Mi-séance Paris : calé sur les 5.500 points

Mi-séance Paris : calé sur les 5.500 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 31 octobre 2017 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 semble reprendre son immobilisme, au contact des 5.500 points depuis vendredi dernier. En fin de matinée, une légère hausse de 0,1% permet de se situer pile sur les 5.500 points avec quand même quelques écarts dans le palmarès concernant les dernières publications trimestrielles. Les résultats de BNP Paribas, première grande banque française à publier sont ainsi sanctionnés, ce qui influence négativement les autres banques. A surveiller aussi CGG qui a démarré une assemblée générale cruciale pour sa survie en fin de matinée. Le titre est suspendu de cotations dans cette attente. Dans l'après-midi, la banque centrale américaine débutera la réunion qui décidera de l'évolution des taux directeurs demain soir. Aucun changement n'est attendu...

VALEURS EN HAUSSE

*En tête du CAC40, Airbus gagne 4% à 88 euros, nouveau sommet pour le titre. Le groupe a publié ce matin des résultats sur neuf mois marqués par un troisième trimestre moins favorable, à cause des soucis de livraison sur le programme A320neo. Les objectifs ont été réitérés mais le cap des 200 A320neo remis à leurs utilisateurs ne devrait pas être atteint cette année. Le groupe assure par ailleurs de sa collaboration dans les enquêtes en cours, en révélant de nouvelles découvertes aux Etats-Unis...

* Nexans gagne 3,7% à 55,5 euros. Goldman Sachs est passé de neutre à acheter sur le dossier, en relevant son objectif de cours de 52 à 64 euros.

* Engie progresse de 1% à 14,5 euros. Kepler Cheuvreux a démarré le suivi d'Engie à l'achat en visant 16,50 euros.

* Carrefour (+1,5% à 17,5 euros) et les opticiens Atol s'associent pour développer une nouvelle activité sous l'enseigne 'Carrefour Optique et Audition' en France. Les premiers magasins verront le jour en 2018.

VALEURS EN BAISSE

* Plus forte baisse du CAC40, BNP Paribas perd 3,5% à 66,5 euros. La banque s'est laissée porter par le courant au 3ème trimestre, qui se solde par des résultats en hausse malgré une légère baisse du produit net bancaire due aux effets de change. Les frais sont en retrait et le coût du risque poursuit sa décrue, ce qui a permis au bénéfice net d'atteindre 2,04 milliards d'euros, supérieur aux attentes du consensus (1,91 MdE), en hausse de 8,3% sur un an. Le ratio CET1 a grappillé 0,1 point par rapport au 30 juin pour monter à 11,8%. Pas assez cependant pour enthousiasmer les analystes.

* La performance de BNP Paribas fait un peu d'ombre à Société Générale et Crédit Agricole, en replis de 1,5% environ.

* Eurofins recule de 3% à 541 euros. La société a bouclé ce matin un placement privé auprès d'investisseurs institutionnels, pour un total de 299 ME. Le réseau de laboratoires a placé 550.000 actions à 543 euros pièce, soit une légère décote de 3% par rapport au prix de clôture du titre hier soir. La forte demande des investisseurs a permis à la société d'accroître la taille de son placement de 10%.

* Seb cède 2% à 159 euros. Les comptes sur neuf mois permettent à la société de confirmer ses objectifs 2017, soit notamment une croissance organique de ses ventes supérieure à 7% et un résultat opérationnel d'activité ajusté en croissance d'au moins 30%.

* TF1 perd 2,2% à 12,38 euros. L'objectif 2019 de marge opérationnelle courante à deux chiffres a été confirmé hier en marge de la publication des comptes sur neuf mois, marqués par un net redressement des résultats. UBS a abaissé sa recommandation d'acheter à neutre sur la valeur.

 
3 commentaires - Mi-séance Paris : calé sur les 5.500 points
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]