Mi-séance Paris : Carrefour reste en panne de croissance

Mi-séance Paris : Carrefour reste en panne de croissance©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 12 avril 2018 à 12h00

LA TENDANCE

Peu de mouvement sur l'indice CAC40 depuis ce matin. Vers la mi-journée, la stabilité l'emporte autour de 5.280 points après la baisse d'hier qui a ramené le CAC40 sous les 5.300 points. Les investisseurs sont dans l'expectative, devant l'escalade des tensions entre les Etats-Unis et la Russie autour du conflit syrien, alors qu'ils se réjouissaient tout juste de l'amélioration de la situation sur le front commercial entre Etats-Unis et Chine... Les valeurs pétrolières se distinguent en liaison avec un baril qui a accéléré hier avec un WTI proche des 67 dollars, au plus haut depuis environ trois ans et demi. Le début des publications trimestrielles crée aussi son animation mais ne profite pas à Carrefour après une très faible croissance publiée.

VALEURS EN HAUSSE

* Encore en tête du CAC40, TechnipFMC gagne près de 5% à 26,8 euros. Outre la très bonne tenue du baril, le titre du groupe parapétrolier est soutenu par une note de Goldman Sachs qui a relevé sa recommandation de 'neutre' à 'acheter'.

* Vallourec gagne aussi 2,4% à 4,76 euros.

* Recylex gagne 7% à 11,3 euros. Dans l'affaire opposant Metaleurop Nord SAS à Recylex, le Tribunal de Commerce d'Arras vient de donner gain de cause à Recylex SA en déboutant les liquidateurs de Metaleurop Nord SAS de leur action en responsabilité initiée en octobre 2014 à hauteur d'environ 22 millions d'euros. Ce montant correspondait aux indemnités légales de licenciement versées aux anciens salariés de Metaleurop Nord SAS en 2003 par le régime de garantie des salaires.

* Saint-Gobain (+0,2% à 43,15 euros) a pris une participation de 50% dans une ligne de production de verre plat du groupe chinois JJG, située à Zibo, dans la province du Shandong, au Nord-Est de la Chine. Ce site a une capacité totale d'environ 160.000 tonnes par an.

VALEURS EN BAISSE

* Carrefour perd 4,6% à 15,7 euros. Le groupe a annoncé un chiffre d'affaires du premier trimestre 2018 de 20,78 MdsE, en croissance de +2,6% à changes constants et de seulement +0,4% en comparable, pénalisé par d des marchés moins porteurs en Europe, une déflation alimentaire marquée au Brésil, et une pression concurrentielle importante. Après prise en compte d'un effet de change défavorable de -5%, principalement dû à la dépréciation du Real brésilien, la variation totale du chiffre d'affaires à changes courants s'élève à -2,4%. Le distributeur, qui s'est engagé dans un vaste plan de transformation à cinq ans visant à retrouver sa compétitivité en France et à entrer de plain-pied dans l'ère digitale, s'est abstenu de toute prévision chiffrée pour l'ensemble de l'exercice.

* Sodexo perd 1,2% à 77,4 euros. Le chiffre d'affaires du premier semestre de l'exercice 2017-2018 s'est établi à 10,3 milliards d'euros, en recul de -3,2% par rapport au 1er semestre de l'exercice précédent, dont un impact de change négatif de -6,2%. Les acquisitions nettes des cessions contribuent à hauteur de +1,3% avec la première consolidation de Centerplate depuis janvier. La croissance interne au premier semestre s'élève à +1,7%, soit +1,9% hors impact de la 53ème semaine en Amérique du Nord. Hors Amérique du Nord, la croissance interne des Services sur Site atteint + 4,4%.

* Sanofi (-0,05% à 66,17 Euros) a annoncé un investissement de 350 millions d`euros (500 millions de dollars canadiens) dans la construction d`une nouvelle installation de pointe dédiée à la fabrication de vaccins à Toronto (Ontario), le siège de Sanofi Pasteur au Canada. Cet investissement renforce les activités de l`entreprise au Canada et témoigne de sa volonté de faire progresser la santé publique dans le monde.

* Capgemini (-0,5% à 103,35 euros) a signé avec l'Etat du Texas un nouveau contrat de services d'Intégration pour la transformation digitale de son IT. Ce nouveau contrat vise à favoriser l'adoption des technologies émergentes par les utilisateurs du programme 'Digital Shared Services' du 'Texas Department of Information Resources'.

* MGI Coutier (-5,5% à 29,1 euros) a confirmé un résultat opérationnel courant 2017 légèrement supérieur en valeur à celui de 2016 : 115,1 millions d'euros contre 111,1 ME. La marge opérationnelle courante se tasse à 11,2%, rapportée au chiffre d'affaires ayant dépassé 1 milliard d'euros avec un an d'avance sur les objectifs. L'excédent brut d'exploitation s'établit à 145,3 ME contre 150,6 ME en 2016, du fait notamment d'une hausse des matières premières non intégralement répercutée et d'une légère inflation des salaires (effectifs R&D, mise en place de l'Usine 4.0 et hausse des salaires dans certaines zones géographiques). Les frais d'études et R&D s'élèvent à 60,8 ME sur la période contre 52 ME en 2016. Le bénéfice net 2017 est en très légère baisse à 84,8 ME.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.