Clôture Paris : timide hausse pour débuter le mois de mai

Clôture Paris : timide hausse pour débuter le mois de mai©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 02 mai 2018 à 18h00

LA TENDANCE

Après un mois d'avril particulièrement solide en bourse, avec un CAC40 qui affiche une performance mensuelle de près de 7%, l'indice parisien a débuté le mois de mai sur un gain timide de 0,16% à 5.529 points en clôture (quatrième séance consécutive de hausse).

Les regards sont tournés en ce milieu de semaine vers les Etats-Unis, alors que la Fed publiera dans la soirée son traditionnel communiqué monétaire. Si le statu quo sur les taux est largement anticipé, la Banque centrale américaine pourrait donner des indices concernant le calendrier et le nombre des prochaines hausses du taux des fed funds, alors que les inquiétudes sur une accélération de l'inflation, qui conduirait la Fed à durcir sa politique, sont toujours présentes...

Du côté des valeurs, Apple est incontestablement la vedette du jour, avec une hausse de plus de 4% à Wall Street suite à une publication trimestrielle solide. STMicroelectronics en profite d'ailleurs pour se placer en tête des progressions du CAC40 ce mercredi.

A noter enfin que l'euro poursuit sa décrue, avec une parité euro/dollar qui passe sous la barre de 1,20.

ECO ET DEVISES

D'après le dernier rapport d'ADP concernant l'emploi privé non-agricole aux États-Unis, pour le mois d'avril 2018, les créations de postes se sont établies au nombre de 204.000, alors que le consensus de place était de 190.000 sur la période considérée. Les créations de postes dans le privé pour le mois de mars, auparavant estimées à 241.000, ont été néanmoins révisées en baisse à 228.000. Les créations de postes mesurées par ADP dépassent les 200.000 depuis six mois. En avril 2018, les petites entreprises ont généré 62.000 emplois, contre 88.000 pour les moyennes et 54.000 pour les grandes entreprises. Le secteur de la production de biens a créé 44.000 postes, contre 160.000 pour le segment des services, détaille encore ADP. Globalement, le rapport du jour n'offre donc pas de surprise évidente concernant le marché de l'emploi aux États-Unis...

D'après le Département américain à l'énergie ce mercredi, les stocks domestiques de brut pour la semaine close au 27 avril, hors réserve stratégique, ont progressé de 6,2 millions de barils en comparaison de la semaine antérieure. Le consensus des économistes était logé à +1 million de barils sur la période. Les stocks d'essence ont augmenté quant à eux de 1,2 million de barils. Les stocks de distillés, enfin, ont régressé de 3,9 millions de barils par rapport à la semaine précédente.

Enfin, le communiqué monétaire de la Fed sera dévoilé à 20 heures, à l'issue d'une réunion qui avait débuté hier mardi. Le taux des fonds fédéraux est attendu inchangé entre 1,50 et 1,75% (probabilité de 94,3% selon l'outil FedWatch du CME Group). La prochaine hausse des taux devrait intervenir le 13 juin, avec un taux porté entre 1,75% et 2% (probabilité de plus de 94%)...

Il n'y aura pas de conférence de presse de Jerome Powell ce soir, pas plus d'ailleurs que de mise à jour des prévisions économiques de la Fed.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1974$. Du côté du pétrole, le baril WTI s'affiche à 67,3$, et le Brent ressort à 72,8$.

VALEURS EN HAUSSE

* Air France KLM grimpe de 6,3%. A l'origine du rebond du jour, des informations faisant état d'une baisse de la participation des pilotes à la grève chez Air France. La compagnie aérienne a indiqué dans un communiqué publié ce jour qu'elle estimait à seulement 18,8% la proportion des grévistes chez les pilotes, contre un peu plus de 27% une semaine plus tôt. Air France évalue par ailleurs à 18% la participation chez les hôtesses et stewards et à 10% celle des personnels au sol, sachant que ces chiffres sont jugés sous-évalués par les syndicats.

* STMicroelectronics s'adjuge 4,5%. Le titre bénéficie indirectement de la solide publication d'Apple avec des résultats du second trimestre fiscal au-dessus des attentes. Apple a vendu sur la période 52,2 millions d'iPhone, en hausse de 3% par rapport à l'an dernier. Les revenus de la branche "iPhone" sont ainsi de 38 Mds$, en progression de 14% en glissement annuel.

* Le secteur des biotechs se démarque. AB Science gagne notamment 4,1% après la publication de ses résultats annuels.

* Vivendi (+3,9%) a annoncé que son Directoire présentera, lors du Conseil de Surveillance du 17 mai, les premiers travaux concernant les hypothèses d'évolution du capital d'Universal Music Group.

* Sur le CAC40, Valeo monte aussi de 2,1% avec TechnipFMC (+1,8%) ou encore Bouygues (+1,9%).

* Schneider Electric (+0,4%) a conclu un accord avec Larsen & Toubro, conglomérat leader en Inde, visant à acheter la division Electrical & Automation de ce dernier et à la combiner avec les activités Basse tension et Automatismes industriels de Schneider Electric en Inde. Temasek, un fond d'investissement dont le siège social est à Singapour, investira dans la Nouvelle Entité et en détiendra 35%.

* Sanofi gagne 0,1% malgré une dégradation de broker. DZ Bank a ramené sa recommandation à "conserver" sur le géant pharmaceutique français contre "acheter" précédemment, en abaissant de 82 à 69 euros son objectif.

VALEURS EN BAISSE

* Sur le CAC40, Atos perd 2,5%. Les analystes de Credit Suisse avaient abaissé lundi de 128 à 117 euros leur objectif de cours sur Atos pour refléter les défis du groupe informatique aux Etats-Unis, zone géographique qui a affiché une décroissance sur le début d'année.

* L'Oréal a perdu 1,7% ce mercredi, cédant aux prises de bénéfices après trois séances consécutives de progression.

* Atari (-1,7%) a fixé la date de lancement des précommandes de sa nouvelle console Atari VCS au 30 mai 2018. Cette campagne, exclusivement sur la plateforme Indiegogo, propose l'Atari VCS Collector, avec sa façade en bois d'inspiration rétro, et l'Atari VCS Onyx, version noire classique. Les précommandes sont prévues pour une livraison au printemps 2019.

* Visiomed Group a demandé à Euronext la suspension de cotation de ses titres dans l'attente de la publication d'un communiqué de presse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.