Clôture Paris : pas de rebond pour le CAC40

Clôture Paris : pas de rebond pour le CAC40
bourse

Boursier.com, publié le lundi 26 mars 2018 à 18h00

LA TENDANCE

Malgré une tentative de rebond en première partie de séance, le CAC40 a repiqué du nez ce lundi après-midi, clôturant en baisse de 0,57% à 5.066 points, et enregistrant ainsi une quatrième séance consécutive dans le rouge pour une perte cumulée d'environ 3,6%... Outre-Atlantique, Wall Street reprend pourtant de la hauteur en ce début de semaine, alors que les tensions commerciales entre les Etats-Unis et le Chine, particulièrement vives en fin de semaine dernière, semblent quelque peu s'apaiser. La place américaine profite également aujourd'hui du rebond de certains poids lourds US de la cote tels que Microsoft et Apple. Facebook reste de son côté déprimé...

ECO ET DEVISES

Le déficit public français a atteint l'équivalent de 2,6% du produit intérieur brut en 2017, soit une baisse de 0,8 point par rapport à 2016. Grâce à ce repli, la France est de retour dans la norme du pacte de stabilité européen pour la première fois depuis dix ans, annonce lundi l'Insee...

La Chine serait prête à entamer des discussions avec les Etats-Unis afin de résoudre les conflits commerciaux actuels. C'est du moins ce qu'a laissé entendre le ministère chinois aux affaires étrangères ce lundi, alors que Donald Trump avait signé en fin de semaine dernière un décret prévoyant de taxer jusqu'à 60 milliards de dollars de marchandises chinoises importées aux États-Unis. En outre, Washington prévoyait alors d'imposer des restrictions à la Chine en matière d'acquisitions et de transferts de technologie... Le Secrétaire américain au trésor Steven Mnuchin dit également espérer un accord avec la Chine, afin d'éviter la guerre commerciale. "Nous allons mettre en place nos tarifs. Nous y travaillons. Nous travaillons également sur des restrictions d'investissement, mais nous menons simultanément des négociations avec les Chinois pour voir si nous pouvons parvenir à un accord", a déclaré Mnuchin hier sur Fox News. "Nous avons des conversations très productives avec eux. J'espère prudemment que nous parviendrons à un accord, mais sinon, nous appliquerons ces taxes. Nous ne les mettrons pas en veille, à moins que nous parvenions à un accord acceptable que le président puisse signer".

Sur le front économique américain, l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago pour le mois de février 2018 est ressorti à 0,88, contre 0,05 de consensus et 0,02 pour la lecture révisée du mois antérieur... L'indice manufacturier de la Fed de Dallas pour le mois de mars s'est élevé à 21,4, contre un consensus de 31 pour l'activité générale)...

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,2444$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 65,3$ et le Brent s'affiche à 69,9$.

VALEURS EN HAUSSE

* Naturex bondit de 41,7% ! Givaudan s'est offert le bloc de contrôle de l'entreprise française, soit 40,6% du capital, ce qui l'oblige à proposer une porte de sortie aux autres actionnaires. Le curseur a été placé à 135 euros, soit une prime de 42,1% sur le cours de clôture de vendredi, 95 euros. Le pic historique de l'action datait du 20 octobre dernier à 99,27 euros. L'opération valorise Naturex 522 ME.

* Archos grimpe de 4,9%. L'entreprise a décidé de se structurer en quatre pôles. Les solutions mobiles (smartphones et tablettes) côtoieront les : maison connectée & IoT, la mobilité urbaine et la sécurité & échanges dans les blockchains. Cette dernière division est à l'origine de la flambée de 50% de l'action en février, après l'annonce de la sortie d'un porte-monnaie électronique pour garantir la sécurité des transactions en cryptomonnaies. Archos bénéficie de l'engouement pour les bitcoins et des équivalents, même s'il faudra concrétiser l'essai dans le chiffre d'affaires. Le management semble déterminé à renforcer l'innovation dans les domaines à forte valeur ajoutée, car le marché des smartphones d'entrée de gamme est de plus en plus concurrentiel.

* PSA Groupe gagne 1,2%. PSA a, aussi, des ambitions dans les services financiers automobiles en Chine. La captive financière du groupe Banque PSA Finance a créé une entreprise commune avec Dongfeng Motor et Dongfeng Peugeot Citroën Automobiles pour proposer du leasing à la clientèle chinoise. La structure disposera de 300 millions de renminbi (environ 38,4 millions d'euros) et sera détenue à 50% par DPCA. Dongfeng Motor et Banque PSA Finance seront à la tête de 25% chacun. Les offres de location longue durée concerneront les marques Peugeot, Citroën et DS.

* CGG (+0,5%). C'est Sophie Zurquiyah qui va prendre la direction générale à la place de Jean-Georges Malcor, à partir du 26 avril. Elle était jusque-là COO de la division GGR. Elle avait rejoint CGG en 2013 après être passée par Schlumberger.

* Alstom gagne 0,5%. Alstom et Siemens Mobility ont signé leur accord de rapprochement dans les transports. Comme prévu, Roland Busch serait président et Henri Poupart-Lafarge directeur général. Le conseil d'administration de l'entité combinée sera composé de 11 membres. L'opération devrait être réalisée à la fin de l'année civile 2018.

* LVMH (+0,4%). En ouverture du bal des publications trimestrielles dans le luxe, LVMH entrera en piste le 9 avril prochain pour dévoiler son chiffre d'affaires relatif aux trois premiers mois de 2018. En amont de cette échéance, l'équipe d'analystes de Berenberg a choisi de relever le curseur sur le groupe de Bernard Arnault en retenant un cours cible de 280 euros contre 270 euros précédemment.

* Renault monte aussi de 0,3% après trois séance consécutives de correction.

VALEURS EN BAISSE

* Atari recule de 7,6% et enregistre ainsi une quatrième séance consécutive de nette baisse.

* Ubisoft rend 3,2%. Le titre était monté jusqu'à 72,6 euros la semaine dernière après la sortie du capital de Vivendi et l'entrée du chinois Tencent.

* TechnipFMC (-2,6%) a signé un triplé en cette fin de mois de mars, trois contrats signés dans trois régions différentes officialisés ce 26 mars. Le groupe opérera en Méditerranée, au large de la Malaisie et dans le Golfe du Mexique.

* Atos recule de 2,1%. Siemens et Atos vont injecter 100 millions d'euros de plus dans leur coopération stratégique entamée en 2011. Le programme d'innovation et d'investissement totalisera ainsi 330 ME, le triple de la somme qui avait été investie à l'origine. La collaboration porte sur l'exploitation de données, l'intelligence artificielle, la connectivité IoT avancée, la cybersécurité et les technologies et services digitaux.

* Valeo cède encore 2% pour sa troisième séance consécutive de correction.

* Bouygues (-1%) a annoncé officiellement le rachat de la division "Engineering Services" de l'énergéticien suisse Alpiq, c'est-à-dire un périmètre comprenant InTec et Kraftanlagen München, qui sont notamment des spécialistes de la technique des bâtiments. Le montant sera de 850 MCH en valeur d'entreprise.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU