Mi-séance Paris : en légère hausse en attendant Wall Street

Mi-séance Paris : en légère hausse en attendant Wall Street
trader

Boursier.com, publié le mardi 20 février 2018 à 12h00

LA TENDANCE

La fermeture de Wall Street hier pour un jour férié, la journée des présidents, laisse les places européennes dans l'incertitude, surtout après la grosse série haussière qui a permis aux indices américains de renouer avec la progression en 2018. La bourse de Paris évolue sans réelle tendance et dans de faibles volumes. Le CAC40 est en légère hausse en fin de matinée autour de 5.265 points (+0,2%). Les grosses publications à suivre aujourd'hui s'appellent Walmart, Home Depot, et Medtronic aux Etats-Unis et HSBC, BHP Billiton et Deutsche Boerse en Europe. En France, les annonces seront plutôt concentrées mercredi et jeudi.

VALEURS EN HAUSSE

* Edenred (+7,5% à 27,7 euros) a dépassé ses objectifs et le consensus de place en 2017, notamment au niveau de la génération de liquidités, qui permet d'afficher un endettement moins élevé que prévu et de servir un dividende plus élevé que ce que le marché prévoyait. Le management se montre plutôt confiant pour 2018. Le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 1,34 milliard d'euros, en progression de 17,6% en glissement annuel (+9,1% en comparable sur les revenus opérationnels), tandis que le résultat opérationnel s'est apprécié de 18,1% à 437 millions d'euros, matérialisant une marge de 29,1%. Le bénéfice net part du groupe a atteint 247 ME, soit une vive progression de 37%.

* Victime la veille d'importants dégagements, Sopra Steria se rebiffe ce mardi en grimpant de 5% à 157,8 euros. Alors que le marché s'était focalisé lundi sur la génération de trésorerie décevante mise en relief dans la publication des résultats annuels, certains analystes relativisent cette faiblesse. C'est le cas de Bryan Garnier qui, dans une note d'analyse datée de ce jour, revalorise Sopra Steria à 199 euros l'action contre un précédent objectif de 181 euros.

* Vicat gagne 3,5% à 67,2 euros après les comptes 2017. En 2018, Vicat se fixe pour principal objectif d'améliorer sa rentabilité opérationnelle

* Unibail-Rodamco (+0,3% à 187,9 euros) : le PDG Christophe Cuvillier est en Australie pour convaincre les actionnaires de Westfield d'apporter à l'offre, malgré une dégradation de la parité d'échange proposée en décembre. Le dirigeant n'a pas l'intention de modifier son prix.

* Alstom (stable) a reçu de la RATP une commande de 20 métros MP14 de 5 voitures destinés à la ligne 11 du métro parisien, pour un montant de 157 ME. Il s'agit d'une levée d'option sur le contrat signé en 2015.

VALEURS EN BAISSE

* Eramet perd 4,3% à 114,3 euros avant la publication des résultats 2017.

* DBV Technologies recule de 6% à 38,26 euros. La manne financière du laboratoire atteignait 137,9 millions d'euros au 31 décembre 2017, a fait savoir ce matin le laboratoire, contre 256,5 ME un an avant. Une différence de 118,6 ME qui s'explique par les coûts induits par l'arrivée des programmes de la société à des stades avancés, qui nécessitent des investissements plus lourds. Il y a actuellement 24.990.822 actions en circulation, un total qui pourrait atteindre 28.300.361 en intégrant l'exercice de la totalité des BSA, BSPCE, des options de souscription d'actions et l'acquisition définitive de toutes les actions de performance attribuées. La prochaine échéance majeure pour DBV est en fait celle de son rival Aimmune, qui doit dévoiler les résultats de la phase III du concurrent de Viaskin Peanut d'ici la fin du mois.

* LVMH (-0,1% à 245 euros) : le PDG de Dior Homme, Serge Brunschwig, va prendre les rênes d'une autre maison de LVMH, Fendi, avec effet immédiat. Le groupe de Bernard Arnault en a fait l'annonce ce matin. Il prend la place de Pietro Beccari, qui devient PDG de Christian Dior Couture.

* BNP Paribas (-0,25% à 64,45 euros) : BGL, la filiale au Luxembourg, va racheter ABN Amro Bank (Luxembourg) au groupe néerlandais. La transaction comprend la filiale ABN Amro Life.

* Bonduelle (-0,7% à 37,3 euros) poursuit son expansion en Amérique du Nord en signant avec Conagra un accord de rachat de l'activité fruits et légumes transformés Del Monte au Canada. La facture atteint 43 millions de dollars canadiens, a fait savoir l'acquéreur dans un communiqué, soit environ 27,6 millions d'euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.