Mi-séance Paris : début de semaine en légère hausse pour le CAC40

Mi-séance Paris : début de semaine en légère hausse pour le CAC40©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 22 octobre 2018 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 débute la semaine dans le vert, en hausse de 0,3% au contact des 5.100 points vers la mi-journée. Le rebond était un peu plus marqué ce matin avec un CAC40 remonté jusqu'à 5.136 points. La forte hausse des marchés boursiers chinois ce matin après l'engagement affiché de Pékin à soutenir l'économie et les entreprises, entraîne les marchés européens dans la hausse. Les problèmes budgétaires italiens restent quand même dans l'esprit des investisseurs. L'agence de notation Moody's a annoncé vendredi soir avoir dégradé la note de l'Italie et les responsables politiques italiens vont devoir s'expliquer sur leurs intentions budgétaires ce lundi auprès de leurs partenaires européens. L'événement économique de la semaine en Europe est programmé jeudi avec la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE. Le marché n'attend pas de grandes annonces de la Banque centrale européenne qui devrait confirmer la fin de son programme de rachats d'actifs dans moins de trois mois et rester vague sur l'échéance de la hausse de ses taux directeurs, qui serait la première depuis 2011.

VALEURS EN HAUSSE

* Valeo met fin à trois séance de repli en ce début de semaine avec un titre qui rebondit de 3% à 30,5 euros. Kepler Cheuvreux a rehaussé d''alléger' à 'conserver' sa recommandation sur l'équipementier malgré un cours cible réduit de 40 à 34 euros.

* Veolia gagne 1,7% à 17,1 euros. Veolia Australia & New Zealand a été sélectionné pour la gestion et la maintenance de la première unité de valorisation énergétique du pays : le projet Kwinana. Première du genre en Australie, cette installation à la pointe de la technologie produira initialement environ 40 MWh d'énergie propre, soit assez pour alimenter 50 000 foyers. Elle constituera une solution durable pour la gestion des déchets et viendra renforcer l'approvisionnement local en énergie, tout en offrant une énergie plus sûre et plus abordable.

* Safran (+0,6% à 108,1 euros) et Zodiac Aerospace ont signé le traité de fusion relatif au projet de fusion-absorption de Zodiac Aerospace par Safran annoncé le 1er juin dernier. Ce projet sera soumis à l'approbation de l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Safran qui sera appelée à se réunir le 27 novembre.

* Rallye (+5% à 10,5 euros) a annoncé que sa filiale à 100% Go Sport avait entamé des discussions exclusives avec le fonds Equistone Partners Europe en vue de lui céder l'enseigne Courir, sur la base d'une offre de 283 millions d'euros.

* DBV Technologies (+2,3% à 34 euros) a annoncé lundi le dépôt de sa demande d'autorisation de mise sur le marché de Viaskin Peanut, son traitement de l'allergie à l'arachide chez l'enfant, auprès de la FDA.

VALEURS EN BAISSE

* Après avoir plongé de plus de 25% vendredi en clôture, Sopra Steria concède encore 5,5% à 85 euros, toujours sous le choc du "profit warning" émis en fin de semaine dernière... Sur l'ensemble de l'exercice 2018, le groupe de conseil et de services informatiques ne table plus que sur un taux de marge opérationnelle d'activité d'environ environ 7,5% (soit un résultat opérationnel d'activité légèrement supérieur à 300 ME), contre un consensus de 8,5%, et sur une croissance organique du chiffre d'affaires d'au moins 4,5% et non plus le haut de son objectif initial ("entre +3% et +5%"). En cause, les difficultés apparues dans son activité de logiciels bancaires...

* Sanofi (-0,3% à 77,6 euros) : La Food and Drug Administration des Etats-Unis vient d'approuver Dupixent (dupilumab) comme traitement d'entretien d'appoint de l'asthme modéré à sévère à phénotype éosinophilique ou dépendant des corticoïdes par voie orale, chez les patients âgés de 12 ans et plus.

* Archos recule de 6% à 0,45 euro et se rapproche du prix de l'augmentation de capital en cours (0,40 euro).

* Plus forte baisse du CAC40, TechnipFMC cède 1,6% à 25,5 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.