Clôture Paris : stable !

Clôture Paris : stable !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 03 février 2021 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 qui gagnait encore plus de 1% ce matin, jusqu'à 5.626 points, après des progressions de +1,16% lundi et +1,86% mardi, est revenu à l'équilibre en clôture à 5.563 pts. Emmanuel Macron a tenté de rassurer hier soir sur le fait que la France serait en mesure de proposer un vaccin à toute sa population adulte avant la fin de l'été, en prenant en compte les contrats signés au niveau européen...
Wall Street hésite aussi ce soir malgré les très bons chiffres d'Alphabet ou les bonnes statistiques de l'emploi et des services.

ECO ET DEVISES

D'après le dernier rapport d'ADP sur le sujet, le nombre de créations de postes dans le privé aux États-Unis pour le mois de janvier 2021 est ressorti à 174.000, près de quatre fois plus que prévu, puisque le consensus tablait sur 50.000. Il s'agit donc d'une très bonne surprise concernant le marché du travail américain, à deux jours par ailleurs du rapport gouvernemental mensuel sur la situation de l'emploi. Les destructions de postes dans le privé pour le mois de décembre 2020 ont par ailleurs été revues à 78.000, contre une précédente estimation de 123.000.
L'indice PMI composite final américain du mois de janvier 2021 est ressorti à 58,7, contre 58 de consensus et 55,3 un mois avant. L'indice PMI des services s'est établi à 58,3, contre 57,5 de consensus de marché et 57,5 pour sa lecture préliminaire ('flash'). Ainsi, ces indicateurs signalent une expansion toujours robuste de l'activité nationale américaine en janvier.

Les cours du pétrole restent bien orientés après l'annonce d'une petite baisse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée. Le baril de brent grimpe à près de 59$. D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close le 29 janvier ont en effet reculé de 1,1 million de barils à 475,7 mb, alors que le consensus tablait sur une baisse de 2,3 millions de barils. Les réserves d'essence ont en revanche augmenté de 4,5 millions de barils (contre une hausse de 1,5 mb anticipée par le marché), alors que les stocks de produits distillés sont restés stables par rapport à la précédente semaine, contre une baisse de 0,5 mb attendue.

Notons que le grand rendez-vous économique de la semaine aux USA est celui du rapport sur l'emploi de janvier, vendredi à 14h30 (consensus 50.000 créations de postes non-agricoles, 6,7% de taux de chômage).

VALEURS EN HAUSSE

Lysogene : +10% suivi de Assystem (+8%)

Séché remonte de 7% avec McPhy (+6%)

Roche Bobois grimpe de 7% de retour à plus de 20 euros. Le chiffre d'affaires du 4ème trimestre 2020 est ressorti à 86,5 ME, soit une croissance de 17,9% à changes courants et de +20% à changes constants. Cette performance confirme le retour à la croissance observé au 3ème trimestre. Roche Bobois SA a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 266 ME en repli limité de 3,2% à taux de changes courants et -2,8% à taux de changes constants. Au vu du bon niveau de prises de commandes enregistré au 4ème trimestre 2020, la société anticipe une nette croissance de son chiffre d'affaires au 1er semestre 2021 soutenue par un effet de base favorable... Portzamparc parle d'une "excellente publication" et a relevé son objectif de cours de 19 à 23,5 euros sur le dossier. Midcap Partners a revalorisé de son côté le titre de 18,8 à 21 euros en étant aussi à l'achat.

Inventiva : +5% en compagnie de Metabolic

Renault gagne 4,7%. L 'Association des constructeurs européens d'automobiles anticipe un rebond du marché européen d'environ 10% cette année. Après un exercice 2020 historiquement mauvais (-23,7%), l'ACEA estime que les retombées de la pandémie de Covid-19 devraient persister jusqu'au premier trimestre, mais table sur un redressement au cours du second semestre, à mesure que les programmes de vaccination progresseront.

Chargeurs : +4% avec Wavestone, IPSOS, Xilam

BigBen : +3,5% suivi de Akwel, Fermentalg, Haulotte

SQLI : +3% avec 2CRSI, Voltalia

Publicis gagne 2,5%, les investisseurs saluant la meilleure résistance qu'attendu du groupe au quatrième trimestre ainsi qu'une guidance plutôt rassurante pour 2021. Publicis a enregistré une croissance organique de -3,9% sur les trois derniers mois de l'année après -5,6% au trimestre précédent, et contre un recul de 7,1% attendue par le marché. Sur l'ensemble de 2020, le revenu net est ressorti à 9,712 milliards d'euros, en baisse de 0,9%, globalement en ligne avec les attentes, tandis que l'EBITA s'est établi à 1,558 MdE, contre un consensus de 1,413 MdE.

Trigano : +2,5% avec Innate, Bic et M&P

Jacquet Metal : +2% suivi de Coface, Devoteam, Tessi, Engie

Michelin : +1,8% avec Ipsen, Veolia, Spie et Valeo

VALEURS EN BAISSE

Europcar : -4% avec Electro Power et Synergie (-3%)

Rallye : -2,5% avec Lectra, Plastivaloire et Casino

Navya : -2% suivi de Remy Cointreau, Sword et Derichebourg

Pierre et Vacances Center Parcs (-1,8%) a confirmé que le Président du Tribunal de Commerce de Paris a ouvert, ce 2 février, une procédure de conciliation à l'égard de Pierre et Vacances SA et de certaines de ses filiales. Elle court pour une durée de 4 mois, éventuellement prorogeable.

Orpea : -1,8% avec Getlink

Valneva : -1,5% suivi de Cie des Alpes, ID Logistics, Catana

Korian : -1% avec Colas, Sodexo, Euronext, Crit, Essilor, Icade

TechnipFMC reperd 0,3%, malgré la fermeté des cours du brut revenus au plus haut depuis un an. Parmi les derniers avis, Berenberg reste prudent et a dégradé le dossier à 'conserver' avec un objectif de cours ajusté de 10,3 à 10,5 euros en attendant la scission du dossier en deux leaders industriels, indépendants et cotés en bourse : TechnipFMC et Technip Energies. La transaction devrait être structurée sous forme de 'spin-off' d'une part majoritaire du segment Technip Energies de TechnipFMC. La scission devrait être finalisée au cours du premier trimestre 2021 sous réserve des autorisations et conditions réglementaires habituelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.