Mi-séance Paris : consolidation sous les 5.500 points

Mi-séance Paris : consolidation sous les 5.500 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 10 janvier 2018 à 12h00

LA TENDANCE

Enfin gagnés et conservés en clôture hier, les 5.500 points ont tenus bon ce mercredi matin mais cèdent finalement à la mi-journée puisque le CAC40 abandonne 0,5% à 5.495 points. Avec déjà plus de 3% de gains depuis le début de l'année, l'indice parisien démarre quand même 2018 sur une bonne dynamique, porté par Wall Street et ses records et par l'absence de nuages sur le ciel de l'économie mondiale. L'optimisme ambiant va se frotter à la réalité du terrain avec la première grosse vague de publications annuelles, attendue la semaine prochaine puisqu'une trentaine de sociétés du S&P500 et autant du STOXX 600 européen vont publier leurs chiffres 2017 et les premiers objectifs 2018.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Capgemini gagne 1,5% à 106 euros. La Deutsche Bank a relevé sa recommandation de conserver à acheter ce matin, pour un objectif de cours porté de 90 à 120 euros. Le bureau d'études estime que les craintes qui pesaient sur le dossier sont en train de s'estomper en ce début 2018, dans un contexte de très forte demande pour la transformation digitale.

* Airbus (+0,2% à 87 euros) : une commande de 184 A320 d'Airbus par la Chine devrait bientôt être finalisée, a fait savoir Emmanuel Macron, lors de sa visite d'État en Chine. Le président a aussi estimé que des accords pour des A350 voire des A380 étaient envisageables à terme. Par ailleurs, George Xu devrait être nommé cette semaine président de l'aviation commerciale d'Airbus pour la Chine, à la place d'Eric Chen, qui deviendrait chairman de la division. L'information a été fournie à Bloomberg par une source au fait du dossier.

* Les banques surperforment nettement avec BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole en hausse d'environ 1%.

* Interparfums (+3% à 36,4 euros) a une fois de plus revu en hausse ses objectifs. La fin d'année s'est manifestement très bien passée pour l'entreprise, sur les principales marques du portefeuille mais aussi sur la ligne masculine Coach lancée à l'automne dernier. Le chiffre d'affaires 2017 ne se situera donc pas dans la fourchette 400 à 405 ME, mais plutôt entre 415 et 420 ME. La marge opérationnelle est attendue à 13,5%, soit le haut de la fourchette 13 à 13,5% précédemment annoncée.

* ECA Group (+5% à 22,1 euros) a remporté en consortium un contrat pouvant aller de 10 à 30 ME avec l'armée française pour des robots de déminage.

VALEURS EN BAISSE

* Renault (-0,85% à 88,8 euros) se tiendrait prêt à lancer la version électrique de la Kwid en Inde, dès que les autorités locales auront clarifié leur politique en matière de véhicules propres. Le journal économique local 'Mint' a révélé que des tests sont actuellement en cours dans le pays avec le véhicule, qui devrait d'abord s'attaquer au marché chinois. Le constructeur français avait prévu dans son plan stratégique de commercialiser un véhicule électrique en Inde d'ici 2022.

* Derichebourg perd 10% proche de 8 euros. La famille Derichebourg a réduit sa participation au capital de la société éponyme. Le holding familial CFER a mandaté la Société Générale et Gilbert Dupont pour procéder à la cession d'environ 16,39 millions d'actions, qui représentent 10% du capital. L'opération a été menée par le biais d'un placement privé avec construction accélérée d'un livre d'ordres, dont le processus a démarré hier soir. Le holding passe de 50,12 à 40,12% du capital de Derichebourg, mais conserve une majorité confortable grâce à ses droits de vote double, qui lui confèrent 56,68% des droits de vote post-transaction.

* Le pic touché cette semaine à 22,07 euros par Veolia Environnement, un plus haut depuis février 2016, a poussé deux bureaux d'études à abaisser leurs recommandations sur le dossier. Cela se voit en bourse puisque l'action perd 4% à 21 euros. Goldman Sachs et Société Générale sont passés d'achat à neutre hier soir, avec des objectifs respectifs inchangés de 22,80 et 22,50 euros. Veolia conserve 48% d'avis positifs, pour un objectif moyen de 21,72 euros.

* Dans le même secteur, Suez abandonne 2,5% à 14,2 euros.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Mi-séance Paris : consolidation sous les 5.500 points
  • avatar
    Mdr -

    Consolidation disent ils,le maitre mot !

  • avatar
    hb35 -

    Il ne faut pas trop considérer l'argent comme un sport ( ça peut devenir dangereux ) mais comme une sécurité.

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    consolidation c'est un mot qui a tendance a me faire sauter en l'air !