrétaire au Trésor et ex-patronne de la Fed, Janet Yellen, témoignera aussi mardi et mercredi devant la Commission des services financiers de la Chambre des représentants, puis devant la Commission bancaire du Sénat.
Powell, lors de l'événement du jour de la BIS sur les devises digitales, a confirmé qu'il ne s'agissait pas de se presser de ce point de vue... La Fed poursuit les expérimentations à propos du dollar digital, mais rien ne semble donc imminent. Le leader de la banque centrale américaine souligne qu'il ne veut pas déstabiliser le système. Par ailleurs, Powell estime que les actifs digitaux sont plus comparables à l'or qu'au dollar, et souligne qu'il n'y a pas de lien entre les projets de la Fed et certaines devises telles que le bitcoin.

Les banquiers centraux domineront la scène tout au long de la semaine, avec des interventions multiples du côté de la Fed, mais aussi de la Banque du Japon, de la Banque d'Angleterre et de la Banque populaire de Chine. La BCE sera aussi de la partie. En attendant, l'euro remonte légèrement à 1,1940/$ entre banques. Le pétrole consolide sur les 64$ le brent...

VALEURS EN HAUSSE

Atari flambe encore de 18%, alors que la valorisation du token Atari dépasse désormais 115 ME.

Guillemot : +10% avec Rallye (+8%) et Lectra (+7%)

Geci : +5% suivi de Metabolic, Valneva et McPhy

Neoen : +4,5% avec Technip Energies, Ose

Aubay : +4% suivi de Innate, Mersen, Boiron

STM : +3,5% avec Groupe Gorgé, Albioma, Infotel, Eurofins

Savencia : +3% avec GTT, Atema

Sartorius Stedim : +2,5% avec Vilmorin

Varallia : +2% avec DS, Orpea, SopraSteria, Bastide et Wavestone

Suez s'adjuge 1% après que le groupe présidé par Philippe Varin s'est dit prêt à engager des discussions avec Veolia sur la base d'une offre ferme de reprise de certaines de ses activités présentée par les fonds Ardian et Global Infrastructure Partners. Ces deux derniers proposent de reprendre la totalité des activités françaises "Eau" et "Recyclage et Valorisation" de Suez auxquelles s'ajoutent plusieurs activités "Eau et Technologie" à l'international, pour un montant de 11,9 milliards d'euros. Un montant qui dépasse légèrement la capitalisation actuelle de Suez... Réagissant très rapidement à ces annonces, Veolia a indiqué ne pas être "intéressé par le démantèlement de Suez proposé par M. Philippe Varin" et qu'il ne vendrait ni n'échangerait ses 29,9% au capital de son concurrent. Antoine Frérot, le patron du numéro un mondial du groupe de services aux entreprises et à l'environnement, accuse d'ailleurs les dirigeants de Suez de "favoriser leur intérêt personnel et patrimonial en offrant à deux fonds court-termistes de choisir à la carte leurs actifs" dans le cadre d'une "offre fantôme". Si aucun accord n'est trouvé d'ici le 20 avril, Suez a prévenu qu'il poursuivrait sa revue stratégique, en vendant potentiellement les actifs clés qui intéressent Veolia.

VALEURS EN BAISSE

CGG : -5% avec Valeo et SMCP

Medincell : -4,5% suivi de Plastic Omnium (-5%) victime d'une dégradation de la firme JP Morgan, qui a abaissé sa recommandation de 'surpondérer' à 'neutre' et a ajusté dans le même temps son objectif de cours de 40 euros à 38 euros sur le dossier du leader des systèmes de carrosserie intelligents, des systèmes d'énergie propre et des modules pour l'automobile.

Vallourec : -3,5% avec Orapi, Klepierre, Mercialys, Figeac Aero

Gecina : -2,5% suivi de Catana

Groupe ADP perd 2%. Le secteur du transport aérien est malmené, l'évolution de la crise sanitaire en Europe et les nouvelles mesures de restrictions dans plusieurs pays repoussant encore les perspectives de reprise du trafic.

Safran : -2% avec Tessi

Veolia Environnement reperd 2% en réaction aux nouvelles propositions de Suez.

Vinci : -1,8% avec AXA, Bouygues, Accor, Chargeurs, Air France KLM, Renault, Alten et LNA

Vos réactions doivent respecter nos CGU.